Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Quand la soulte doit-elle être versée dans le cadre d'un divorce ?

Divorce / Patrimoine / Par Alexia.fr , Publié le 23/01/2018 à 15h34
partages
Partager
Twitter
Partager

Qu’ils optent pour un divorce amiable ou contentieux, les époux doivent parfois passer devant un notaire qui sera chargé d'établir les opérations de partage. Il détermine ainsi tout l'actif et le passif des conjoints et procède aux attributions.

En faisant donc les comptes entre les époux, l'un d'entre eux doit en général une soulte (une somme d'argent) à son conjoint lorsque la valeur des biens qui lui sont attribués dépasse le montant dont il avait le droit. Ainsi, afin de ne pas léser l'autre époux, il doit lui verser une soulte qui permet d'équilibrer les comptes entre eux.

A cet égard, il est important de savoir dans quels délais la soulte doit être versée.

Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Continuer

Plusieurs délais peuvent être prévus pour verser une soulte

La soulte est destinée à équilibrer les comptes entre époux effectués au titre du partage chez un notaire.

Par exemple :

- Les époux ont seulement un bien immobilier et un crédit à liquider dans l'acte du notaire.

- Un des époux va reprendre le bien immobilier et le crédit attaché à ce bien.

- Le montant de la soulte que cet époux devra verser est égal à (la valeur du bien immobilier - le montant restant dû du crédit) / 2.

Pour verser cette soulte, il peut alors être envisagé plusieurs dates :

- En suivant un calendrier déterminé par les époux, sachant qu'ils peuvent prévoir des intérêts au taux légal en cas de non respect de l'échéancier.

- Dès l'homologation par le juge de la convention de divorce.

- Dans les deux ou trois mois suivant le jugement devenu définitif, c'est-à-dire qu'il ne peut plus être fait appel de la décision du juge.

A noter

La somme d'argent peut être séquestrée entre les mains du notaire qui pourra ainsi la transmettre à l'époux bénéficiaire au délai prévu par les époux.

Toutefois, les époux peuvent aussi convenir que la somme d'argent soit versée nonobstant l'intervention du notaire et en feront donc leur affaire.

Prévoir des sanctions en cas de non-respect du délai

En général, le notaire prévoit certaines clauses dans son acte afin d'assurer à l'époux bénéficiaire des recours pour obtenir la somme d'argent.

Ainsi, il est possible d'indiquer :

- que des intérêts sont dus chaque mois en cas de non-paiement à un taux fixé par le notaire,

- que l'acte notarié est résolu de plein droit 30 jours après la mise en demeure ou le commandement de payer par lettre RAR. Dans cette hypothèse, le bien immobilier ne peut plus devenir propre à l'époux souhaitant le récupérer.

- qu'à défaut de paiement une clause pénale est prévue au titre de laquelle l'époux qui n'a pas payé la soulte dans le délai a l'obligation de verser une indemnité à hauteur d'un pourcentage des sommes restant dues.

- que le bien immobilier est soumis à un privilège de copartageant en application de l'article 2374 du Code civil. Dans cette hypothèse, l'époux bénéficiaire de la soulte est considéré comme créancier privilégié pour être payé en premier et peut demander la vente du bien immobilier pour se faire payer. Cette clause est donc d'une efficacité redoutable et peut dissuader l'époux de ne pas vouloir exécuter son obligation.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
23 janv. 2018 ... Ainsi, si un époux souhaite reprendre la pleine propriété de ce bien immobilier, il doit...
A qui puis je faire appel pour relancer mon ex mari qui ne m'a toujours par réglé la totalité de ma...
je souhaiterai savoir si la pension alimentaire est obligatoire étant donner que je renonce a la soulte d une...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
106 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
59 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
52 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
26 problèmes résolus
5
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
18 problèmes résolus