Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Se connecter
ou
Mot de passe oublié

Que faire des comptes bancaires et des crédits du couple durant une procédure de divorce ?

Divorce / Par Alexia.fr , publié le 09/09/2015 à 18h31
partages
Partager
Twitter
Partager

Les comptes bancaires et les crédits, au même titre que les biens immobiliers ou les meubles, font partie du patrimoine du couple. Ils doivent donc faire l’objet d’un partage en cas de divorce.

Lorsque les comptes sont considérés comme communs. Ils sont alors soumis aux mêmes règles que les autres éléments du patrimoine : c’est l’origine des sommes épargnées ou déposées sur le compte qui détermine si un compte bancaire fait partie du patrimoine commun.

Coût et délais d'un divorce amiable ?
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Souhaitez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
Coût et délais d'un divorce amiable ?
Continuer

Le partage des comptes bancaires communs

L’opération de partage peut concerner tous les types de produits bancaires : compte joint, compte personnel, livret, … Peu importe à quel nom a été ouvert le compte : c’est l’origine des sommes déposées qui détermine s’il doit faire l’objet d’un partage.

Si le compte bancaire a été alimenté par des revenus communs (salaries, gains, revenus issus de biens propres, …), il doit alors être partagé entre les époux.

En revanche, si le compte bancaire contient uniquement des revenus propres, issus d’une donation ou d’un héritage, il est alors exclu du partage et revient de droit à l’époux propriétaire. Celui-ci doit s’assurer qu’il peut tracer l’origine de ces fonds. Dans le cas contraire, les sommes épargnées sont présumées communes et doivent être partagées.

Bon à savoir

Plusieurs opérations sont conseillées aux époux pour protéger leurs intérêts durant le divorce. Le vol entre époux n’est pas reconnu par la loi : pour éviter les mauvaises surprises, il est ainsi préférable de clore le compte joint, à conditions que les époux soient d’accord. D’autres mesures sont néanmoins possibles en cas de conflit.

L’annulation d’éventuelles procurations sur les comptes personnels ou de cartes de paiement ouvrant à des crédits sont également à prévoir. Les conjoints ne doivent pas non plus oubliés les comptes ouverts au nom de leurs enfants.

Toutes ces opérations sont à l’initiative des époux : le divorce n’a aucune incidence automatique sur les produits bancaires.

Le partage des crédits communs

Les crédits communs sont les dettes contractées pendant le mariage par l’un des époux ou par les deux et qui ont participé à l’entretien du ménage et à l’éducation des enfants. Dans ce cas, les deux conjoints restent solidaires même après, et ce jusqu’à ce que la dette soit remboursée.

Les époux peuvent soit répartir les dettes entre eux, soit continuer à les rembourser ensemble, soit solder leurs dettes s’ils le peuvent, par exemple avec la vente d’un bien immobilier.

Seule particularité : le crédit immobilier. Si le bien immobilier est attribué à l’un des conjoints, c’est à lui que revient de rembourser le crédit qui l’a financé.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Ouverture d'un compte, souscription d'un crédit, frais bancaires, cautionnement, taux d'intérêt … Les...
16 mars 2015 ... Lors de la procédure de divorce, les époux doivent partager entre eux tout leur patrimoine :...
Comment se désolidariser d'un prêt suite à un divorce ? Divorce / Comptes bancaires et crédits / Par...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Mon futur ex époux me demande de signer un remploi pour acheter un bien propre. je n'y vois pas d'inconvénient, mais la...
Monsieur a quitté le domicile conjugal pour aller vivre àvec et moi je suis rester à la maison est ce qu il a le droit de...
Je suis un français marié avec une étrangère depuis 29-09-2013, elle a eu son premier titre de séjour d'une année le...

Avocats les plus populaires
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
46 problèmes résolus
2
Maître Oumou MINET
Maître Oumou MINET
17 problèmes résolus
3
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
14 problèmes résolus
4
Maître Gwendoline DA COSTA GOMES
Maître Gwendoline DA COSTA GOMES
13 problèmes résolus
5
Maître KAHENA MEGHENINI
Maître KAHENA MEGHENINI
8 problèmes résolus