Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Droit d'asile : les conditions pour en bénéficier

Droit des étrangers / Par Alexia.fr , Publié le 19/03/2015 à 16h16
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le droit d’asile a un statut particulier dans le droit des étrangers : c’est en effet un droit fondamental garanti par la Constitution, comme par la Convention de Genève.

Quand un ressortissant étranger peut-il demander l'asile ?

Le droit d’asile est accordé à un étranger en danger, gravement menacé dans son pays d’origine. Deux types de protection existent : le statut de réfugié et une protection subsidiaire. Chacun exige des conditions spécifiques pour son attribution.

Le statut de réfugié est destiné aux étrangers menacés de persécutions dans leur propre pays et qui ne peuvent être protégés par les autorités.

Ces persécutions doivent être fondées sur :

  • la race,
  • la religion,
  • la nationalité,
  • l’appartenance à un certain groupe social ou les opinions politique, ou encore en raison de leurs actions en faveur de la liberté. Cette dernière catégorie concerne des militants politiques ou des syndicalistes, comme des artistes ou des intellectuels menacés pour leur engagement en faveur de la démocratie dans leur pays.

Pour ceux qui ne répondent pas à ces critères, il reste encore la protection subsidiaire. Il doit prouver qu’il est exposé dans son pays à la peine de mort, à la torture ou à des peines ou traitements inhumains ou dégradants, ou encore à une menace grave, directe et individuelle contre sa vie ou sa personne.

Comment est attribué le droit d'asile ?

Les autorités veillent à ce que celui qui souhaite bénéficier de ces protections soit une véritable victime, et qu’il n’est pas accompli des actes « de nature à le rendre indigne de ces statuts » (ex : crime de guerre). Elles vérifient également qu’il ne dispose pas d’autres moyens pour se protéger que de venir en France, en application notamment du principe d’asile interne (partie du territoire de son pays où il pourrait vivre sans risques de persécution ou menaces graves).

La demande peut être déposée une fois que le ressortissant étranger est entré régulièrement en France, ou à la frontière. La demande est examinée par une autorité unique : l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides).

En cas de refus, un recours peut être formé devant la Cour nationale du droit d’asile.

Une question en Droit des étrangers ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
25 nov. 2015 ... L'asile est demandé par un étranger qui est persécuté dans son pays ou qui risque de...
Bonjour, je suis française et je suis en couple avec un demandeur d'asile d' origine congolaise. L'opfra à...
Je vie en concubinage depuis fevrier 2016 avec mon conjoint qui sa demande d asile lui a ete refuser nous...
Une question en Droit des étrangers ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Moi je suis un algerien rentré en france en tant que étudiant en 2002 et jai eu une licence et un master 1 ici en france mais...
Résolue par Maître TSARANAZY
Je suis pacsé avec une française ya un mois et je me demande est ce que je peu aller demander un titre séjour vpf auprès...
Résolue par Maître TSARANAZY
Voilà je vous explique ma situation: je suis marocaine et j'ai une carte de résident de 10 ans et j'envisage me...
Résolue par Maître TSARANAZY

Avocats les plus actifs
en Droit des étrangers

1
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
27 problèmes résolus
2
Maître Atéka VASRAM
Maître Atéka VASRAM
19 problèmes résolus
3
Maître Angéla VALENTIN
Maître Angéla VALENTIN
11 problèmes résolus
4
Maître Nomenjanahary TSARANAZY
Maître Nomenjanahary TSARANAZY
4 problèmes résolus
5
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
3 problèmes résolus