Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr
Fiche pratique rédigée par Maître ADELINE POURCIN
Contacter

Couple et bail d'habitation : les règles à connaitre.

Immobilier / Baux / Par Alexia.fr , Publié le 22/02/2016 à 11h42
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

La réglementation des baux d'habitation prévoit des règles spécifiques applicables au logement en couple.

Elles s'appliquent aux baux soumis à la loi du 6 juillet 1989, qu'il s'agisse de location vide ou meublée, de logements

HLM ou conventionnés APL.

Cette réglementation distingue selon que le logement est occupé par un couple marié, engagé dans un PACS ou en union

libre.

Le logement en location et le mariage

Lorsque les deux époux ont signé le bail, ils sont conventionnellement cotitulaires du bail.

En revanche, il arrive que seul l'un d'entre eux ait signé le bail (par exemple le locataire était célibataire et il se marie en cours de bail).

Le mariage produit un effet immédiat sur le bail se traduisant par une cotitularité automatique : le bail est réputé appartenir à l'un et à l'autre des époux.

La cotitularité concerne uniquement les baux dont les locaux servent effectivement à l'habitation des deux époux ; il peut s'agir de logement vide, meublé ou HLM.

En revanche, ne sont pas visés :

- les baux portant sur des locaux professionnels ou commerciaux,

- la location-accession, qui par essence est conçue comme un mode

d'accession à la propriété.

Les deux époux sont solidairement tenus du loyer et de tout somme due au bailleur (charges, petite réparations...).

Pour mettre fin au bail, le congé doit émaner des deux époux.

Le logement en location et le PACS

La loi ALUR a ouvert la possibilité aux partenaires de PACS de formuler au bailleur une demande conjointe de co-titularité.

Depuis, trois situations des partenaires de PACS doivent être distinguées :

- les deux partenaires ont signé le bail : ils sont conventionnellement cotitulaires du bail ;

- un seul des partenaires a signé le bail, mais ils ont, par la suite et conjointement, demandé au bailleur la co-titularité du bail : ils sont alors co-titulaires du bail (cotitularité légale) ;

- un seul des partenaires a signé le bail et aucune demande de co-titularité n'a été faite au bailleur : seul le partenaire ayant signé le bail est titulaire du bail.

Le logement en location et le concubinage

Si le bail est signé par les deux concubins : ils sont colocataires. Il y a alors une cotitularité conventionnelle du bail : chaque concubin bénéficie d'un droit équivalent sur le logement.


Si le bail est signé par un seul des concubins : seul le concubin signataire du bail est locataire ; le concubin

non signataire est occupant sans titre.


A tout moment, les concubins peuvent prendre contact avec le bailleur et signer avec lui un avenant, les

mentionnant tous deux comme locataires.


Le bailleur y a également un intérêt : l'avenant fait des deux concubins des débiteurs ; cet avenant peut prévoir une clause de solidarité.

Par Maître ADELINE POURCIN
Avocat au barreau de MARSEILLE
Contacter
Une question en droit immobilier ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
5 nov. 2015 ... C'est en effet possible : un couple étranger peut divorcer auprès d'un tribunal français. Le...
4 juin 2015 ... Selon la cour de cassation, il s'agit du 'lieu où la famille a eu la volonté de fixer ses...
31 oct. 2016 ... Quand la décision de se séparer devient inéluctable, outre les aspects d'ordre moral, il est...
Une question en droit immobilier ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Est ce qu'une agence immobilière a le droit de m'interdire pendant ou après la période du compromis de vente de...
Résolue par Maître DAHAN
Que procure un droit de passage à celui qui le détient ? est-il en droit de l'utiliser dans toutes circonstances et pour...
Résolue par Maître VIEUILLE
J'ai envoyé un mail hier dans la journée pour faire une proposition d'achat sur une maison hors dans la soirée...
Résolue par Maître VIEUILLE

Avocats les plus actifs
en droit immobilier

1
Maître Julien ATTALI
Maître Julien ATTALI
15 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
11 problèmes résolus
3
Maître Lionel DREYFUSS
Maître Lionel DREYFUSS
5 problèmes résolus
4
Maître ÉMILIE BERTAUT
Maître ÉMILIE BERTAUT
2 problèmes résolus
5
Maître Eric ROCHER-THOMAS
Maître Eric ROCHER-THOMAS
1 problème résolu