Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

La protection matrimoniale : les mesures de crise

Famille & Personnes / Par Maître HANSEBOUT, Avocat , publié le 29/08/2016 à 11h17
partages
Partager
Twitter
Partager

La loi permet à tous les époux, quel que soit leur régime matrimonial, de solliciter auprès du juge compétent, avec l'assistance d'un avocat, la prescription de mesures de "crise".

Ces mesures sont prescrites lorsque l'un des époux se trouve hors d'état de manifester sa volonté, ou lorsque ses actions portent manifestement atteinte à l'intérêt de la famille.

L'autorisation judiciaire

Dans l'hypothèse où un acte suppose nécessairement l'accord des deux conjoints (soit la vente du logement familial, la vente d'un fonds de commerce commun), un époux peut demander au Juge aux Affaires Familiales d'être autorisé à passer l'acte seul.

Deux conditions alternatives doivent être réunies pour ce faire.

Le conjoint doit être hors d'état de manifester sa volonté, ou son refus de vendre n'est pas justifié par l'intérêt de la famille.

Dans ce second cas, c'est à l'époux demandeur de la mesure d'habilitation de prouver que ce refus ne se justifie pas.

La représentation judicaire

Cette mesure suppose comme seule condition préalable que le conjoint- qui n'est pas à l'initiative de la demande- se trouve hors d'état de manifester sa volonté.

La demande d'habilitation peut être d'ordre général ou peut ne concerner que certains actes particuliers.

L'habilitation à représenter en justice son conjoint en justice est sollicitée dans les cas suivants:

- lorsque l'époux est malade, (trouble mental ou autre), et qu'il lui est impossible de manifester sa volonté.

- lorsque l'époux est absent (parti sans laisser d'adresse)

- lorsque l'époux est en détention.

Cette demande dooit saisir le Juge des tutelles.

Les mesures de sauvegarde

Les mesure de sauvegarde sont prescrites par le Juge en vue de restreindre les pouvoirs d'un époux lorsqu'il manque à ses devoirs matrimoniaux de façon grave, et que ces atteintes mettent en péril l'intérêt de la famille.

Le manquement grave peut prendre les formes suivantes: abandon du domicile conjugal, endettement inconsidéré, commission de fautes dans la gestion des biens communs.

L'époux demandeur doit établir l'existence d'un dommage imminent.

Les mesures de sauvegarde peuvent être: l'interdiction de vendre des meubles, la nomination d'un administrateur provisoire pour administrer le patrimoine commun.

Si des actes sont passés et contreviennent aux mesures décidée par le juge, ils sont annulables.

Par Maître HANSEBOUT
PARIS
Une question en droit de la famille et des personnes ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
23 janv. 2015 ... C'est pourquoi il est possible de saisir le juge de façon simplifiée et rapide afin que...
11 mars 2015 ... Le choix du régime matrimonial n'influence pas seulement la vie économique et le patrimoine...
3 nov. 2015 ... Le régime matrimonial régit les rapports patrimoniaux des époux tout au long de leur mariage....
Une question en droit de la famille et des personnes ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Mon ex copine refuse de me rembourser les 11000 euros qu'elle avait promis de rembourser. nous avions fixé des...
Mon enfant est né il y a deux moi, je suis séparé du papa, celui si ne sais jamais occupé de quoi que se soit durant ma...
Mon ex mari ne verse plus la pensdion alimentaire pour ma fille depuis le mois de mai. suite aux plaintes déposées, il a...

Avocats les plus populaires
en droit de la famille et des personnes

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
16 problèmes résolus
2
Maître KAHENA MEGHENINI
Maître KAHENA MEGHENINI
9 problèmes résolus
3
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
5 problèmes résolus
4
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
5 problèmes résolus
5
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
4 problèmes résolus