Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

La conduite malgré annulation ou suspension du permis

Permis de conduire / Les délits routiers / Par Alexia.fr , Publié le 07/08/2013 à 19h04
partages
Partager
Twitter
Partager

Un conducteur qui fait l'objet d'une mesure de suspension, de rétention ou d'annulation de son permis de conduire ne peut conduire.

Les sanctions

La peine maximale prévue est de 2 ans d’emprisonnement et une amende de 4500 €.

Des peines complémentaires peuvent également être décidées par le juge :

- une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu'à 3 ans sans possibilité d'obtenir un permis blanc,

- une peine de travail d'intérêt général,

- des jours-amende,

- une interdiction de conduire tout type de véhicule à moteur, pendant une durée pouvant aller jusqu' 5 ans,

- l'obligation d'accomplir à ses frais un stage de sensibilisation à la sécurité routière,

- l'immobilisation du véhicule peut également être prescrite,

- la confiscation de votre véhicule.

Il s'agit de la liste des peines maximales, le juge peut bien évidement moduler votre peine en fonction de votre dossier. 

Se défendre devant le tribunal

  • Il existe plusieurs cas dans lesquels vous pouvez demandé à ne pas être condamné (demander une relaxe) :

- si la perte de tous vos points (annulation administrative, courrier 48SI) ne vous a jamais été notifiée (mauvaise adresse ou courrier jamais envoyé),

- si la mesure de suspension ne vous a jamais été adressée (pas de recommandé et pas de signature au commissariat),

- si la mesure de rétention n'a pas été suivie d'une suspension et que les 72h étaient écoulées lors de votre arrestation.

Vous devez alors présenter des justificatifs au juge :

- relevé d'information intégral sur lequel auquel aucun courrier 48SI ne figure (ou envoyé à une mauvaise adresse, donc notifié en NPAI)

- l'avis de rétention daté de plus de 72h avant votre nouvelle arrestation.

  • Si en revanche, vous avez effectivement commis ce délit en connaissance de cause, vous devez expliquer pourquoi ce jour là vous aviez impérativement besoin de conduire et solliciter l'indulgence du juge. 
Une question en Permis de conduire ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
12 sept. 2013 ... Le «permis blanc», est un aménagement du droit de conduire lorsque celui-ci est ... La...
13 août 2015 ... Le permis peut être ainsi suspendu pour une conduite sous emprise d'alcool ou de ... La...
13 août 2015 ... L'annulation de permis de conduire est une peine prononcée par un juge. Le préfet ... La...
Une question en Permis de conduire ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai pris de nuit, par erreur un sens interdit, et me suis rendue compte qu'il y avait une caméra de...
Je suis en periode probatoire il me reste 5 points sur le permis et je viens de franchir une ligne continue car il y avait des...
Après un accident de la route de la nuit du 16/12 au 17/12/2016,sur voie express,je me suis endormi!les gendarmes...

Avocats les plus populaires
en Permis de conduire

1
Maître NADIA SEBAN
Maître NADIA SEBAN
11 problèmes résolus
2
Maître Amandine BURATTINI
Maître Amandine BURATTINI
10 problèmes résolus
3
Maître Bernard DEBAISIEUX
Maître Bernard DEBAISIEUX
2 problèmes résolus
4
Maître Oumou MINET
Maître Oumou MINET
1 problème résolu
5
Maître Michel BENEZRA
Maître Michel BENEZRA
1 problème résolu