Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Question résolue par Maître Sophie VELASCO
Contacter

Absence du père biologique : le beau-père de mes enfants peut-il les adopter ?
Sujet (Cloturé) initié par , il y a 3 ans - 8664 vues

Bonjour,

J'ai quitté mon ex mari en avril 2007 suite à des attouchements sur notre fille de 5ans. Il a prit la porte et je ne l'ai jamais revu, ni nos enfants 5ans, 3ans et demi, 2ans à l'époque;

Ma plainte n'a pas donnée suite... Faute de preuves... Mais j'ai quand même eu le bénéfice du doute (associé, je pense, à la mauvaise volonté de Mr pour défendre ses droit,) ce qui m'a permis d'avoir la garde de mes enfants. Lui a eu un droit de visite un week-end sur deux de 15h a 17h et toujours en présence d'un tiers.

Depuis ce jour il n'a jamais repris contacte avec les enfants (moi 2-3x pour parler petits bobos !! et argents) il n'a jamais demandé à les voir. Je n'ai jamais reçu la moindre pension alimentaire. Le but de ses appels étant juste de savoir si j'allais me retourner contre lui pour le non versement de la pension... Ce que je n'ai jamais fait.

Je me suis très vite remise en couple (avec vie commune en sept 2008 ), un petit dernier ensemble (2012) puis remariée (en sept 2013), cet homme est aujourd'hui le père de mes enfants à 200%, de coeur, moralement, éducativement et financièrement mais.... Juridiquement parlant il n'est rien....

Nous parlons adoptions simple depuis tjs, j'avais même eu l'accord oral du père biologique, disant même qu'il fera un très bon papa (sous entendu débarrassé de ce fardeau qui en prime risque de lui demander de l'argent tout moment) . Mais avec bcp d'années de passées nous aimerions savoir si nous pouvions envisager ces adoptions sans passer par le père biologique... Nous craignons de réveiller le loup qui dort... Notre famille est plus que construite et nous ne voulons plus de cet étranger. Je ne sais pas ou il vit, je n'ai aucune information, j'ai fait des recherches sur son numéro de tel de l'époque est été attribué a un autre, contrairement à moi qui est volontairement jamais changé de numéro pour lui permettre de me contacter.

La question qui revient tjs, tenter le diable ou prendre notre mal en patience et attendre la majorité de chaque enfants ...

Merci de vos réponses
Besoin d'un avocat en droit de la famille et des personnes ?
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Votre demande concerne :
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
    
Acceptez-vous un avocat qui traite votre dossier par internet ?
    
Souhaitez-vous impérativement un avocat de votre région ?
    
Expliquez-nous votre dossier en quelques lignes : (50 caractères minimum)
Vous recherchez en priorité un avocat :
Quelle est votre tranche d'âge :
Civilité :
Votre code postal : Téléphone :
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer
Selon les circonstances propres à chaque famille, l’adoption de l’enfant de son conjoint peut être simple ou plénière.

En tout état de cause, qu’elle soit simple ou plénière, l’adoption est accordée de façon souveraine par le Tribunal de Grande Instance.

- L’adoption simple

Dans le cadre de l’adoption simple, le lien de filiation n’est pas substitué mais ajouté.

Ainsi, une fois l’adoption prononcée, l’adopté devient héritier de l’adoptant sans toutefois perdre ses droits héréditaires dans sa famille d’origine.

Lorsque l’enfant est mineur, le consentement des deux parents détenant l’autorité parentale doit être obtenu et constaté par acte notarié.

En l’espèce, Monsieur ayant reconnu vos enfants, il détient par principe l’autorité parentale qu’il est supposé exercé conjointement avec vous.

Il serait donc supposé donné son consentement à l'adoption de vos enfants.

- L’adoption plénière

1/
A la différence d’une adoption simple, l’adoption plénière rompt tout lien de filiation entre l’enfant et son autre parent biologique.

L'adoption plénière de l'enfant de son conjoint n'est possible que dans 3 situations :

- lorsque l'enfant n'a de filiation légalement établie qu'à l'égard de ce conjoint ;
- lorsque l'autre parent que le conjoint s'est vu retirer totalement l'autorité parentale ;
- lorsque l'autre parent que le conjoint est décédé et n'a pas laissé d'ascendants au premier degré ou lorsque ceux-ci se sont manifestement désintéressés de l'enfant.

En l’espèce, le lien de filiation a déjà établi avec le père de vos enfants, ce dernier les ayant reconnus.

