Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Retraité : comment conserver une activité professionnelle ?

Travail / Par Alexia.fr , Publié le 12/01/2018 à 15h13
partages
Partager
Twitter
Partager

Conditions

Après avoir mis fin à l'ensemble de ses activités professionnelles pour demander sa retraite, il est possible de reprendre une activité rémunérée.

Tous les retraités du régime général peuvent cumuler leur pension retraite avec des revenus tirés d'une activité professionnelle. Il existe toutefois deux limites à ce cumul.

- Un plafond dont le montant est le plus élevé entre 160% du SMIC ou le dernier salaire d'activité.

- En cas de reprise auprès du même employeur, le cumul n'est possible qu'à partir du 7ème mois suivant le départ en retraite. Durant les 6 premiers mois, la retraite n'est pas versée.

Il est possible de bénéficier d'un cumul intégral des revenus à condition :

- d'avoir atteint l'âge légal de la retraite,

- remplir les conditions ouvrant droit à une pension de retraite à taux plein,

- et d'avoir liquider l'ensemble de ses retraites personnelles (base et complémentaire).

Piège à éviter !

Si le montant total des revenus du retraité (salaire tiré de la reprise d’activité et pensions de retraite de base et complémentaires) dépasse le plafond de revenus autorisé, le versement des pensions de retraites est réduit jusqu'à diminution des revenus d'activité pour ne plus le dépasser.
Le versement des pensions est également suspendu en cas de reprise d’une activité chez l’ancien employeur moins de six mois après la liquidation de la retraite.

Dérogations spécifiques à certaines professions

Dans certaines professions, le cumul est libre avec les pensions de retraite.
Il s’agit notamment :
- des activités juridictionnelles, littéraires, artistiques, scientifiques,
- des activités d’hébergement en milieu rural,
- les participations en tant que jury de concours publics

- des activités d'élu local,

- des activités non salariées (si le régime de retraite de base correspondant prévoit que l'activité peut être poursuivie),

- des activités professionnelles à l'étranger,

- des activités de nourrice, gardienne d'enfants ou assistantes maternelles,

- des fonctions de tierce personne auprès d'une personne âgée, invalide ou handicapée.

Formalités

Pour pouvoir reprendre une activité, l’assuré doit informer par écrit sa caisse de retraite de base dès le mois suivant la date de la reprise d’activité.
Il doit ainsi lui communiquer :
- la date de début de cette activité,
- le nom et l’adresse de son employeur ou entreprise,
- le montant et la nature des revenus et les régimes d’affiliation correspondant,
- le nom et l’adresse des autres organismes de retraite de base et complémentaires qui lui servent une retraite,
- Il devra aussi lui adresser les bulletins de salaire (ou, pour les personnes exerçant une activité non salariée, tout document justificatif des revenus perçus durant la période concernée).

A noter

Pour les retraites liquidées à partir de 2015, les cotisations vieillesse versées dans le cadre d'une activité professionnelle ne permettent pas de bénéficier de nouveaux droits à retraite (sauf retraite progressive).

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Cumul rente at et pension d invalidité. Sujet (Cloturé) initié par Sand, il y a 6 mois . Bonjour, Ayant deux...
J'ai une question précise concernant la possibilité de cumuler, au sein d'une même société (régime juridique...
Cumul des peines juridiques et administratives. Sujet initié par Manixe, il y a 3 ans. Bonjour,apres 1...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Durant l'été j'ai été en arrêt maladie durant ma période de congé (2ème et 3ème semaine de congé et opéré dès...
Résolue par Maître LELEU
Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
L'employeur peut-il remettre la lettre de convocation à sanctions à son employé en main propre ? ...
Résolue par Maître NABET

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Robin Nabet
Maître Robin Nabet
38 problèmes résolus
2
Maître Isabelle MAYADOUX
Maître Isabelle MAYADOUX
30 problèmes résolus
3
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
19 problèmes résolus
4
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
10 problèmes résolus
5
Maître Etienne CHERON
Maître Etienne CHERON
6 problèmes résolus