Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Charges de copropriété: répartition

Immobilier / Par Alexia.fr , Publié le 15/01/2008 à 09h22
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Principe

Les copropriétaires ont l’obligation de contribuer au paiement des charges de la copropriété.

L’article 10 de la loi du 10 juillet 1965 distingue de types de charges :


    - Les charges entraînées par les services collectifs et éléments d’équipement communs,


    - Les charges relatives à la conservation, à l’entretien et à l’administration des parties communes.

Les charges relatives à la conservation, à l’entretien et à l’administration de l’immeuble.

Les copropriétaires sont tenus de participer aux charges relatives à la conservation, à l'entretien et à l'administration des parties communes proportionnellement aux valeurs relatives des parties privatives comprises dans leurs lots (loi du 10 juillet 1965).

  • De quoi s’agit-il ?

Touteq les dépenses qui sont engagées en vue conserver et d’administrer l’immeuble, et d’entretenir les parties communes entre dans cette catégorie de charges.

Il s’agit, par exemple :

- Des dépenses de nettoyage (produit ménagers ou contrat avec un prestataire de service), et d’éclairage…

- De dépenses de gardiennage (salaire du gardien),

- Des dépenses liées à la réfaction ou la réparation des murs, de la toiture, des canalisations

- Des dépenses liées à l’achat ou l’entretien des compteurs d’eau, d’électricité

- Liées à la tenue des assemblées générales,

- Des honoraires du syndic etc.

  • Comment sont-elles réparties ?

Ces charges sont réparties au prorata des tantièmes (en fonction de la quote-part afférente au lot de chaque copropriétaire).

Ainsi, tous les copropriétaires participent.

  • Charges spéciales

Dans certains cas, le règlement de copropriété peut prévoir que certaines charges, dites charges spéciales, ne pèseront que sur certains copropriétaires.

Dans ce cas, il faut que les charges en question soit afférentes à des parties communes spéciales, identifiées comme telles par le règlement de copropriété.

Exemple

Pour une copropriété composée de plusieurs bâtiments, les charges d’entretien d’un bâtiment seront réparties entre les seuls copropriétaires dudit bâtiment.

Les charges entraînées par les services collectifs et éléments d’équipement commun

Les copropriétaires sont tenus de participer aux charges entraînées par les services collectifs et les éléments d'équipement commun en fonction de l'utilité que ces services et éléments présentent à l'égard de chaque lot (loi du 10 juillet 1965).

  • De quelles charges s’agit-il ?

Toute dépense engagée en vue de pourvoir l’immeuble d’un service collectif ou d’un élément d’équipement commun entre dans cette catégorie de charges.

  • Comment sont-elles réparties ?

La loi pose le critère de répartition de ces charges : l’utilité de ces services ou équipements communs par rapport à chaque lot.

Ainsi, un copropriétaire dont le lot privatif n’a pas accès au service collectif ou élément d’équipement commun installé (qui n’a donc pour ce lot aucune utilité) n’aura à supporter aucune charge relative à cette installation.

Exemple
  • L’ascenseur


Un copropriétaire d’un lot situé au rez-de-chaussée n’assume aucune part des charges afférentes à l’installation ou l’entretien de l’ascenseur.

Toytefois, si le copropriétaire possède un lot en rez-de-chaussée et un lot en sous-sol, alors que l’ascenseur dessert les étages et le sous-sol, le copropriétaire ne sera exonérer des charges que pour le lot en rez-de-chaussée, non pour le lot situé en sous-sol (voir ci-après).

Pour les autres copropriétaires de lots situés dans les étages, on applique une méthode de calcul qui intègre la superficie du lot desservi ainsi que l’étage de situation.
 

  • Le chauffage collectif


La répartition des charges entre les différents lots se fait généralement soit en fonction de la surface chauffée soit en fonction du volume chauffée.

Précisément, c’est le règlement de copropriété qui indique les éléments et la méthode de calcul de cette répartition des charges.

Paiement des charges

La loi du 10 juillet 1965 étant d’ordre public, toute clause du règlement de copropriété visant ou ayant pour effet d’exonérer certains copropriétaires du paiement de toutes ou de certaines charges est réputée non écrite.

De la même façon, toute clause visant ou ayant pour effet d’imposer à un copropriétaire la charge d’un service collectif ou d’un élément d’équipement qui ne représenterait pour lui aucune utilité est réputée non écrite.

Le recouvrement des charges relève de la compétence du syndic.

Une question en droit immobilier ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
29 déc. 2016 ... En matière de charges de copropriété, contrairement aux idées reçues, ce n'est pas parceque...
20 déc. 2017 ... Durant la procédure de divorce toutes les obligations du mariage continuent à s' appliquer....
15 oct. 2014 ... Les charges impayées constituent un fléau dans la vie des copropriétés. Leur accumulation...
Une question en droit immobilier ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Est ce qu'une agence immobilière a le droit de m'interdire pendant ou après la période du compromis de vente de...
Résolue par Maître DAHAN
Que procure un droit de passage à celui qui le détient ? est-il en droit de l'utiliser dans toutes circonstances et pour...
Résolue par Maître VIEUILLE
J'ai envoyé un mail hier dans la journée pour faire une proposition d'achat sur une maison hors dans la soirée...
Résolue par Maître VIEUILLE

Avocats les plus actifs
en droit immobilier

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
8 problèmes résolus
2
Maître Julien ATTALI
Maître Julien ATTALI
8 problèmes résolus
3
Maître Lionel DREYFUSS
Maître Lionel DREYFUSS
5 problèmes résolus
4
Maître pierre legros
Maître pierre legros
3 problèmes résolus
5
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
3 problèmes résolus