Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

3 choses à savoir si vous êtes victime d'un délit de fuite

Assurance / Par Alexia.fr , Publié le 16/07/2019 à 11h42
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le délit de fuite est le fait de quitter les lieux d’un accident sans s’être arrêté et sans avoir laissé ses coordonnées aux personnes impliquées.

Imaginons que vous vous trouviez sur un parking et qu’un automobiliste abime votre rétroviseur sans s’arrêter, il s’agit d’un délit de fuite.

De même, si un automobiliste vous blesse en tant que piéton et qu’il ne s’arrête pas.

En tant que victime, votre premier réflexe doit être de relever la plaque d’immatriculation pour identifier le fautif. En effet, obtenir l’identité du fautif a une incidence sur votre indemnisation.

Les actions possibles suite à un délit de fuite

Si vous êtes victime d’un délit de fuite suite à un accident, vous devez commencer par relever la plaque d’immatriculation de la personne prenant la fuite, ainsi que si possible, la marque de la voiture, le modèle et la couleur. Vous pouvez également recueillir le témoignage des personnes présentes ainsi que leurs coordonnées.

Vous pouvez prévenir la police pour qu’elle vienne sur les lieux de l’accident ainsi que les pompiers si vous êtes en présence d’un ou plusieurs blessés. De plus, vous pouvez porter plainte contre « X » et communiquer tous les éléments pour que les gendarmes essaient de retrouver le fautif.

Vous avez tout à fait le droit de prendre des photos du lieu et des véhicules afin de les transmettre à votre assurance avec le constat amiable et le récépissé du dépôt de plainte. En effet, même si la personne a pris la fuite, vous devez remplir votre constat amiable en précisant le délit de fuite. Vous pouvez insérer les coordonnées des témoins pour que l’assurance puisque les contacter.

L'indemnisation en cas de délit de fuite

Votre indemnisation dépend de votre contrat d’assurance.

En effet, si vous avez souscrit un contrat d’assurance tous risques, vous serez indemnisé par votre assurance même si la personne ayant effectué le délit de fuite n’est pas retrouvée. Par contre, vous pouvez avoir une franchise de prévue dans votre contrat.

Imaginons que les dommages s’élèvent à 5 000 € et que vous ayez une franchise de 750 €, vous serez indemnisé à hauteur de 4 250 €.

Si l’auteur est identifié, vous serez indemnisé sans franchise et votre assurance se retournera contre l’assurance de l’auteur du délit de fuite.

Par contre, si vous êtes assuré au tiers, votre assurance ne vous indemnisera pas si l’auteur du délit de fuite n’est pas retrouvé. Si l’auteur est retrouvé, son assurance vous indemnisera.

Néanmoins, si vous avez subi des blessures corporelles et que vous disposez d’une garantie individuelle accident, votre assurance vous indemnisera, cependant il appliquera la franchise prévue au contrat.

Si vous n’avez pas cette couverture, vous pourrez contacter le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires pour obtenir une compensation en cas de dommages corporels. Dans ce cas, les dommages matériels peuvent parfois être pris en compte en cas de dommages corporels.

Les sanctions en cas de délit de fuite

L’auteur d’un délit de fuite après un accident risque une amende de 75 000 € et une peine d’emprisonnement de 3 ans. Il encourt également un retrait de 6 points et une suspension du permis de conduire allant jusqu’à 5 ans maximum.

Selon la gravité des faits et les circonstances, d’autres sanctions peuvent être appliquées comme :

  • une annulation du permis de conduire,
  • une interdiction de conduire temporaire,
  • la confiscation du véhicule,
  • des travaux d’intérêt général,
  • un stage de sensibilisation à la sécurité routière,
  • le versement de dommages et intérêt aux victimes.

D’ailleurs, son assurance peut également décider de rompre son contrat. Dans tous les cas, il aura un malus qui équivaut au doublement du montant de sa prime.

Une question en droit des assurances ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
7 août 2013 ... Le délit de fuite est le fait de ne pas s'arrêter, alors que l'on a conscience d 'avoir ...
30 avr. 2008 ... Le refus d'obtempérer et le délit de fuite sont définis dans le code de la route comme le...
14 août 2015 ... Lorsqu'un conducteur, responsable d'un accrochage ou d'un accident, s'enfuit pour ne pas...
Une question en droit des assurances ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

En moins de deux ans, une protection juridique n'a pas respecté les conditions générales du contrat, a fait
Résolue par Maître TANGALAKIS
Voilà une petite question qui a déjà dû vous être posée mais dont je n'ai pas bien compris la réponse. j'ai
Résolue par Maître VIEUILLE
Est-il absolument obligatoire d'adhérer à une mutuelle de groupe ? ou est-il juste possible d'adhérer à une
Résolue par Maître VIEUILLE

Avocats les plus actifs
en droit des assurances

1
Maître Yann VIEUILLE
Maître Yann VIEUILLE
2 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
1 problème résolu
3
Maître Valérie BOURGOIN
Maître Valérie BOURGOIN
1 problème résolu