Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Mariage ou pacs, les 5 différences principales

Famille & Personnes / Par Alexia.fr , Publié le 15/03/2019 à 10h13
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Bien que les régimes du mariage et du pacs aient récemment fait l’objet d’un rapprochement, ils continuent de différer sur de nombreux points. Si vous souhaitez mieux connaitre leurs avantages et inconvénients, vous trouverez ci-dessous leurs 5 différences principales.

Les différences patrimoniales

En l’absence de décision contraire de leur part, les époux mariés sont soumis au régime de la communauté légale. Sauf exception, les biens acquis durant leur union sont donc leur propriété commune et leur reviennent pour moitié en cas de séparation. A l’inverse, les partenaires d’un pacs sont par défaut soumis au régime de la séparation de biens.

Cette différence peut cependant être atténuée puisque les époux mariés peuvent également opter, par contrat de mariage, pour le régime de la séparation de biens. De même, les partenaires peuvent choisir un régime d’indivision, devenant copropriétaires des biens acquis durant le pacs. Néanmoins, même dans ce cas, leurs salaires leur resteront propres. Les régimes de communauté, en particulier celui de la communauté universelle, leur seront de plus fermés.

Les différences de droits et de devoirs

Les époux mariés doivent respecter de nombreuses obligations matrimoniales, telles que la communauté de vie, le devoir de fidélité, de respect ou d’assistance et de secours. Le non-respect de ces obligations peut alors fonder l’intervention du juge, ainsi que la rupture du mariage. Si les obligations liant les partenaires sont peu à peu devenues similaires à celles des couples mariés, elles demeurent néanmoins plus flexibles. Ainsi, s’ils doivent avoir une résidence commune, s’apporter une assistance mutuelle et respecter un devoir de loyauté, ils ne seront pas soumis stricto sensu au devoir de fidélité.

De plus, bien qu’époux et partenaires sont soumis au principe de solidarité, dans un pacs, celui-ci ne s’applique que pour les dettes liées à la vie courante. Pour les couples mariés, la solidarité s’étend à toute dépense liée à l’entretien du ménage et à l’éducation des enfants. En contrepartie, les partenaires ne bénéficient pas de certains droits réservés aux couples mariés, comme par exemple la co-titularité du bail sur le logement familial.

Les différences en matière de filiation

Le régime du pacs diffère par contre grandement de celui du mariage en matière de filiation. Tout d’abord, les partenaires ne bénéficient pas de la présomption de paternité, réservée au mari. L’enfant né d’un couple pacsé ne sera donc pas réputé avoir pour père le partenaire de la mère.

De plus, l’adoption conjointe est également réservée aux couples mariés. Les partenaires d’un pacs ne peuvent donc pas adopter conjointement un enfant. L’adoption sera ouverte à l’un d’entre eux, de façon individuelle, mais ne créera alors pas de lien de filiation auprès de l’autre, qui ne disposera pas non plus de l’autorité parentale. L’adoption de l’enfant mineur du conjoint est également, en pratique, réservée aux couples mariés.

Les différences en matière de succession

En matière successorale, les conjoints mariés bénéficient également d’avantages exclusifs. Ainsi, l’époux survivant est automatiquement un héritier, à l’inverse du partenaire survivant qui doit être désigné par testament pour pouvoir prétendre à une part d’héritage. De plus, s’ils pourront tous deux bénéficier d'un droit temporaire sur le logement du défunt, seul l’époux survivant pourra obtenir par la suite un droit viager.

Le partenaire survivant n’aura également pas droit à la pension de réversion, partie de la retraite du défunt reversée à son ou ses (ex)-époux.

Les différences en matière de séparation

Le pacs reposant sur un simple contrat, alors que le mariage nécessite d’être prononcé par un officier d’état civil, leurs formalités de dissolution diffèrent fortement. Ainsi, si la rupture du mariage n’est possible que dans certaines conditions et suppose de recourir soit à une procédure judiciaire soit à une procédure devant notaire, à l'inverse, la dissolution du pacs est libre.

Ainsi, chacun des partenaires peut décider de mettre fin au pacs, en faisant signifier sa décision à l’autre et en adressant une copie au greffe du tribunal d’instance. Le partenaire à l’initiative de la rupture n’a pas besoin de justifier d’une raison particulière. En cas de rupture abusive, le partenaire délaissé pourra néanmoins demander des dommages et intérêts. Aucun des partenaires ne pourra cependant prétendre à une prestation compensatoire.

Une question en droit de la famille et des personnes ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
17 avr. 2018 ... Le pacs (pacte civil de solidarité) est un contrat conclu entre deux ... Le PACS est un mode...
10 janv. 2018 ... « Mariage blanc » et « mariage gris » désignent deux procédés distincts. Dans le premier,...
18 janv. 2018 ... Un Pacs peut être dissous de trois manières : les partenaires se séparent, se marient...
Une question en droit de la famille et des personnes ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai une petite de 5 mois, je suis une ancienne détenue mais j'ai complètement changé de vie depuis presque 3...
Résolue par Maître DAHAN
J'ai saisi le jaf pour demander de pouvoir arrêter de payer la pension alimentaire de mes deux fils majeurs :...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Apres le décès du père, pour que l'assurance vie soit versé aux enfants mineurs, la mère a ouvert un compte bancaire...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en droit de la famille et des personnes

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
51 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
16 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
16 problèmes résolus
4
Maître Marine MATHIAUD
Maître Marine MATHIAUD
14 problèmes résolus
5
Maître Alban POISSONNIER
Maître Alban POISSONNIER
6 problèmes résolus