En conséquence, l’adoption plénière de vos enfants par votre conjoint serait possible seulement si la déchéance de l’autorité parentale a été prononcée à l’encontre de Monsieur.

2/
En vertu de l’article 378-1 du Code civil :

« Peuvent se voir retirer totalement l'autorité parentale, en dehors de toute condamnation pénale, les père et mère qui, soit par de mauvais traitements, soit par une consommation habituelle et excessive de boissons alcooliques ou un usage de stupéfiants, soit par une inconduite notoire ou des comportements délictueux, soit par un défaut de soins ou un manque de direction, mettent manifestement en danger la sécurité, la santé ou la moralité de l'enfant.
Peuvent pareillement se voir retirer totalement l'autorité parentale, quand une mesure d'assistance éducative avait été prise à l'égard de l'enfant, les père et mère qui, pendant plus de deux ans, se sont volontairement abstenus d'exercer les droits et de remplir les devoirs que leur laissait l'article 375-7.
L'action en retrait total de l'autorité parentale est portée devant le tribunal de grande instance, soit par le ministère public, soit par un membre de la famille ou le tuteur de l'enfant
. »

Le retrait des droits n'est envisageable que par décision du Tribunal de Grande Instance dans des cas extrêmes.

Cela implique qu'il soit démontré l’existence d’un « motif grave » dans l'intérêt de l'enfant justifiant une déchéance totale ou partielle de l’autorité parentale.

La loi ne précisant pas ce qui peut constituer un « motif grave », il appartient aux tribunaux d'apprécier et de définir les comportements portant atteinte à la santé, la moralité, la sécurité d’un enfant et les manquements sérieux aux devoirs des parents constitutifs des motifs graves au sens de la loi.

En l’espèce, le désintérêt manifeste de Monsieur, l'absence de contacts avec vos enfants et le défaut de versement de la pension alimentaire au titre de l’entretien de l’enfant pourraient caractériser un abandon et constituer un « motif sérieux » justifiant une déchéance de son autorité parentale.

Si l’enfant a une filiation paternelle établie (enfant né dans le mariage ou enfant reconnu) et si ce père est vivant et présent (il s’occupe de son enfant), l’adoption ne peut être qu’une adoption simple et nécessite son consentement.

Si le père biologique refuse, le "beau-père" peut demander au juge aux affaires familiales une délégation partielle d’autorité parentale, de façon à exercer légalement la part d’autorité parentale qu’il assume déjà au quotidien.

Si le père de l’enfant est vivant mais non présent (il ne s’occupe pas de son enfant), le tribunal peut éventuellement passer outre le refus du père.

Si le père a fait l’objet d’un retrait total de l’autorité parentale (sanction prononcée par le tribunal de grande instance ou une juridiction pénale dans des cas graves de manquement aux obligations parentales), le "beau-père" peut demander une adoption simple ou plénière sans le consentement du père, mais les tribunaux prononcent ces adoptions avec "prudence".
Merci à vous pour cette réponse très complète!

Dans notre cas le plus "simple" est justement une adoption simple, ce que l'on souhaite depuis longtemps.
Quels sont les démarches a suivre dans le cas ou l'on tente de reprendre contact avec le père biologique afin d'obtenir ces adoptions? Et quel sont celles dans le cas ou nous souhaitons passer outre l'avis du père biologique?

Somme nous obligé de passer d'abord par une demande via la père biologique (reprise de contact qui nous chagrine) pour justifier de vouloir passer outre son avis ou pouvons nous le faire directement?

Au vu notre situation:

- que risque-t-on a réveiller le loup qui dort, que pourrait-il réclamer/obtenir après tant d'années d'absence total? (afin que nous soyons en mesurer de juger le pour du contre face à notre démarche)

- Dans le cas ou l'on pourrait faire toute la procédure sans passer par la case père biologique, quel serait nos "chance" d'obtenir l'accord de ces adoptions sans son consentement?

Pour chacune des démarches citées celle-ci nécessite la présence d'un avocat/notaire ?

Encore merci à vous pour le temps et l'attention consacrer à mes questions.
il y a 3 ans
Les réponses à vos dernières interrogations peuvent variées en fonction de la situation... Il m'est impossible de m'avancer sur l'issue de cette procédure, chaque situation étant soumise à l'appréciation discrétionnaire des juges du fond.

Votre consentement , en tant que titulaire de l'autorité parentale, est toujours requis tant que l'enfant est mineur.
Le consentement de l’enfant est requis lorsqu’il a plus de 13 ans.
Les consentements sont recueillis par le greffier en chef du tribunal d’instance ou par un notaire.
Ils peuvent être rétractés tant que l’adoption n’est pas prononcée.

