Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr
Fiche pratique rédigée par Maître Morgane HANSEBOUT
Contacter

Comment changer de prénom depuis la loi nouvelle ?

Changement d'état civil / Changement de prénom / Par Alexia.fr , Publié le 06/04/2017 à 11h49
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

La loi du 18 novembre 2016 a modifié la procédure de changement de prénom, puisqu'il n'est plus nécessaire de confier son dossier à un avocat pour qu'il rédige une requête à cette fin.

Un nouvel article 60 du code civil se substitue donc à l'ancien.

Mais il a fallu attendre la publication d'une circulaire du 17 février 2017 pour que la réforme puisse être véritablement mise en ?"uvre alors même que les dispositions étaient d'application directe.

I. Une compétence de l'officier de l'état civil

C'est lui qui va apprécier la demande de modification, d'adjonction ou de suppression des prénoms.

La demande de changement de prénom doit être effectuée auprès de l'officier

de l'état civil :

  • Soit du lieu de naissance de l'intéressé
  • Soit du lieu de domicile de l'intéressé

Les mineurs ou les majeurs sous tutelle peuvent également déposer une demande mais par l'intermédiaire de leur représentant légal.

Le consentement du mineur de plus de 13 ans est toujours requis.

Des formulaires types de demandes sont disponibles en mairie.

Au besoin il convient de demander l'assistance d'un avocat pour le remplir.

II. Les pièces justificatives

L'officier de l'état civil vous demandera les éléments suivants :


- Une copie intégrale de l'acte de naissance datant de mois de trois mois

A noter que dans l'hypothèse où le demandeur est étranger il devra livrer une traduction de son acte de naissance établie par un traducteur assermenté;

- Une pièce d'identité de l'intéressé en cours de validité

- Un justificatif de domicile

- Des éléments établissant l'intérêt légitime de la demande de changement de prénom

III. La décision de refus du changement de prénom

Même si le dossier a été correctement constitué, l'officier de l'état civil peut refuser la demande de l'intéressé.

Les motifs de refus sont les suivants :

- S'il considère que la demande ne revêt pas un intérêt légitime,

- Si le changement est contraire à l'intérêt de l'enfant

L'officier de l'état civil devra informer le demandeur de sa décision de refus.

L'officier de l'état civil devra alors saisir sans délai le procureur de la République.

En cas d'opposition de sa part le demandeur pourra saisir le Juge aux affaires familiales, procédure qui sera codifiée dans le code de procédure civile.

Par Maître Morgane HANSEBOUT
Avocat au barreau de PARIS
Contacter
Une question en Changement d'état civil ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
19 févr. 2019 ... Une loi est encore une fois venue apporter des changements lesquels réduisent ... On en...
20 oct. 2016 ... Le 12 octobre dernier a été définitivement adoptée la Loi de modernisation pour la justice...
13 mai 2019 ... La nouvelle loi s'applique immédiatement, même aux procédures déjà en cours. En quoi...
Une question en Changement d'état civil ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Ma fille qui a 27 ans ne souhaite plus porter le nom de famille de son père, il ne s'occupe pas d'elle, ils
Résolue par Maître PRIEUR
Comme indiqué dans le titre nous avons déclaré la naissance de notre fils né fin avril 2017 a la mairie. cependant le
Résolue par Maître TEISSEDRE
Cela est pour mon cas personnel, j'ai eu la naturalisation de mon prénom lorsque j'avais 15 ans, mon prénom de
Résolue par Maître MEGHENINI

Avocats les plus actifs
en Changement d'état civil

1
Maître Alexandre Muschel
Maître Alexandre Muschel
2 problèmes résolus
2
Maître Laura CASSARO
Maître Laura CASSARO
1 problème résolu
3
Maître Laurence JOSEPH-THEOBALD
Maître Laurence JOSEPH-THEOBALD
1 problème résolu
4
Maître Bénédicte Rousseau
Maître Bénédicte Rousseau
1 problème résolu