Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Formation professionnelle : 10 changements à connaitre en 2019

Travail / Formation / Par Alexia.fr , Publié le 28/02/2019 à 11h48
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

La formation professionnelle semble être la dimension-clé de la gestion des ressources humaines. En tout cas, c’est celle qui connait le plus de réformes. Voici 10 nouveautés intéressantes à connaitre de la dernière réforme 2019.

1/La monétisation du CPF

Les salariés ne comptabilisent plus des heures sur leur compte personnel de formation (CPF) mais des euros. Un salarié à temps plein sur une année acquiert ainsi 500 euros par an. Un plafond est toutefois fixé à 5000 euros. Les salariés les moins qualifiés sont dans une situation plus favorable puisqu’ils peuvent acquérir 800 euros par an sur leur CPF avec un plafond fixé à 8000 euros.

Pour les droits acquis avant 2019, ils ne sont pas perdus. Une heure acquise est transformée en 15 euros ajoutés au CPF.

2/ Une application mobile pour gérer son CPF

Les salariés vont pouvoir choisir, réserver et acheter en ligne une formation, sans intermédiaire, via une application dédiée.
Le lancement de l’application est prévu pour octobre 2019 et va permettre aux organismes de formation de proposer directement leur offre aux usagers.

3/ L'utilisation du CPF pour financer le permis de conduire

La préparation de l'épreuve théorique du Code de la route et de l'épreuve pratique du permis de conduire devient éligible au compte personnel de formation. Cela suppose toutefois que l'obtention du permis de conduire contribue à la réalisation d'un projet professionnel ou à favoriser la sécurisation du parcours professionnel. Attention, cette possibilité ne joue pas pour les personnes qui ont vu leur permis de conduire suspendu !

4/ La création du CPF de transition professionnelle

Le congé individuel de formation (CIF) est remplacé par le CPF de transition professionnelle.

Ce dispositif doit permettre au salarié titulaire du compte personnel de formation (CPF) de changer de métier ou de profession dans le cadre d’un projet de transition professionnelle. Le salarié mobilisera les droits inscrits sur son CPF afin de contribuer à une action de formation certifiante.

Les CIF en cours au 31 décembre 2018 continuent cependant d’être exécutés et financés jusqu’à leur terme.

5/ La création de la reconversion ou promotion par alternance

La reconversion ou promotion par alternance (dite PRO A) a pour objectif de permettre au salarié de changer de métier ou de profession ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation.
L’idée est de redynamiser les modalités de formations ouvertes aux salariés notamment ceux dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail.

6/ La modification de l'entretien professionnel d'évolution

L’entretien professionnel, consacré aux perspectives d’évolution professionnelle du salarié, doit en principe être organisé tous les 2 ans. Cette périodicité peut désormais être modifiée par accord d’entreprise ou de branche.
Cet entretien doit également permettre d’aborder 3 nouveaux thèmes :
- l'activation par le salarié de son CPF;
- les abondements de ce compte que l'employeur est susceptible de financer ;
- le conseil en évolution professionnelle.

7/ Un plan de formation devenant plan de développement des compétences

Au-delà du changement de nom, la structure du plan change aussi.
Traditionnellement, il fallait distinguer les actions d'adaptation au poste de travail et les actions de développement des compétences. Désormais, les formations sont catégorisées selon leur caractère obligatoire ou non.

8/ Des nouvelles règles de financement

La contribution à la formation professionnelle et la taxe d'apprentissage sont rassemblées dans la contribution unique à la formation professionnelle et à l'alternance.
Mais en pratique les taux ne changent pas.

9/ De nouveaux interlocuteurs

Les OPCA sont remplacés par des opérateurs de compétences (OPCO). Les OPCO sont au service des nouveaux besoins en compétences pour l’ensemble des entreprises et des salariés. Un agrément provisoire en qualité d’OPCO est attribué aux ex-OPCA à compter du 1er janvier 2019 et ce jusqu’à l’agrément définitif des nouveaux OPCO au plus tard au 1er avril 2019.

10/ Une meilleure information sur le conseil en évolution professionnelle

Le conseil en évolution professionnelle est assuré par divers organismes notamment Pôle emploi. Ces organismes doivent assurer l'information directe des personnes sur les modalités d'accès à ce conseil. Des sessions d'information des personnes en activité professionnelle et des demandeurs d'emploi vont être organisées.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
9 juil. 2018 ... La réforme de la formation à venir pourrait toucher les entretiens d'évolution ...
29 janv. 2018 ... Compte professionnel de prévention : 3 façons différentes d'utiliser vos ..... Financer une...
2 sept. 2017 ... ... à l'enseignement, à la formation professionnelle, à la recherche d'un emploi, au stage,...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la
Résolue par Maître NABET
L'employeur peut-il remettre la lettre de convocation à sanctions à son employé en main propre ?
Résolue par Maître NABET
Salaire toujours en retard-5 a 10 jours apres mes colegues pas de visites med d,embauche ni depuis--apres la visite que
Résolue par Maître NABET

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Marie BALA-GRODET
Maître Marie BALA-GRODET
21 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
20 problèmes résolus
3
Maître Frédéric Gervais
Maître Frédéric Gervais
12 problèmes résolus
4
Maître Vincent Moulin
Maître Vincent Moulin
5 problèmes résolus
5
Maître Abdou Djae
Maître Abdou Djae
4 problèmes résolus