Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Annulation d'une commande : quels sont vos droits?

Consommation / Par Alexia.fr , Publié le 08/01/2018 à 17h32
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Dans le cadre d'une vente à distance, le consommateur bénéficie d'un droit de changer d'avis : on appelle ce principe le droit de rétractation. Cela permet à l'acheteur d'annuler sa commande sans avoir à se justifier ou payer une pénalité.

Comment faire valoir ce droit de rétractation ? Quelles sont les conditions à respecter ? Comment se déroule le retour et le remboursement ?

Qu'est-ce-que le droit de rétraction ?

Dans le cadre d’une vente à distance, le consommateur bénéficie d'un droit de rétractation (article L.221-18 du Code de la consommation). Sans avoir à justifier de motifs ni à payer de pénalités, le client peut décider d’annuler la commande.

Il s'agit d'un droit du consommateur prévu par la loi et que le vendeur professionnel ne peut lui refuser.

La rétractation est possible même si l'acheteur a déjà reçu la marchandise, sauf s'il s'agit de logiciels ou CD / DVD qui ont déjà été déballés par le consommateur.

Dans le cas d'une rétractation :

- le consommateur doit retourner la commande au vendeur
- le vendeur doit rembourser au consommateur les sommes versées

Attention !

Ce droit de rétractation ne fonctionne pas dans le cas d'un achat instantané, sauf accord particulier du vendeur. 

Par exemple, lorsqu'une boutique vous autorise à retourner un article qui ne convient pas sous un certain délai ou en échange d'un avoir, il s'agit d'une faveur accordée par le vendeur.

Délai de rétractation

Le consommateur dispose d'un délai de 14 jours pour se rétracter. Cette faculté de rétractation doit être mentionnée sur le contrat de vente.

Si le contrat ne mentionne pas cette possibilité, le délai est prolongé à 3 mois durant lesquels le vendeur peut préciser à l'acheteur son droit de se rétracter. Dans ce cas, le délai de 14 jours débutera à partir du moment où l'acheteur a été averti qu'il pouvait changer d'avis.

Le délai de rétractation commence :

- A partir de la réception de la commande, s'il s'agit de biens

- A partir de la commande pour les prestations de services.

- A partir du moment où l'acheteur est averti de ce droit par le vendeur, si ce n'est pas mentionné sur le contrat de vente.

Enfin, l'acheteur peut renoncer à sa rétractation avant l'expiration du délai. Cela peut lui permettre d'obtenir plus rapidement une prestation de service, par exemple.

Astuce !

Le jour de la réception ou de la commande de prestation ne comptent pas : c’est le jour 0. De plus, si le délai expire un samedi, un dimanche ou un jour férié, il est prolongé jusqu’au premier jour ouvrable suivant.

Annulation du contrat de vente

L'annulation du contrat de vente est réglementée par le Code de la consommation. Si l'acheteur change d'avis dans les délais autorisés, il peut se rétracter et donc annuler purement sa commande.

Pour cela, le consommateur doit simplement informer le vendeur. Si la commande a déjà été livrée, les frais de retour seront à la charge de l'acheteur.

La date de livraison doit être mentionnée sur la commande.

Si la livraison n'a pas lieu à la date prévue sur la commande, l'acheteur peut dénoncer le contrat. Auparavant, il faudra mettre en demeure le professionnel de livrer le bien dans un délai raisonnable par LRAR ou par un support durable. Pour dénoncer le contrat, il lui suffit d'adresser un courrier recommandé avec accusé de réception au vendeur, dans lequel il dénonce le contrat, c'est-à-dire l'annule.

Bon à savoir

Certains commerçants offrent un délai de rétractation plus long à leur client. Pensez à bien vous renseigner.

Remboursement par le vendeur

Si le consommateur choisit de se rétracter et annule sa commande, le vendeur doit lui rembourser intégralement la somme versée : il ne peut facturer aucune pénalité. Seuls les frais de retour sont à la charge de l'acheteur.

Le remboursement par le vendeur doit avoir lieu dans les 14 jours suivant la date de retour de l'article (ou la lettre de dénonciation).

Si le vendeur est en retard, il devra à l'acheteur des intérêts en plus du remboursement. Ces intérêts au consommateur sont calculés au taux légal en vigueur.

Dans le cas où des arrhes ont été versées au vendeur, elles ne sont pas remboursables.

Par contre, si c'est le vendeur qui a annulé la vente, il devra rembourser le double de la somme perçue pour les arrhes.

A noter

L'annulation d'une commande passée par un consommateur auprès d'un professionnel n'est ainsi possible que :

- pendant un délai de 14 jours lorsque le contrat a été conclu à distance,

- tant que la livraison n'est pas intervenue, (sous réserve d'abandonner les arrhes)

Impossibilités de rétractation

Le code de la consommation indique que le consommateur ne bénéficie pas de la faculté de se rétracter pour les cas :
- de services dont l'exécution a déjà commencé
- concernant des opérations financières
- de fourniture de biens personnalisés ou périssables (ex: alimentation) ;
- de CD / DVD ou logiciels déballés par le consommateur ;
- de journaux et magazines ;
- de jeux d'argent comme les paris ou loteries autorisés.

Conseil Pratique

Pensez bien à lire attentivement les conditions générales de vente, ou encore votre bon de commande ou bon de livraison. Il est possible qu’un droit de rétractation ait été prévu par ceux-ci, équivalent à un contrat de vente.

Une question en droit de la consommation ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
Une question en droit de la consommation ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai récemment acquis un véhicule pour 1500 euros. le vendeur m'avait affirmé qu'aucune...
Résolue par Maître ROY
J ai voulu acheter une voiture il y'a presque 2 ans et j ai voulu passer par une concession j ai verser un acompte...
Résolue par Maître BENDER
Habitant de guadeloupe, j'ai acheté une cave à vin il y a 2 ans 1/2 (n'est plus déclarée sous garantie) au prix...
Résolue par Maître ZINEB

Avocats les plus actifs
en droit de la consommation

1
Maître chloé EBERT
Maître chloé EBERT
3 problèmes résolus
2
Maître Erwann MFOUMOUANGANA
Maître Erwann MFOUMOUANGANA
1 problème résolu
3
Maître Anaïs GAMBY
Maître Anaïs GAMBY
1 problème résolu
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
1 problème résolu
5
Maître Géraldine CORET
Maître Géraldine CORET
1 problème résolu