Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

2 points pour comprendre le sort de l'assurance-vie en cas de refus de succession

Successions / Par Alexia.fr , Publié le 29/03/2019 à 10h22
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Il arrive que vous souhaitiez renoncer à une succession, dans ce cas vous renoncez à l’actif et au passif de la personne décédée, cependant, vous pouvez quand même vouloir rester bénéficiaire de son assurance-vie et vous avez peur que le renoncement à la succession emporte le renoncement à l’assurance-vie.

Rassurez-vous, vous pouvez tout à fait renoncer à la succession, mais rester bénéficiaire de l’assurance-vie.

La renonciation à une succession

En tant qu’héritier, vous pouvez renoncer à une succession. Vous avez 4 mois à compter de l’ouverture de la succession pour prendre votre décision.

Si vous êtes héritier universel ou à titre universel, vous devez déposer une déclaration de renonciation auprès du greffe du tribunal.

Le légataire universel doit être désigné dans un testament et celui-ci reçoit l’intégralité des biens de la personne décédée.

Attention : vous pouvez être plusieurs légataires universels ou entrer en concurrence avec des héritiers réservataires.

Les héritiers réservataires sont les héritiers du défunt qui ont le droit à une part minimale dans le patrimoine de celui-ci comme les enfants.

Le légataire à titre universel quant à lui, reçoit un type de biens du défunt comme tous les immeubles, tous les meubles ou une part de chaque.

Si vous renoncez à la succession, votre part revient à vos représentants. Si vous n’avez pas de représentant, elle revient aux co-héritiers. S’il n’y avait pas d’autres héritiers, ce seront les héritiers de rang inférieur qui hériteront.

A noter : Si vous avez des enfants, vos représentants sont vos enfants.

Imaginons que vous ayez une situation confortable, vous pouvez souhaiter renoncer à la succession pour qu’elle revienne à vos enfants.

Vous pouvez également renoncer à la succession au profit d’un autre héritier ou d’un tiers déterminé, mais dans ce cas, il s’agit d’une transmission de droits.

Sachez que renoncer à une succession n’entraîne pas le renoncement d’être bénéficiaire d’une assurance-vie de la personne décédée même si les bénéficiaires de l’assurance-vie sont désignés comme « les héritiers ».

En effet, la loi précise que "les héritiers, ainsi désignés, ont droit au bénéfice de l’assurance en proportion de leurs parts héréditaires. Ils conservent ce droit en cas de renonciation à la succession. »

Le capital de l’assurance-vie sera réintégré à la succession et sera partagé entre les héritiers à hauteur de leurs droits respectifs même s’ils renoncent à la succession.

Attention : Si la personne a transféré beaucoup d’argent juste avant son décès, l’administration fiscale peut considérer qu’elle vous a fait une donation indirecte.

Si vous êtes désigné nominativement comme bénéficiaire de l’assurance-vie, celle-ci reste en dehors de la succession et vous recevez le capital ou la rente.

La renonciation à la qualité de bénéficiaire d'une assurance-vie

Si vous êtes bénéficiaire, vous avez le capital ou la rente exigible du contrat d’assurance-vie en cas de décès de l’assuré.

Vous pouvez également refuser d’être bénéficiaire. D’ailleurs lors d’une succession, les héritiers peuvent vous demander de prendre une décision sous 3 mois. Si vous ne donnez pas de réponse, cela vaut pour renonciation.

Dans le cas de l’assurance-vie, vous ne pouvez pas renoncer au profit de quelqu’un d’autre. Ce seront les autres bénéficiaires ou les héritiers qui auront votre part s’il n’y a pas d’autres bénéficiaires.

Attention : Si vous avez accepté la succession et que vous êtes bénéficiaire de l’assurance-vie au titre d’héritier, vous ne pouvez plus renoncer à l’assurance-vie.

Une question en droit des successions ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
12 févr. 2018 ... Lors d'une succession, on vous laisse le choix. vous avez tout à fait le droit de ... ...
2) Le notaire en charge de la succession de ma grand-mère indique que ce sont les petits ..... Sort des...
J'ai remis au notaire charge de la succession de ma tante les documents originaux pour ..... Sort des...
Une question en droit des successions ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Mon frere et moi avons hérité de notre tante le service des impots nous a ecrit nous demandant de regulariser suite
Résolue par Maître TANGALAKIS
Mon conjoint a entamer une procédure de divorce a mon insue lui a une residence francaise dorigine algerienne ,je vous
Résolue par Maître TANGALAKIS
Mon oncle et ma tante ont 92 ans et aucun héritier. ils m' ont proposé d' acheter leur appartement à un prix
Résolue par Maître DAHAN

Avocats les plus actifs
en droit des successions

1
Maître Alban POISSONNIER
Maître Alban POISSONNIER
16 problèmes résolus
2
Maître pierre legros
Maître pierre legros
2 problèmes résolus
3
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
1 problème résolu
4
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
Maître AIKATERINI TANGALAKIS
1 problème résolu
5
Maître Abdellatif KARZAZI
Maître Abdellatif KARZAZI
1 problème résolu