Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

Comment gérer ses crédits dans un divorce amiable ?

Divorce / Divorce par consentement mutuel / Par Alexia.fr , publié le 28/04/2015 à 12h26
partages
Partager
Twitter
Partager

Lorsqu'ils divorcent, les époux doivent se préoccuper du sort de leurs biens, mais également de celui de leurs crédits. Lorsqu'ils sont contractés pendant le mariage, le principe de solidarité s'applique.

Voici 5 conseils pour bien gérer ces remboursements de crédits.

5 conseils sur la gestion de ses crédits

Coût et délais d'un divorce amiable ?
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Souhaitez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
Coût et délais d'un divorce amiable ?
Continuer

Faire un inventaire des dettes concernées

Pour cet inventaire, les époux doivent d’abord faire le tri entre 2 types de dettes.

Les premières : les « dettes ménagères », qu’ils doivent rembourser ensemble

  • Elles ont été contractées pendant le mariage, par les conjoints, ensemble ou séparément ;
  • Et elles ont servi à l’entretien du ménage et l’éducation des enfants. Par exemple : prêt à la consommation, prêt immobilier, crédit auto ...

Les secondes : les autres dettes, exclus du partage, comme :

  • les crédits contractés avant le mariage,
  • les prêts qui n’ont pas servi au ménage,
  • les crédits à tempérament (c’est-à-dire des facilités de paiement accordées par des enseignes)
  • les prêts manifestement excessifs (c’est-à-dire disproportionnés par rapport aux revenus du ménage).

Partager ces dettes comme le reste du patrimoine

Les crédits font partie du patrimoine de la communauté. Les époux doivent donc les partager comme les autres biens. Ils ont 2 solutions :

  • Soit répartir les dettes entre eux : Ils indiquent alors dans la convention quels crédits Pierre ou Anna prend en charge. Pour que la répartition soit équitable, il faut prendre en compte les revenus de chacun.
  • Soit continuer de rembourser les dettes ensemble. Ils précisent dans la convention la répartition des échéances et la part que chacun doit rembourser.

Mais attention : cette organisation n’engage Pierre et Anna qu’entre eux. Pour les créanciers, ils restent soumis au principe de solidarité.

Ne pas oublier le principe de solidarité

Qu’implique le principe de solidarité ? Il signifie que l’établissement bancaire peut se retourner vers l'un ou l'autre des époux pour lui réclamer le remboursement de l’intégralité de l’emprunt contracté par le couple. Et cette solidarité ne disparait pas avec le divorce, mais avec le remboursement total de la dette.

Si l'ex-conjoint ne paye plus les remboursements du crédit qu’il a pris en charge, la banque peut se tourner vers son ancienne conjointe pour lui demander de le rembourser, même après le divorce.

Trouver des solutions pour contourner la solidarité

Pierre et Anna ont plusieurs solutions pour se protéger :

  • Prévoir un remboursement par anticipation de leurs dettes
  • Ou envisager un rachat de crédit : plusieurs dettes sont alors réunies en une seule, créant une nouvelle dette sans principe de solidarité
  • Ou enfin, demander à être désolidarisé des prêts concernés. Mais attention, la banque est en droit de refuser la désolidarisation. Il faut éventuellement proposer une nouvelle garantie (caution, hypothèque, etc).

Eviter de contracter un crédit pendant le divorce

Le principe de solidarité s’applique encore pendant la procédure de divorce. Les conjointsdoivent donc éviter de contracter un autre crédit, au risque de voir leur solidarité engagée. Elle ne cesse pas à la date du jugement, mais à la transcription du divorce.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
... immobilier au cours du divorce ? Divorce / Comptes bancaires et crédits / Par Alexia.fr , publié le...
9 sept. 2015 ... Les comptes bancaires et les crédits, au même titre que les biens immobiliers ou les...
3 mars 2015 ... L'époux ayant découvert l'existence des crédits pourra légitimement se demander s'il est tenu...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Nous n'avions pas les moyens financiers d'acheter une deuxième voiture donc mon père m'a fait une donation...
Marié en 3ème noces ; 2 enfants d'un 1er lit ; une maison en indivision avec ma seconde épouse avec qui j'étais...
Je suis divorcé, je voudrais refaire ma pièce d'identité. je voudrais savoir si avec mon jugement de divorce je peux...

Avocats les plus populaires
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
177 problèmes résolus
2
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
73 problèmes résolus
3
Maître Bernard DEBAISIEUX
Maître Bernard DEBAISIEUX
48 problèmes résolus
4
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
35 problèmes résolus
5
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
17 problèmes résolus