Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

4 conseils pour limiter l'impact financier de son divorce

Divorce / Par Alexia.fr , Publié le 07/11/2018 à 12h28
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Si le divorce représente une épreuve difficile d’un point de vue psychologique, il entraine également des conséquences importantes sur les finances des époux. En effet, outre les coûts propres qu’il engendre, il suppose également que chacun d’entre eux assume désormais séparément toutes les dépenses du quotidien. Limiter l’impact financier de son divorce est donc essentiel pour ne pas aggraver des situations parfois déjà économiquement compliquées. Pour cela, adopter les bons réflexes peut s’avérer très utile, quel que soit le type de divorce engagé.

Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Continuer

Trouver des points d'accord

Même s’il n’apparaît pas envisageable d’opter pour un divorce amiable, trouver certains points d’accord sur les conséquences du divorce permet en général d’accélérer la procédure et donc d’en réduire le coût. Cela minimise également les recours postérieurs au divorce, visant à faire modifier certaines mesures, qui engendrent également de frais de justice et souvent d’avocat.

L’accord peut concerner les modalités de garde des enfants, mais également l’attribution du logement de famille ou encore l’octroi d’une prestation compensatoire. En cas de procédure de divorce judiciaire, il devra être soumis à l’homologation du juge.

Envisager une médiation

Dans la même optique, recourir à une médiation familiale avant ou pendant la procédure de divorce peut s’avérer très bénéfique. Dans le meilleur des cas, celle-ci peut permettre de réaliser un divorce amiable, plus court et en général moins couteux.

Même si la médiation n’aboutit pas à cette solution, elle parvient le plus souvent à apaiser les conflits et à élaborer des mesures personnalisées, correspondant à la situation des époux, ce qui facilitera et accélèrera ensuite le déroulé du divorce.

Procéder au partage

La liquidation de la communauté et le partage représente une étape cruciale lors d’un divorce. Si elle doit obligatoirement être réalisée en amont d’un divorce amiable, il est également conseillé d’y procéder le plus tôt possible au cours d’un divorce contentieux.

En effet, le partage conditionnera tout d’abord l’accord et le montant de certains droits, notamment de la prestation compensatoire. Il déterminera de plus le patrimoine dont chacun des époux disposera dorénavant, information déterminante pour leur permettre d’organiser leurs futures vies personnelle et familiale au mieux.

Réunir les documents nécessaires

Afin de faire valoir leurs droits, lors du partage comme lors du divorce, les époux devront fournir les preuves nécessaires à l’appui de leurs demandes. Par exemple, avant la liquidation du régime matrimonial, il leur faudra rassembler la comptabilité, ou les autres documents en leur possession, permettant de prouver leur propriété exclusive sur certains biens, ou la part de leur participation dans l’acquisition de biens indivis.

De même, si un époux souhaite demander une prestation compensatoire, il lui faudra attester de ses besoins, ainsi que des ressources de son futur ex-époux.

Réunir les documents (factures, titres, relevés bancaires, etc.) permettant d'évaluer leurs patrimoines leur permettra donc de défendre leurs droits et d'accélérer le réglement du partage et des conséquences patrimoniales de leur divorce.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
20 déc. 2017 ... Durant la procédure de divorce toutes les obligations du mariage continuent à s' appliquer....
20 déc. 2017 ... Quels sont les conséquences de l'annulation par rapport au divorce ? Comment choisir entre...
Divorce / Prestation compensatoire / Par Alexia.fr , Publié le 21/03/2018 à 13h55 ..... Les disparités dans...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
117 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
85 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
21 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
14 problèmes résolus
5
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
8 problèmes résolus