Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

La location saisonnière

Immobilier / Par Alexia.fr , Publié le 03/10/2008 à 14h45
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Qu'est-ce que la location saisonnière ?

Il s'agit d'une location de courte durée, contrairement à la location meublée "classique" qui ne comporte aucune limitation de durée.
Elle peut être convenue à la semaine, à la quinzaine ou au mois.

En application de la Réponse ministérielle du 26 décembre 1983, la saison renvoie à "une durée qui n'excède pas celle d'une saison d'été ou d'hiver, c'est-à-dire 3 mois".
Cependant, la Cour de Cassation se montre plus souple en estimant qu'une location d'une durée de 6 mois peut revêtir un caractère saisonnier, aussi bien pendant la saison estivale que pendant la saison hivernale.

Les types de location

La location saisonnière peut concerner tout local d'habitation.

Il est possible de distinguer 3 types de location saisonnière :

  • Les locaux non classés
Tous les propriétaires ne souhaitent pas accomplir les formalités pour faire classer leur logement dans un label existant.
Ainsi, de nombreuses locations concernent des locaux non classés.

  • Les gîtes de France
Il s'agit des locaux meublés mis à la disposition par les agriculteurs ou propriétaires ruraux qui répondent aux normes de confort du label "Gîtes de France".
Ils sont répartis en plusieurs catégories symbolisées par des épis.
En cas de litige relatif à ce classement, contactez les relais départementaux des gîtes de France.
  • Les meublés de tourisme
En vertu de l'article 1er de l'arrêté du 8 janvier 1993, il s'agit des "villas, appartements ou studios meublés, à l'usage exclusif du locataire, offerts en location à une clientèle de passage qui n'y élit pas domicile".
Ils sont répartis en 5 catégories, de 1 à 5 étoiles, selon leur confort et leur situation.
Ces "meublés de tourisme" répondent tous à des conditions minimales de confort et d'habilité fixées par le décret du 6 mars 1987.

Bon à savoir

En cas de litige pour non-respect des normes de confort des meublés de tourisme, le locataire peut écrire au préfet par lettre recommandée avec demande d'avis de réception dans un délai de 8 jours à compter du début de la location.

Après avis d'une commission spécialisée, le préfet peut opter pour une des deux sanctions suivantes: le déclassement dans une catégorie inférieure ou la radiation de la liste des meublés classés.

Une question en droit immobilier ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
3 oct. 2008 ... En ce qui concerne la réservation d'une location saisonnière : quels renseignements demander?...
Responsabilité civile d une location saisonnière. Sujet (Cloturé) initié par patty, il y a 3 ans - 2965 vues....
Après avoir appris une nouvelle qui nous empêche de nous rendre dans le lieu de vacances nous souhaiterions...
Une question en droit immobilier ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Est ce qu'une agence immobilière a le droit de m'interdire pendant ou après la période du compromis de vente de...
Résolue par Maître DAHAN
Que procure un droit de passage à celui qui le détient ? est-il en droit de l'utiliser dans toutes circonstances et pour...
Résolue par Maître VIEUILLE
J'ai envoyé un mail hier dans la journée pour faire une proposition d'achat sur une maison hors dans la soirée...
Résolue par Maître VIEUILLE

Avocats les plus actifs
en droit immobilier

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
15 problèmes résolus
2
Maître Christel BRANJONNEAU
Maître Christel BRANJONNEAU
7 problèmes résolus
3
Maître Laurent Marrié
Maître Laurent Marrié
6 problèmes résolus
4
Maître alexandra gallon
Maître alexandra gallon
6 problèmes résolus
5
Maître Alban POISSONNIER
Maître Alban POISSONNIER
4 problèmes résolus