Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Savoir faire référencer son site en évitant les pièges

Nouvelles technologies / Par Alexia.fr , Publié le 02/03/2009 à 14h36
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le référencement gratuit se fait via des moteurs de recherche qui utilisent des robots repérant les mots-clés contenus dans les pages sources des sites Internet qui font partie de leur gigantesque base de données, pour proposer aux internautes, en résultat de la recherche, des liens directs vers les sites concernés.

Ces mots-clés, placés comme des balises de repérage, sont aussi appelés "métatag", « balises méta », « éléments méta ».

Le titulaire du site, ou son prestataire de services, doit lui même définir les mots-clés à insérer dans les pages source du site, pour qu’il puisse d'être repéré par les moteurs de recherche, en réponse aux requêtes des Internautes.

Ces mots-clés sont invisibles à la lecture du site Internet.
 

Il est cependant possible d’en prendre connaissance en cliquant sur "affichage – source".

Exemple

Le site "easydroit" utilise comme mots-clés "divorce », « avocat", "autorité", "parentale", "tribunaux", "séparation"…

Il est donc particulièrement important, pour pouvoir être repéré par les moteurs de recherche le plus souvent possible mais aussi de la manière la plus pertinente qui soit, de bien réfléchir au choix de ces mots-clés.


A côté de ce référencement gratuit, les moteurs de recherche ont également mis en place un système publicitaire par les liens commerciaux payants, ou de référencement payant.

Ce référencement payant permet aux annonceurs d'acheter aux exploitants de moteurs de recherche les mots-clés de leur choix, lesquels, lorsqu'ils seront saisis par les internautes dans les moteurs de recherche, les renverront en priorité vers les liens commerciaux destinés à promouvoir les sites exploités par ces annonceurs.

Plus précisément, lorsque l’internaute saisit le mot clé préalablement sélectionné par l’annonceur, le moteur de recherche fait apparaître, dans sa page de réponse, des encarts publicitaires se distinguant des autres réponse, se détachant parfois sur un fond de couleur différente, appelés "liens commerciaux", ou "liens sponsorisés", placés dans une position privilégiée pour être immédiatement repérés par les internautes.

Ce service publicitaire est naturellement payant, en général le moteur de recherche facture à l’annonceur une rémunération à chaque « clic » effectué par l’intermédiaire du lien commercial.

Les moteurs de recherches offrent parfois même à leurs clients une aide au choix des mots clés.

Attention !

Si les titulaires de sites peuvent choisir à titre de mots-clés tout nom générique décrivant ou évoquant le contenu du site (tels que "divorce", "chaussette", "voyage",…), son propre nom de famille, ainsi que ses propres marques, ils ne doivent cependant pas porter atteinte aux droits de tiers dans le choix de leurs mots-clés ou liens publicitaires payants.

Une question en droit des nouvelles technologies ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
12 avr. 2018 ... Principe : prise en charge et indemnisation du passager. Pour les passagers victimes de...
Je suis auto entrepreneur dans le dépannage informatique j'ai signé un contrat avec un société de...
Récemment j'ai validé une commande de pneus spéciaux ( pour véhiculés blindés) mais il y a eu un soucis dans...
Une question en droit des nouvelles technologies ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Concernant un commentaire mis sur le site d'amazon concernant un ebook, m'a fille s'est fait " enguilandé...
Résolue par Maître MARLOW