Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

L'ordre des licenciements

Travail / Par Alexia.fr , Publié le 14/12/2017 à 17h13
partages
Partager
Twitter
Partager

Définition

Le licenciement pour motif économique est prononcé pour une cause indépendante à la personne du salarié.

Il est donc possible que, pour un même emploi supprimé, plusieurs salariés occupent le même emploi et appartiennent à une même catégorie professionnelle.

Comment déterminer celui ou celle qui sera licencié(e) ?

L’employeur doit pour cela respecter des critères afin de sélectionner le ou les salariés à licencier.

L’article L. 1233-5 du Code du travail oblige l’employeur à respecter un ordre des licenciements, même dans l’hypothèse du licenciement d’un seul salarié.

Si rien n’est précisé dans la convention collective applicable à l’entreprise, l’employeur tiendra compte des critères définis par ce texte de loi.

Critères de sélection

Les critères que l’employeur doit respecter sont :

  • Les charges de famille (notamment les parents isolés),
  • L’ancienneté du salarié dans l’entreprise,
  • Les compétences professionnelles du salarié,
  • Ses difficultés possibles de réinsertion sur le marché du travail (handicap, âge).

La convention collective peut également prévoir d'autres critères de sélection.

Si l’employeur doit tenir compte de l’ensemble de ces critères, il peut pondérer leur importance respective.

Une note est attribuée pour chaque salarié, pour chaque critère, celle-ci étant plus moins pondérée par un coefficient.

Sanction

L'inobservation des règles relatives à l'ordre des licenciements n'a pas pour effet de priver le licenciement de cause réelle et sérieuse (Cass. soc. 20 janvier 1988).

L'employeur peut être condamné au paiement de dommages et intérêts pour le salarié en fonction de l'étendue de son préjudice.

A noter

Dans un arrêt du 24 septembre 2008, la Cour de cassation opère un revirement et considère désormais que « le manquement de l'employeur, qui a prononcé un licenciement pour motif économique, à son obligation d'indiquer au salarié qui le demande les critères retenus (en application de l'article L. 321-1-1 devenu l'article L. 1233-5 du Code du travail), cause nécessairement au salarié un préjudice distinct de celui réparant l'absence de cause réelle et sérieuse ».

Bref, le salarié peut cumuler l'indemnité de licenciement abusif et les dommages et intérêts liés au non respect des critères de l'ordre des licenciements.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
18 janv. 2018 ... La demande de changement de prénom doit se fonder sur un « intérêt légitime » : le...
11 janv. 2018 ... Il les accompagne dans tous leurs recrutements : analyse des besoins, sélection des...
Un enfant non reconnu par votre père n.a pas de paternité établie à son égard , il n'est pas un héritier ,...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Durant l'été j'ai été en arrêt maladie durant ma période de congé (2ème et 3ème semaine de congé et opéré dès...
Résolue par Maître LELEU
Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
L'employeur peut-il remettre la lettre de convocation à sanctions à son employé en main propre ? ...
Résolue par Maître NABET

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Robin Nabet
Maître Robin Nabet
37 problèmes résolus
2
Maître Isabelle MAYADOUX
Maître Isabelle MAYADOUX
30 problèmes résolus
3
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
19 problèmes résolus
4
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
10 problèmes résolus
5
Maître Etienne CHERON
Maître Etienne CHERON
6 problèmes résolus