Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Qui doit réparer un mur à l'aplomb d'une voie publique ?

Administratif / Par Alexia.fr , Publié le 05/05/2015 à 10h16
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

C'est le cas classique d'un mur en mauvais état, qui

sépare une propriété privée de la voie publique. Aucun titre ne permet de

déterminer la propriété de ce mur. Le propriétaire considère que le mur

appartient au domaine public, et donc que la commune doit prendre en charge les

travaux de réfection. La commune considère au contraire que le mur servant à

retenir les terres de la propriété riveraine, il s'agit d'un mur privé dont la

restauration incombe au propriétaire concerné.

Il convient de rechercher les fonctions assurées par le mur

Dans l'affaire examinée par le Conseil d'Etat le 15

avril 2015 (Conseil d'Etat, 15 avril 2015, pourvoi n°369339, Legifrance), le

propriétaire contestait la légalité d'un arrêté municipal, qui ordonnait la

mise en place de travaux de sécurité. Le tribunal administratif de Marseille a

rejeté sa demande au motif que le mur avait pour fonction de maintenir les

terres de sa propriété et non de protéger les usagers de la voie publique.

Faux, selon le Conseil d'État. Le critère déterminant

est le rôle joué par le mur par rapport à la sécurité des usagers de la voie

publique : si le mur litigieux permet d'éviter la chute sur la voie

publique de matériaux susceptibles de provenir des fonds riverains situés en

surplomb de l'avenue, il doit être regardé comme nécessaire à la sécurité de la

circulation. Il s'agit donc d'un accessoire de la voie publique. Dans ces

conditions, les travaux de réfection sont à la charge de la commune.

En conclusion, à défaut de titre permettant de

déterminer la propriété d'un mur situé à l'aplomb d'une voie publique, il

convient de rechercher les fonctions

assurées par ce mur pour déterminer s'il s'agit d'une propriété privée ou d'une

dépendance de la voie publique. Si le mur contribue à la sécurité des usagers

de la voie publique, il doit être considéré comme un accessoire de la voie publique, même

s'il a également pour fonction de maintenir les terres des parcelles privées qui

la bordent.

Solange Viger

Avocat à la Cour

Une question en droit administratif ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Je souhaite vous soumettre une question concernant un arbre fruitier d'un voisin, dont les branches avec...
Est ce qu'un agent surveillance voie publique non agrée et non assermenté à le droit d'être en tenue asvp en...
Bonsoir Maitre , je suis Christyne CROQUELOIS-CARDON mon compagnon Mr ROJO NAVARRO jean-Michel a été victime...
Une question en droit administratif ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Comment se procurer une attestation de non recours contre un permis de construire auprès du tribunal administratif ?...
Résolue par Maître VIEUILLE
Il y a deux semaines, j'ai obtenu un rendez vous à la préfecture afin de renouveller mon titre de séjour " étudiant...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Maître, je ne sais pas si j'ai mis mon article dans le bon domaine, j'en serais désolée. ma propriétaire...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en droit administratif

1
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
5 problèmes résolus
2
Maître kris Moutoussamy
Maître kris Moutoussamy
4 problèmes résolus
3
Maître Eric ROCHER-THOMAS
Maître Eric ROCHER-THOMAS
3 problèmes résolus
4
Maître Angéla VALENTIN
Maître Angéla VALENTIN
3 problèmes résolus
5
Maître Lionel DREYFUSS
Maître Lionel DREYFUSS
2 problèmes résolus