Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

Les blessures involontaires

Permis de conduire / Les délits routiers / Par Alexia.fr , publié le 09/09/2013 à 18h39
partages
Partager
Twitter
Partager

Le fait de causer des blessures lors d'un accident de la route, par imprudence, maladresse, inattention ou négligence, à une autre personne est une infraction.

 

Blessures involontaires avec incapacité totale de travail de moins de trois mois

  • Lorsque l'incapacité de travail est inférieure à 3 mois, vous risquez 30 000 € d'amende et 2 ans d'emprisonnement.

Des peines complémentaires peuvent également être décidées par le juge :

- l'interdiction définitive ou sur une période inférieure ou égale à 5 ans d’une activité professionnelle ou sociale en relation avec l’infraction

- la suspension ou l'annulation du permis avec une interdiction de le repasser pendant une période pouvant aller jusqu'à 5 ans,

- l'obligation d'accomplir à ses frais un stage de sensibilisation à la sécurité routière,

- l'immobilisation du véhicule,

- la confiscation du véhicule.

  • Les peines maximales encourues passent à 45 000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement, si cette infraction a été commise avec une des circonstances aggravantes suivantes :

- sous l'empire d'un état alcoolique (avec un taux supérieur au seuil autorisé)

- sous l'emprise de stupéfiants

- sans permis

- en grand excès de vitesse (plus de 50 km/h au dessus de la vitesse autorisée)

- en délit de fuite

Des peines complémentaires peuvent également être décidées par le juge :

- la suspension du permis de conduire pour une durée pouvant aller jusqu'à 10 ans,

- la confiscation du véhicule (obligatoire si conduite sans permis ou deux circonstances aggravantes).

  • Si cette infraction a été commise avec deux circonstances aggravantes (ci-dessus) ou plus, l'infraction est punie de 75 000 € d'amende et 5 ans d'emprisonnement.

Les peines complémentaires sont les mêmes que ci-dessus.

Ce délit entraine également un retrait de 6 points sur le permis de conduire.

Il s'agit de la liste des peines maximales, le juge peut bien évidement moduler votre peine en fonction de votre dossier.

Celui-ci adaptera en effet votre peine aux circonstances de l'accident et à votre situation.

A noter : Vous risquez donc la même peine que vous ayez eu l'accident en état d'alcoolémie ou que vous vous soyez enfuit après l'accident. Il est donc inutile d'espérer un peine moins lourde en vous sauvant après un accident car vous étiez en état d'alcoolémie. 

 

Blessures avec incapacité totale de travail de plus de trois mois

  • Lorsque l'incapacité de travail est supérieure à 3 mois, vous risquez 45 000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement.

Des peines complémentaires peuvent également être décidées par le juge :

- l'interdiction définitive ou sur une période inférieure ou égale à 5 ans d’une activité professionnelle ou sociale en relation avec l’infraction

- la suspension ou l'annulation du permis avec une interdiction de le repasser pendant une période pouvant aller jusqu'à 5 ans,

- l'obligation d'accomplir à ses frais un stage de sensibilisation à la sécurité routière,

- l'immobilisation du véhicule,

- la confiscation du véhicule.

  • Les peines maximales encourues passent à 75 000 € d'amende et 5 ans d'emprisonnement, si cette infraction a été commise avec une des circonstances aggravantes suivantes :

- sous l'empire d'un état alcoolique (avec un taux supérieur au seuil autorisé)

- sous l'emprise de stupéfiants

- sans permis

- en grand excès de vitesse (plus de 50 km/h au dessus de la vitesse autorisée)

- en délit de fuite

Des peines complémentaires peuvent également être décidées par le juge :

- l'annulation de plein droit ou interdiction de repasser le permis pendant une période pouvant aller jusqu'à 10 ans

- la confiscation du véhicule (obligatoire si conduite sans permis ou deux circonstances aggravantes).

  • Si cette infraction a été commise avec deux circonstances aggravantes (ci-dessus) ou plus, l'infraction est punie de 100 000 € d'amende et 7 ans d'emprisonnement.

Les peines complémentaires sont les mêmes que ci-dessus.

Ce délit entraine également un retrait de 6 points sur le permis de conduire.

Il s'agit de la liste des peines maximales, le juge peut bien évidement moduler votre peine en fonction de votre dossier.

Celui-ci adaptera en effet votre peine aux circonstances de l'accident et à votre situation.

A noter : Vous risquez donc la même peine que vous ayez eu l'accident en état d'alcoolémie ou que vous vous soyez enfuit après l'accident. Il est donc inutile d'espérer un peine moins lourde en vous sauvant après un accident car vous étiez en état d'alcoolémie. 

 

La procédure

Après l'accident, une enquête sera menée par la police et si le dossier est complexe, il sera confié à un juge d'instruction.

Durant l'instruction, le juge d'instruction pourra vous obliger à respecter certaines obligations (vous signaler régulièrement au commissariat, interdiction de conduire, interdiction de fréquenter certains lieux ou personnes) ou vous placer en prison en attendant votre procès (détention provisoire).

Lorsque l'enquête sera terminée, vous serez convoqué devant le tribunal correctionnel afin d'être jugé pour blessures involontaires.

Vous devez impérativement contacter votre assurance pour leur communiquer la date d'audience (si vous avez un avocat il s'en chargera).

Il est vivement conseillé de contacter un avocat afin de ne pas vous défendre seul lors de cette audience.

 

Une question en Permis de conduire ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
14 août 2015 ... Les blessures involontaires causées à une personne, lors d'un accident de voiture, par...
10 sept. 2013 ... Si vous êtes poursuivi pour blessures involontaires, les peines encourues étant ...
7 août 2013 ... Lorsque vous êtes responsable d'un accident qui a causé un décès vous pouvez être poursuivi...
Une question en Permis de conduire ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis en periode probatoire il me reste 5 points sur le permis et je viens de franchir une ligne continue car il y avait des...
Après un accident de la route de la nuit du 16/12 au 17/12/2016,sur voie express,je me suis endormi!les gendarmes...
Je sors de maladie (1,5 an d'arret). je suis licenciée pour inaptitude. non reconnue en maladie professionnelle. sur...

Avocats les plus populaires
en Permis de conduire

1
Maître Amandine BURATTINI
Maître Amandine BURATTINI
5 problèmes résolus
2
Maître NADIA SEBAN
Maître NADIA SEBAN
5 problèmes résolus
3
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
3 problèmes résolus
4
Maître Bernard DEBAISIEUX
Maître Bernard DEBAISIEUX
2 problèmes résolus
5
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
2 problèmes résolus