Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

Comment contester un PV ?

Permis de conduire / Les contraventions / Par Alexia.fr , Publié le 05/08/2013 à 18h53
partages
Partager
Twitter
Partager

Vous recevez un PV et souhaitez le contester car vous n'avez pas commis cette infraction ou car vous voulez éviter de perdre des points.

Comment faire pour contester ?

Tant que vous êtes dans les délais, 45 jours pour un PV ou 30 jours pour une amende majorée, vous pouvez effectuer une contestation.

La contestation aussi appelée, recours en exonération, doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception et envoyée à l’Officier du Ministère Public à l’adresse indiquée sur le PV.

Il faudra envoyer : 

- un courrier expliquant pourquoi vous contestez l'infraction ou que vous n'étiez pas au volant ce jour là (en cas de flash),

- l'original du PV

- formulaire de requête en exonération complété ou second volet du PV complété

Dans le cas de certaines infractions, il faudra payer une somme par avance à titre de consignation (somme qui sera remboursée si votre contestation aboutie).

C’est le cas pour les infractions suivantes :
- excès de vitesse
- non respect de la signalisation imposant l’arrêt (feu rouge, stop)
- non respect des distances de sécurité
- usage des voies réservées à certains véhicules.

Les suites de votre contestation

L’Officier du Ministère Public peut rejeter votre contestation sur la forme uniquement, c'est-à-dire si vous ne l’avez pas envoyé dans les délais, en recommandé avec les documents nécessaires (documents indiqués plus haut et consignation).

Si votre contestation a été faite dans les formes,  vous devrez être ensuite convoqué par la juridiction de proximité compétente.

Attention, l'audience devant cette juridiction est obligatoire, notez donc que si vous contester vous ne pourrez plus revenir en arrière. 

 

L'audience devant la juridiction de proximité

Sachez que les juges de proximité ne sont pas des magistrats professionnels.

Il n’y a pas non plus de procureur, mais un Officier du Ministère Public, qui est le plus souvent un commissaire de police.

Vous devrez lors de l’audience apporter au juge la preuve contraire de ce qui est inscrit sur le PV.

Ou vous devrez expliquer que vous n’étiez pas au volant et solliciter l’application de l’article L1213 du Code de la Route afin de n’avoir qu’une simple amende à payer.

Au cas où le juge souhaite vous condamner à une suspension de permis, vous devrez lui apporter des éléments afin de lui démontrer le préjudice que vous causerai une telle suspension.

Une question en Permis de conduire ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Il y a normalement 2 clichés. qu'en est - il sur le2e cliché? vous pouvez, en tout état de cause, contester...
3 janv. 2015 ... Et vous pouvez le signer, sans pour autant renoncer à votre droit de le contester. La...
2 déc. 2015 ... Depuis le 23 novembre dernier, les automobilistes ont désormais la possibilité de contester...
Une question en Permis de conduire ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Maître j'ai déménage fin juillet 2016 et oublié de changer l'adresse sur ma carte grise. je l'ai fait en...
J'ai pris de nuit, par erreur un sens interdit, et me suis rendue compte qu'il y avait une caméra de...
Je me suis fait contrôler avec un taux de 0,90mg/ l suite a une soirée je suis chauffeur routier , toujours mes 12 points...

Avocats les plus populaires
en Permis de conduire

1
Maître NADIA SEBAN
Maître NADIA SEBAN
14 problèmes résolus
2
Maître Amandine BURATTINI
Maître Amandine BURATTINI
9 problèmes résolus
3
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
1 problème résolu
4
Maître KAHENA MEGHENINI
Maître KAHENA MEGHENINI
1 problème résolu
5
Maître Oumou MINET
Maître Oumou MINET
1 problème résolu