Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Quels sont les revenus imposés à L'IR

Fiscal / Par Alexia.fr , Publié le 18/12/2017 à 17h41
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

L’impôt sur le revenu est, en réalité, un impôt sur le revenu global, c’est-à-dire sur un ensemble de revenus catégoriels. Deux conséquences en découlent :

  • L’impôt frappe, sauf exonération, tous les revenus, et ce, de manière différenciée selon leur nature
  • Si chaque type de revenu fait l’objet de l’application d’une méthode de calcul différente, tous les revenus ainsi calculés sont ensuite, sauf exceptions, additionnés pour former le revenu global

Un impôt sur des revenus catégoriels

Distinguer les revenus selon leur nature – en autant de catégories (d’où la référence aux revenus catégoriels) présente l’avantage de permettre au législateur (Parlement) de prévoir une méthode de calcul différente selon que les revenus sont issus du travail ou, par exemple, du capital.

Huit catégories de revenus existent avec, pour chacune, une méthode de calcul :

  • Traitements, salaires, pensions et rentes viagères : rémunération d’une activité exercée dans le cadre d’un contrat de travail (salaire) ou en tant que fonctionnaire (traitement) mais aussi revenus provenant de pensions de retraite, d’invalidité, alimentaire (pension) ou, par exemple, d’une vente en viager (rente viagère). Les dirigeants de sociétés peuvent être soumis à des règles particulières (Voir rémunération des dirigeants de sociétés).
  • Revenus fonciers : revenus locatifs de biens loués non meublés (les locations meublées relèvent du régime des bénéfices industriels et commerciaux et les sous-locations du régime des bénéfices non commerciaux) mais aussi les revenus locatifs accessoires (ex : panneau publicitaire sur un terrain ou sur le mur de la résidence principale). 
  • Revenus de capitaux mobiliers (ou de valeurs mobilières) : revenus issus de produits d’épargne générateurs d’intérêts, produits d’obligations ou encore d’actions mais aussi certains avantages accordés par une société (rémunération jugée excessive, distribution occulte, …)
  • Plus et moins values : fraction de bénéfice résultant d’une vente soit d’un immeuble, soit d’un meuble, soit de valeurs mobilières (ex : vente d’actions).
  • Rémunération des dirigeants de société : régime spécial à destination des dirigeants de sociétés
  • Bénéfices industriels et commerciaux : revenus issus d’une activité de nature industrielle, commerciale ou artisanale (ex : vente de biens) mais aussi, et par exemple, revenus de locations meublées.
  • Bénéfices agricoles : revenus issus d’une activité agricole (exploitant agricole). Les propriétaires fonciers de terres agricoles ne déclarent pas leur fermage dans cette catégorie mais dans celle des revenus fonciers.
  • Bénéfices non commerciaux : revenus d’une activité libérale (ex : consultant, avocat), de charges et offices (ex : notaires, huissiers) mais cette catégorie présente également la particularité d’être une catégorie balai en ce qu’elle accueille tous les revenus qui ne se rattachent à aucune autre catégorie. De la sorte, tous les revenus sont imposables même s’ils ne sont pas nécessairement imposés (exonérations).

Un impôt sur le revenu global

Différencier les revenus selon leur nature ne conduit pas à considérer l’existence de huit impôts sur le revenu. Il n’existe effectivement qu’un seul « impôt sur le revenu » qui est un impôt sur le revenu global.

Plusieurs développements vont être consacrés à l’impôt sur le revenu : 

  •  Qui est imposé ? Il s’agira de préciser quelles sont les personnes imposables, y compris sur le plan territorial (une personne domiciliée à l’étranger est-elle imposable ? Un étudiant domicilié en France qui travaille un mois à l’étranger est-il imposable en France ?)
  •  Qu’impose-t-on ? Il s’agira d’identifier les différentes catégories de revenus et leur méthode de calcul
  • Charges déductibles ? Il s’agira de préciser les modalités de calcul du revenu global net
  • Calcul de l’impôt : il s’agira de préciser les modalités d’application du barème progressif et des taux proportionnels pour obtenir l’impôt sur le revenu brut
  • Diminuer l’impôt : il s’agira de préciser les réductions d’impôt et les crédits d’impôt aujourd’hui reconnus pour obtenir l’impôt à payer
Une question en droit fiscal ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
20 déc. 2017 ... Ainsi, il est important de bien connaître les conséquences du divorce sur l' imposition sur...
20 mars 2018 ... Fondé sur trois critères : revenu du débiteur, amplitude de son droit de ... Quelle que soit...
20 déc. 2017 ... Femme au foyer, époux au chômage ou qui a travaillé dans l'entreprise de son conjoint sans...
Une question en droit fiscal ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai créée une sasu en 2016 (septembre) et la société a généré un bénéfice je n'ai pas pris de salaire, et...
Résolue par Maître VINCENT
Je suis en instance de divorce, j'ai quitté le domicile conjugal fin janvier 2014, nous étions propriétaires...
Résolue par Maître DEBAISIEUX
Quelles sont les démarches à effectuer pour une reconnaissance de dettes entre une mère et sa fille; est ce payant?...
Résolue par Maître BENOIT-TERES

Avocats les plus actifs
en droit fiscal

1
Maître PAUL MOUTARDIER
Maître PAUL MOUTARDIER
8 problèmes résolus
2
Maître Grégory VINCENT
Maître Grégory VINCENT
7 problèmes résolus
3
Maître Lebellour Alexandre
Maître Lebellour Alexandre
2 problèmes résolus
4
Maître Stéphanie JOUANIN
Maître Stéphanie JOUANIN
1 problème résolu
5
Maître VIRGINIE DE ARAUJO RECCHIA