Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

4 règles à prendre en compte pour désigner le bénéficiaire de votre assurance-vie

Assurance / Par Alexia.fr , Publié le 02/04/2019 à 17h03
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le choix de votre bénéficiaire est important car c'est la personne qui recevra le capital de votre assurance-vie.

Si vous ne désignez pas de bénéficiaire, vous êtes vous-même le bénéficiaire si vous récupérez l’argent ou vos ayants droit hériteront de l’assurance-vie à votre décès.

Il est intéressant de nommer un bénéficiaire car, dans ce cas, l’assurance-vie ne rentre pas dans la succession. Cependant, vous ne pouvez pas faire n’importe quoi, certaines règles sont à respecter et à prendre en compte pour que votre volonté soit bien respectée.

A noter : Dans la plupart des cas, vous pouvez changer de bénéficiaire plusieurs fois au cours de la vie du contrat d’assurance-vie.

Vous pouvez choisir qui vous voulez comme bénéficiaire : un membre de votre famille, un ami, une association, etc.

Prendre en compte vos héritiers

L’assurance-vie est hors succession, cependant, il peut-être judicieux de respecter la réserve héréditaire, c’est-à-dire, la part de la succession qui revient obligatoirement aux héritiers, car si ce n’est pas le cas, les héritiers réservataires peuvent s’estimer lésés.

Dans ce cas, vos héritiers peuvent faire valoir que les primes (les versements à l’assurance-vie) ont un caractère manifestement excessif afin d’obtenir leur réintégration dans la succession.

Ils peuvent aussi dire qu’il s’agit d’une donation indirecte et que votre but était de les déshériter.

Nommer le ou les bénéficiaires

Pour éviter les conflits, il est important de désigner précisément votre bénéficiaire, surtout s’il n’est pas un de vos ayants droit.

Pour qu’il n’y ait aucune erreur, vous pouvez communiquer :

  • le nom de famille,
  • le nom de jeune fille,
  • les prénoms,
  • la date de naissance,
  • le lieu de naissance,
  • les noms, noms de jeune fille et prénoms des parents.

Quand vous choisissez plusieurs bénéficiaires, il est possible de choisir la répartition du capital entre eux.

Imaginons que vous désignez votre conjoint et vos enfants, vous pouvez faire une répartition égale, mais aussi 60/40, 70/30, etc.

Vous pouvez également prévoir une certaine utilisation du capital reçu.

Attention : Si votre bénéficiaire est votre conjoint ou votre partenaire de pacs, il est prudent de désigner votre bénéficiaire avec ce titre et non, nominativement. Ainsi, en cas de séparation ou de divorce, si vous oubliez de changer le bénéficiaire de votre assurance-vie, votre ex-mari (ou votre ex-partenaire) ne touchera plus le capital.

A noter : Certaines personnes ne peuvent pas être bénéficiaires comme votre médecin traitant, les infirmières et les auxiliaires médicaux vous ayant dispensé des soins pendant une maladie ayant causé le décès, les employés de maison de retraite, les accueillants familiaux, les membres d’une institution religieuse et les conseillers clientèle de l’assurance-vie.

Il faut toujours plusieurs bénéficiaires, au cas où le premier venait à décéder, si vous souhaitez éviter que l’assurance-vie soit intégrée dans la succession.

Avoir recours à une formulation générale

Si vous souhaitez que vos ayants droit héritent de votre assurance-vie, vous pouvez vous contenter d’une formulation générale comme : « A mon décès, le capital sera versé à mon conjoint, à défaut à mes enfants nés ou à naître, vivants ou représentés, par parts égales entre eux, à défaut à mes héritiers ».

La mention des enfants nés ou à naître, permet de prendre en considération tous les enfants que vous avez et que vous aurez, ainsi il ne peut y avoir aucune contestation selon la date de conclusion du contrat d'assurance-vie.

Si un de vos enfants est décédé au jour de votre propre décès, la mention "vivants ou représentés" permet à votre petit-enfant d'avoir la part qui devait revenir à son parent décédé.

Le choix d'avertir ou non le bénéficiaire de votre assurance-vie

Vous avez le choix entre avertir ou non votre bénéficiaire. Si vous le laissez dans l’ignorance, le notaire se chargera de le prévenir à votre décès et de lui remettre sa part.

Attention : Avertir un bénéficiaire à des conséquences !

Pour les contrats conclus avant le 19 décembre 2007, si votre bénéficiaire a accepté de l’être par lettre adressée à votre assurance, vous ne pouvez plus changer de bénéficiaire sans son autorisation.

Pour les autres contrats d’assurance-vie, si le bénéficiaire donne son acceptation, votre assureur doit également obtenir votre accord. Si vous ne donnez pas votre accord, vous pourrez toujours changer de bénéficiaire comme vous le souhaitez.

A noter : Vous pouvez tout à fait désigner votre bénéficiaire dans votre testament et non dans le contrat d’assurance-vie.

Une question en droit des assurances ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
9 juil. 2018 ... C'est notamment le cas de l'assurance-vie, qui peut soulever de nombreux problèmes selon le...
26 mars 2018 ... Le fonctionnement d'une assurance-vie peut sembler compliqué, mais en quelques points, vous...
20 déc. 2017 ... Contrairement à ce que peuvent imaginer des conjoints, l'assurance-vie fait partie du...
Une question en droit des assurances ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

En moins de deux ans, une protection juridique n'a pas respecté les conditions générales du contrat, a fait
Résolue par Maître TANGALAKIS
Voilà une petite question qui a déjà dû vous être posée mais dont je n'ai pas bien compris la réponse. j'ai
Résolue par Maître VIEUILLE
Est-il absolument obligatoire d'adhérer à une mutuelle de groupe ? ou est-il juste possible d'adhérer à une
Résolue par Maître VIEUILLE

Avocats les plus actifs
en droit des assurances

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
1 problème résolu
2
Maître Hélène KOZACZYK
Maître Hélène KOZACZYK
1 problème résolu
3
Maître Jean Baptiste LAFITTE
Maître Jean Baptiste LAFITTE
1 problème résolu
4
Maître Valérie BOURGOIN
Maître Valérie BOURGOIN
1 problème résolu