La requête est à présenter au tribunal de grande instance dont relève le domicile du couple.

Elle peut être adressée au procureur de la République sans recours à un avocat si l’enfant a moins de 15 ans.
Merci beaucoup pour toutes ces réponses et le temps accorder!

Je vous souhaite une bonne journée et une bonne continuation
il y a 3 ans
Posez votre question
Domaine
Le titre de votre question
Le contenu de votre question
Pour commenter, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :
Pseudonyme
E-mail
En validant, vous acceptez les conditions générales d'utilisation d'Alexia.fr.
Communauté : Un forum est avant tout une communauté, il ne faut pas espérer obtenir de réponses des membres si vous ne cherchez pas vous-même à trouver des réponses pour eux. Nous encourageons donc nos membres à répondre en priorité à ceux qui ont répondu à d'autres membres en premier lieu.
Clarté : Il faut poster ces messages dans le thème le plus approprié. Il faut mettre un objet clair, il faut par exemple éviter "Urgent" ou "Besoin d'aide", qui ne donne aucune information quant au contenu de votre question. Vos objets doivent plutôt ressembler à cela : "Divorcer d'avec un étranger", ou "licenciement durant un congé maternité", par exemple. D'autre part, il faut éviter le style télégraphique ou le langage texto. Il est aussi préférable de se relire plusieurs fois, et de s'assurer d'avoir mis tous les éléments qui pourraient permettre à un membre de vous répondre avec précision. Si vous souhaitez obtenir une réponse précise à une question, Il faut éviter de polluer votre message avec de éléments qui n'apportent rien à la compréhension du problème, cantonnez-vous aux faits et aux dates. A l'inverse, si vous souhaitez discuter avec les autres membres de vos sentiments ou de vos expériences personnelles, les tribunes libres de chacun des domaines sont là pour ça.
Courtoisie : Quand un membre répond à votre question, il est préférable de le remercier. D'autre part, si vous estimer que la réponse qui vous a été fournie ne correspond pas à votre attente, ne reposez pas la même question dans un autre message, mais précisez votre demande dans le même message.
Partagez la question sur :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Une question en droit de la famille et des personnes ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Absence du père biologique : le beau-père de mes enfants peut-il les adopter ? .. . de Mr pour défendre ses droit,) ce qui m'a permis d'avoir la garde de mes ...
La.loi me.permets t elle.d adopter l enfant? Merci de vos réponses ..... Absence du père biologique : le beau-père de mes enfants peut-il ... Absence du père ...
que dois je fournir en preuve pour le dossier d'adoption ?? cordialement .... Absence du père biologique : le beau-père de mes enfants peut-il .
Adoption de mes enfants par le beau père. pere étant decede ..... Absence du père biologique : le beau-père de mes enfants peut-il ... Le but ...
Est t'il possible pour mon conjoint de demander une adoption simple? ..... Absence du père biologique : le beau-père de mes enfants peut-il .

Avocats les plus actifs en droit de la famille et des personnes

Ces 60 derniers jours
1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
43 problèmes résolus
2
Maître Solange SALMON
Maître Solange SALMON
14 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
12 problèmes résolus
4
Maître Sabrina ZAKRAOUI
Maître Sabrina ZAKRAOUI
4 problèmes résolus
5
Maître Benjamin Vanoverschelde
Maître Benjamin Vanoverschelde
4 problèmes résolus
Une question en droit de la famille et des personnes ?
Les avocats vous répondent gratuitement

Questions résolues en droit de la famille et des personnes

J'ai une petite de 5 mois, je suis une ancienne détenue mais j'ai complètement changé de vie depuis presque 3
Résolue par Maître DAHAN
J'ai saisi le jaf pour demander de pouvoir arrêter de payer la pension alimentaire de mes deux fils majeurs :
Résolue par Maître TEISSEDRE
Apres le décès du père, pour que l'assurance vie soit versé aux enfants mineurs, la mère a ouvert un compte bancaire
Résolue par Maître TANGALAKIS
Mon futur conjoint et moi même avons déposé un dossier de mariage en date du 6 juin 2017 a la mairie celui ci a été
Résolue par Maître TANGALAKIS
Je me nomme mr noel, suite a un second passage chez le jaf , mon ex compagne'pas de mariage) a réussi a monter la
Résolue par Maître TEISSEDRE