Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X

L'embauche du salarié : savoir embaucher et bénéficier des aides à l'embauche

Travail / Par Alexia.fr , Publié le 24/03/2010 à 12h56
partages
Partager
Twitter
Partager

principe

Pour accompagner le développement de l’entreprise, le dirigeant devra la plupart du temps procéder au recrutement d’un ou de plusieurs salariés. Pour cela il devra respecter un processus encadré.

l'ofrre d'emploi

Afin de recruter un salarié, il faut tout d'abord élaborer une offre d'emploi qui devra correspondre à certains critères.

La rédaction:

L'offre d'emploi doit être :

  • Rédigée en français;
  • Mentionnée avec l’exactitude des informations contenues sur le poste ;
  • Sans discrimination ;
  • Précise dans les modalités de prise de contact : courrier, mail, nom de la personne à contacter ;

La diffusion:

Il est possible de déposer cette offre d'emploi dans les :

  •  Services publics de l’emploi (Apec, Pôle Emploi, mairies) ;
  •  Sites internet généralistes/spécialisés ;
  •  Sociétés d’intérim ;
  •  Cabinets de reclassement ;

entretien d'embauche

L'entretien d'embauche qui permettra à l'employeur de s'entretenir avec le candidat répond aussi à des conditions.

Il doit :

  • Etre préparé par l’employeur ;
  • Veiller à ce que le candidat se sente à l’aise ;
  • Vérifier les compétences du candidat ;
  • Cerner les motivations du candidat ;
  • Avoir un lien direct et nécessaire avec l’emploi (au sujet des informations demandées).

La règle est donc la même que celle applicable concernant l’offre d’emploi, c'est-à-dire, que l'employeur doit tenir compte du principe de non discrimination.

la sélection du candidat

L'employeur dans sa méthode de recrutement devra respecter que le salarié :

  • N’est pas lié par une clause d’exclusivité ou de non-concurrence;
  • N'est pas mineur.

De plus, selon l'article L.1132-1 du Code du Travail, l’employeur devra respecter le principe de non discrimination.

Cependant, certaines exceptions existent comme :

  • Les emplois et activités professionnelles pour l'exercice desquels l'appartenance à l'un ou l'autre sexe constitue la condition déterminante (artistes appelés à interpréter soit un rôle féminin, soit un rôle masculin, mannequins chargés de présenter des vêtements et accessoires) ;
  • Si la loi prévoit des conditions d’âge minimum (dans une entreprise de débits de boissons, il est interdit de recruter des jeunes de moins de 18 ans).
Qui contacter ?

Si une personne a fait l'objet d'une discrimination, elle peut déposer plainte auprès du Procureur de la République. Elle dispose aussi d'un recours devant le Conseil de Prud'hommes.

De plus, elle peut informer  la commission pour la promotion de l'égalité des chances et la citoyenneté. ou encore la haute autorité de lutte contre les discriminations.

A savoir qu'en cas de discrimination à l'embauche, l'employeur risque jusqu'à 45 000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement .

la promesse d'embauche

La promesse d'embauche est une offre ferme et définitive adressée par l'employeur au candidat, indiquant l'emploi proposé, la date d'entrée en fonction et quelque fois le lieu de travail ainsi que la rémunération.

Il est fort conseillé que la promesse soit écrite que orale pour des raisons de preuve.

La promesse d'embauche vaut contrat de travail.

Par conséquent le non respect d'une promesse d'embauche par l'employeur, qu'elle soit acceptée ou non par le candidat, entraîne les mêmes conséquences qu'un licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Dans ce cas, le candidat bénéficie du versement de dommages et intérêts et d'une indemnité de préavis.

Par contre, l’employeur peut faire exécuter la période d'essai pendant quelques temps et la rompre unilatéralement sauf s'il y a abus de droit ou motif discriminatoire.

De même, le salarié qui accepte la proposition de l'entreprise et qui ne respecte pas son engagement peut être condamné à verser des dommages et intérêts.

A noter

L’essai professionnel est un test dont l’objectif est de vérifier la qualification et les aptitudes du candidat. Il se différencie de la période d’essai puisqu’il se déroule avant l’embauche et sur une très courte durée.

les aides à l'embauche pour l'employeur

Il existe plusieurs types d’aides destinées à favoriser l’embauche de salariés :

  • Les exonérations ou allègements de charges sociales mises en œuvre notamment dans certaines zones du territoire ;
  • Les contrats de travail aidés (contrat unique d’insertion  contrat de professionnalisation….) susceptibles d’être proposés à certains salariés et ouvrant droit à des exonérations de cotisations, des primes, des aides à la formation…
  •  Un dispositif général d’allègement des cotisations patronales de sécurité sociale sur les bas et moyens salaires (réduction dite « Fillon )

Il ne restera alors plus qu'à l'employeur de choisir le contrat approprié (CDD,CDI..) et de respecter les formalités (déclaration URSAFF...) dès l'accord entre les 2 parties.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
Je suis actuellement en cours de démission de mon poste. mon contrat de travail se base sur 3 mois de préavis. or, je...
Résolue par Maître NABET
Je suis en cdi, depuis le 1 /11/2015 . a l'heure d'aujourd'hui mon employeur ne m'a pas verser mon...
Résolue par Maître CHARTUS

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
25 problèmes résolus
2
Maître Robin Nabet
Maître Robin Nabet
23 problèmes résolus
3
Maître myriam berliner
Maître myriam berliner
16 problèmes résolus
4
Maître Isabelle MAYADOUX
Maître Isabelle MAYADOUX
13 problèmes résolus
5
Maître Anne Leleu
Maître Anne Leleu
11 problèmes résolus