Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Comment déduire une partie des intérêts de son crédit de ses impôts ?

Immobilier / Par Alexia.fr , Publié le 19/05/2008 à 17h25
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de permettre aux détenteurs d’un crédit immobilier de déduire une partie des intérêts, versés au titre du remboursement du crédit, de l'impôt sur le revenu (après application du taux d’imposition) et ce pendant les cinq premières années de remboursement.

Bon à savoir

Si le montant du crédit d'impôt excède l'impôt dû par le contribuable, l'excédent lui est remboursé. Le crédit d’impôt est ainsi une mesure qui bénéficie à tous, même aux personnes non imposables.
 

Quand bénéficie t-on du crédit d’impôt sur les intérêts ?

Bénéficient du crédit d’impôt, les personne domiciliées en France (d’un point de vue fiscal) et détentrices d’un prêt immobilier destiné :
- à l'acquisition d'une résidence principale dont la vente a eu lieu à compter du 6 mai 2007 ;
- à la construction d’une résidence principale, à condition que la déclaration d'ouverture de chantier soit intervenue à compter du 6 mais 2007.
Dans tous les cas, le prêt doit être destiné au logement principal du contribuable à la date du paiement des intérêts d'emprunt.
Dans le cas d’un prêt destiné à la construction de ce logement, ou en cas d’acquisition en l'état futur d'achèvement, le contribuable bénéficie du crédit d'impôt si le logement est destiné à être affecté à son habitation principale.
Le crédit d'impôt s'applique aux cinq premières annuités (versement annuel des intérêts) de remboursement du prêt immobilier.

Bon à savoir

Le bénéfice du crédit d'impôt est cumulable, non seulement avec le prêt à taux zéro mais également avec l'ensemble des prêts dont pourrait bénéficier un contribuable pour l'acquisition ou la construction de sa résidence principale.

Calcul du crédit d’impôt

Le crédit d'impôt est égal à :
- 40 % du montant des intérêts versés au titre de la première année de remboursement du prêt immobilier,
- 20 % du montant des intérêts versés au titre des quatre années suivantes.
Toutefois, le crédit d’impôt est plafonné :
-    3.750 euros par an pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ou 7.500 euros s’il s’agit d’une personne handicapée ;
-    7.500 euros pour un couple soumis à imposition commune, ou 15.000 euros si le foyer fiscal comporte au moins une personne handicapée ; 
-    … somme augmenté de 500 euros par personne à charge (250 euro s'il s'agit d'un enfant à charge égale de l'un et l'autre de ses parents). 

Une question en droit immobilier ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
4 janv. 2018 ... Quelle est la différence entre les déductions, réductions et crédits d'impôt? Beaucoup de...
9 janv. 2018 ... Les contribuables qui réalisent certains travaux dans leur résidence principale située en...
9 janv. 2018 ... Ce crédit d'impôt est égal à 38 % du montant de la prime d'assurance payée au cours de...
Une question en droit immobilier ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Est ce qu'une agence immobilière a le droit de m'interdire pendant ou après la période du compromis de vente de...
Résolue par Maître DAHAN
Que procure un droit de passage à celui qui le détient ? est-il en droit de l'utiliser dans toutes circonstances et pour...
Résolue par Maître VIEUILLE
J'ai envoyé un mail hier dans la journée pour faire une proposition d'achat sur une maison hors dans la soirée...
Résolue par Maître VIEUILLE

Avocats les plus actifs
en droit immobilier

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
8 problèmes résolus
2
Maître Lionel DREYFUSS
Maître Lionel DREYFUSS
5 problèmes résolus
3
Maître pierre legros
Maître pierre legros
3 problèmes résolus
4
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
3 problèmes résolus
5
Maître ÉMILIE BERTAUT
Maître ÉMILIE BERTAUT
2 problèmes résolus