En principe, le devis ou le contrat d’entreprise signé entre le client et l’entrepreneur devrait prévoir une date limite de fin des travaux.

Cette mention est obligatoire si le devis indique un montant global des prestations supérieur à 500 euros.

"/>En principe, le devis ou le contrat d’entreprise signé entre le client et l’entrepreneur devrait prévoir une date limite de fin des travaux.

Cette mention est obligatoire si le devis indique un montant global des prestations supérieur à 500 euros.

"/>
Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Travaux en retard : que faire?

Consommation / Par Alexia.fr , Publié le 28/12/2017 à 11h59
partages
Partager
Twitter
Partager

En principe, le devis ou le contrat d’entreprise signé entre le client et l’entrepreneur devrait prévoir une date limite de fin des travaux.

Cette mention est obligatoire si le devis indique un montant global des prestations supérieur à 500 euros.

Résolution amiable du litige

Si la durée des travaux se prolonge ou si la date limite d’exécution des travaux approche et que les travaux sont interrompus sans raison ou encore si la date limite est déjà dépassée, il faut alors s'adresser à l’entrepreneur par lettre recommandée avec avis de réception.

Il faut lui demander des explications et tenter de trouver un terrain d’entente.

Mise en demeure d'achever les travaux

Si la tentative amiable de résolution du problème est infructueuse, il convient de mettre en demeure l’entrepreneur d’achever les travaux dans un délai déterminé.

Cette mise en demeure doit être adressée par lettre recommandée avec demande d’avis de réception 

Il est également possible de lui rappeler, si votre contrat le stipule, l’application des pénalités de retard.

Recours au juge

En l’absence de réponse ou d’effet, vous pourrez saisir le tribunal compétent pour faire valoir vos droits. Selon les cas (et ce que demande le client), le juge pourra soit prononcer la résolution du contrat, soit condamner l’entrepreneur à achever les travaux sous astreinte. Des dommages-intérêts pourront également être alloués au client en réparation du préjudice subi.



Le tribunal compétent est :
- le tribunal d’instance pour les litiges dont le montant est inférieur à 10.000 euros
- le tribunal de grande instance pour les litiges dont le montant est supérieur à 10.000 euros.

Une question en droit de la consommation ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Le droit de consommation organise les relations entre consommateur et professionnel, avec pour objectif de...
Retard de travaux. Sujet initié par anémone, il y a 1 an. Bonjour, Début avril j ai commende une véranda qui...
Je suis autoentrepreneur, sous-traitant de travaux de relamping (éclairage led), à ce jour mon client refus...
Une question en droit de la consommation ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai récemment acquis un véhicule pour 1500 euros. le vendeur m'avait affirmé qu'aucune...
Résolue par Maître ROY
J ai voulu acheter une voiture il y'a presque 2 ans et j ai voulu passer par une concession j ai verser un acompte...
Résolue par Maître BENDER
Habitant de guadeloupe, j'ai acheté une cave à vin il y a 2 ans 1/2 (n'est plus déclarée sous garantie) au prix...
Résolue par Maître ZINEB

Avocats les plus actifs
en droit de la consommation

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
4 problèmes résolus
2
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
3 problèmes résolus
3
Maître Bernard DEBAISIEUX
Maître Bernard DEBAISIEUX
2 problèmes résolus
4
Maître Maxime Polin
Maître Maxime Polin
2 problèmes résolus
5
Maître ESTELLE DIOP
Maître ESTELLE DIOP
2 problèmes résolus