Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

Les réductions de peine, comment ça marche ?

Pénal / Juge d'application des peines / Par Maître DAUBIé, Avocat , publié le 29/06/2016 à 17h26
partages
Partager
Twitter
Partager

Les personnes condamnées à une peine d'emprisonnement peuvent voir cette peine réduite, grâce au mécanisme des réductions de peine.

Toute personne condamnée bénéficie dès son incarcération d'un crédit de réduction de peine, qu'elle peut perdre en cas de mauvaise conduite. Elle peut en outre se voir accorder des réductions supplémentaires, si son comportement en détention le justifie.

Les crédits de réduction de peine

Chaque personne condamnée et incarcérée bénéficie d'un crédit de réduction de peine de trois mois pour la première année et deux mois pour les années suivantes.

Lorsque la peine à exécuter est inférieure à un an, ce crédit est égal à sept jours par mois.

En cas de peine mixte (mélange de sursis et de prison ferme), le calcul des crédits se réalise uniquement sur la partie ferme, sauf révocation du sursis.

Ces crédits peuvent être supprimés par le Juge d'application des peines (JAP) en cas de "mauvaise conduite" en détention. Cette suppression peut tout à fait se cumuler avec une mesure disciplinaire, sanctionnant les mêmes faits.

Ils peuvent également être supprimés si le condamné récidive alors qu'il a été libéré grâce aux réductions de peine ou s'il ne respecte pas le traitement proposé par le juge en matière de délit sexuel.

Les réductions de peine supplémentaires

En plus de ces crédits, les condamnés qui "manifestent des efforts sérieux de réadaptation sociale" (succès à un examen, participation à des activités culturelles, effort dans l'indemnisation des victimes...) peuvent bénéficier de réductions supplémentaires, dont la durée peut aller jusqu'à trois mois par année d'incarcération ou sept jours par mois lorsque la durée d'incarcération restant à subir est inférieure à une année.

Chaque année la Commission de l'application des peines examine la situation des condamnés et rend un avis, en fonction duquel le JAP peut accorder une réduction supplémentaire.

Par Maître DAUBIé
LYON
Une question en droit pénal ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
8 août 2013 ... Vous demandez donc la réduction de la durée de la suspension du permis. En cas de refus ou de...
3 août 2015 ... Les réductions de peine, comment ça marche ? ... Il ne juge pas, il ne prononce aucune peine....
Les réductions de peine, comment ça marche ? Les personnes condamnées à une peine d'emprisonnement peuvent...
Une question en droit pénal ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai eu recours à un avocat pour un litige immobilier. mon avocat refuse de me transmettre certains...
Petite question, le parquet a-t-il un délai pour faire appel comme le prévenu ou non ils peuvent faire appel quand ils...
J'ai déposé une plainte avec constitution de partie civile le 29 juin 2016. pour appels téléphoniques malveillants ,...

Avocats les plus populaires
en droit pénal

1
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
12 problèmes résolus
2
Maître BENJAMIN DE SCORBIAC
Maître BENJAMIN DE SCORBIAC
4 problèmes résolus
3
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
3 problèmes résolus
4
Maître KAHENA MEGHENINI
Maître KAHENA MEGHENINI
2 problèmes résolus
5
Maître Bernard DEBAISIEUX
Maître Bernard DEBAISIEUX
1 problème résolu