Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr
Fiche pratique rédigée par Maître Romain OMER
Contacter

4 conseils pour respecter l'intérêt de l'enfant dans une procédure de divorce

Divorce / Enfants / Par Alexia.fr , Publié le 28/01/2015 à 17h19
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

L’intérêt de l’enfant doit être à l’esprit des parents lorsqu’ils rédigent la convention de divorce. Choix du mode de garde, de la résidence de l’enfant, du montant de la pension alimentaire … Tous ces points doivent, avant de convenir aux parents, respecter l’intérêt de leurs enfants.

Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Continuer

1. L'enfant doit garder de bonnes relations avec ses deux parents

Sauf si l’un des parents a un comportement qui met son enfant en danger, tout doit être mis en œuvre pour qu’il garde de bonnes relations avec ses deux parents. C’est avec cet objectif que doit se décider le droit de visite et d’hébergement. L’enfant doit voir le parent chez qui il ne vit pas régulièrement, pour conserver leur relation.
Cet impératif suppose aussi un comportement irréprochable du parent qui a la garde : il ne doit pas empêcher les droits de visite ou contrarier son organisation sans s’être entendu avec l’autre parent. Ne pas présenter l’enfant est d’ailleurs un délit (non représentation d'enfant), passible d'un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende.

2. Le mode de garde choisi doit convenir à l'enfant

Les parents peuvent choisir entre la garde classique (résidence chez l’un des parents et droit de visite pour l’autre) ou la résidence alternée. Le juge va être très attentif à l’organisation déterminée par les parents.
Le choix de la résidence alternée va rendre le juge particulièrement vigilant. Elle est souvent déconseillée pour les jeunes enfants (moins de 6 ans) et peut ne pas convenir à tous les enfants. Le juge va d’ailleurs prendre en compte leur personnalité lorsqu’il examinera les modalités de garde. Le juge peut refuser la convention s’il estime que c’est trop contraignant pour l’enfant : trop fatiguant, trop d’allers-retours, trop loin de l’école … L’organisation de doit pas nuire à son équilibre et à son développement.

3. La pension alimentaire vise avant tout à participer à ses besoins

Si les revenus des parents rentrent en compte dans la fixation de la pension alimentaire, le premier objectif est de contribuer aux besoins de l’enfant. C’est d’ailleurs une obligation qui incombe aux parents : l’obligation d’entretien et d’éducation. Etudes, santé, loisirs … L’idée est de tenter de maintenir au maximum son mode de vie et de subvenir à ses besoins jusqu’à ce qu’il soit autonome.

4. Pour le bien de l'enfant, les parents doivent s'entendre

Dans l’intérêt de l’enfant, les parents doivent faire en sorte de s’entendre. Il est de leur devoir de protéger l’enfant. Il ne doit donc pas subir les désaccords plus ou moins violents de ses parents. Les parents ne doivent pas non plus dénigrer l’autre devant l’enfant.
Tous les moyens doivent donc être mis en œuvre pour que l’entente soit au moins cordiale. Ils peuvent par exemple faire appel à une médiation familiale pour pacifier au maximum les relations. L’idée est de pouvoir prendre des décisions concernant l’enfant sans faire appel trop régulièrement à la justice.

Par Maître Romain OMER
Avocat au barreau de PARIS
Contacter
Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
19 janv. 2018 ... La cour de cassation rappelle par un arrêt du 29 novembre 2017 que l'intérêt de l 'enfant...
3 oct. 2016 ... Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit". Ainsi, bien qu' ils...
27 mars 2018 ... La reconnaissance du droit de l'enfant à s'exprimer et à se faire ... l'intérêt supérieur de...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
91 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
78 problèmes résolus
3
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
21 problèmes résolus
4
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
19 problèmes résolus
5
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
12 problèmes résolus