Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

Peut -on quitter le domicile familial avant de divorcer?

Divorce / Logement familial / Quitter le domicile / Par Maître FERRANTE, Avocat , publié le 20/06/2016 à 10h46
partages
Partager
Twitter
Partager

La question se pose souvent de savoir si un époux peut quitter le domicile familial lorsque le divorce est envisagé.

Si la procédure est déjà introduite et que le juge a rendu une ordonnance de non conciliation , il a attribué à l'un époux la jouissance du domicile conjugal, les époux sont donc autorisés à résider séparément.Il n'y a donc aucune difficulté puisque l'époux qui quitte le domicile familial bénéficie d'une autorisation tacite du juge. Avant cette ordonnance de non conciliation, le problème est plus délicat.

Coût et délais d'un divorce amiable ?
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Souhaitez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
Coût et délais d'un divorce amiable ?
Continuer

Le devoir de communauté

Les époux sont soumis à un devoir de communauté de vie qui implique une cohabitation, sauf si les époux sont amenés à résider séparément pour des raisons professionnelles. En dehors de cette hypothèse, le fait de quitter le domicile familial constitue donc une faute susceptible de justifier ensuite un divorce pour faute. Il est donc fortement déconseillé de quitter le domicile familial avant que le juge ait rendu l'ordonnance de conciliation.

Toutefois les époux peuvent être d'accord pour résider séparément avant l'ordonnance de non conciliation. Dans ce cas ils doivent échanger leur accord par écrit et se donner mutuellement l'autorisation de résider séparément dans l'attente de l'ordonnance de non conciliation. Toutefois ces pactes de séparation amiable n'ont pas de valeur juridique , même s'ils sont le plus souvent validés par les juges.

Il arrive parfois que la vie commune soit intolérable et qu'il ne soit pas envisageable de continuer à habiter ensemble. Le juge aux affaires familiales peut autoriser l' 'époux qui introduit la requête en divorce à quitter le domicile familial éventuellement avec les enfants mineurs dans l'attente de l'ordonnance de non conciliation.

Il s'agit d'une procédure d'urgence puisque le juge va autoriser l'un des époux à quitter le domicile avant même que l'autre ne soit informé de la demande de divorce. Il faut donc rapporter la preuve de la nécessité pour l'époux demandeur de quitter le domicile ( par exemple en cas de violence). Si l'époux demandeur ne rapporte pas des éléments de preuve, la demande sera rejetée. Il faut donc réunir des témoignages ou avoir déposé plainte.

Les circonstances du départ

Même en l'absence de procédure d'urgence, le fait pour un conjoint de quitter le domicile familial, n'est pas forcément fautif. La jurisprudence examine les circonstances du départ. La violence, le caractère tyrannique du conjoint peuvent constituer des motifs légitimes. C'est également le cas lorsque le départ est justifié par l'état de santé ou les contraintes professionnelles.

Enfin , en cas de divorce par consentement mutuel les époux se séparent le plus souvent avant l'audience . Il est toutefois préférable d'attendre que la requête soit signée et déposée au tribunal. les époux pourront également échanger un courrier s'autorisant mutuellement à résider séparément.

Par Maître FERRANTE
PARIS
Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
8 mars 2017 ... Le préjudice situationnel d'angoisse des victimes directes est défini comme "le préjudice...
22 mai 2015 ... Les circonstances de la mort ont changé au cours du siècle dernier. Aujourd'hui on meurt à...
16 oct. 2015 ... Certes, si au sens du droit civil, il s'agit d'une faute, en pratique les juges prennent...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je viens de demander le divorce. mon mari vient de recevoir sa convocation au tribunal et il pense que nous aurions du...
Mon mari a quitté le domicile après une dispute, 13 mars exactement, fin février il a reçu de la préfecture un courrier...
Nous envisageons un divorce a l'amiable devant notaire. mon mari souhaite renoncer a sa part (30%) sur notre maison...

Avocats les plus populaires
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
112 problèmes résolus
2
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
45 problèmes résolus
3
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
19 problèmes résolus
4
Maître KAHENA MEGHENINI
Maître KAHENA MEGHENINI
18 problèmes résolus
5
Maître Camille Huet
Maître Camille Huet
18 problèmes résolus