Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Tout savoir sur l'imposition des bénéfices agricoles

Fiscal / Par Alexia.fr , Publié le 16/01/2018 à 14h23
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Les bénéfices agricoles (BA) constituent, à l'image des bénéfices industriels et commerciaux, l'une des catégories de revenus passibles de l'impôt sur le revenu.

Sont considérés comme bénéfices agricoles, pour le calcul de l'impôt sur le revenu, les revenus tirés de l'exploitation des biens ruraux.

Attention !

Seuls les revenus en lien avec l’exploitation agricole entrent dans la catégorie des BA.

Le fait, pour des agriculteurs, de louer une partie d’un bâtiment comme gîte rural ne rend pas imposable la location en tant que bénéfice agricole. Il s’agit de revenus fonciers.

Quelles sont les personnes imposables au titre des bénéfices agricoles ?

Sont imposables dans la catégorie des bénéfices agricoles, les contribuables qui perçoivent des revenus d'une exploitation agricole.
Il peut s'agir :
  • Du propriétaire exploitant en cas d'exploitation directe par le propriétaire
  • Du fermier si les terres sont données en location dans le cadre d'un bail à ferme
  • En cas de métayage, du propriétaire et du métayer, chacun proportionnellement à sa participation dans les bénéfices.
  • Des membres des sociétés de personnes, qui exercent une activité agricole.

Comment sont imposés les bénéfices agricoles ?

Il existe 3 régimes d'imposition des bénéfices agricoles en fonction de la moyenne des recettes réalisées sur les 2 dernières années. Ainsi, les contribuables qui perçoivent des bénéfices agricoles sont imposés :

  • soit selon le régime micro BA
  • soit selon le régime réel simplifié
  • soit selon le régime réel normal.

Quelles sont les recettes à prendre en compte ?

Les recettes à prendre en compte :

Pour l'appréciation des seuils d'imposition, il est tenu compte des recettes effectivement encaissées au cours de l'année civile, même si elles se rapportent à une année antérieure ou constituent des avances sur livraisons.

Ces recettes doivent être augmentées des subventions, primes ou indemnités perçues à titre de supplément de prix ou destinées à compenser un manque à gagner. .

Les "recettes" exclues :

Sont expressément exclues pour l'appréciation des seuils :

  • les opérations portant sur des éléments de l'actif immobilisé
  • les travaux effectués dans le cadre de l'entraide agricole
  • les subventions et primes d'équipement
  • les recettes accessoires provenant d'activités non agricoles
  • les indemnités perçues à la suite de décisions d'abattage total ou partiel de troupeaux prises par les pouvoirs publics en raison de la réglementation sanitaire.

Quels sont les seuils d'application des différents régimes fiscaux ?

Le régime d'imposition des bénéfices agricoles varie en fonction de la moyenne des recettes des 2 années précédentes.

Il est possible pour le contribuable relevant du régime du micro BA d'opter pour le régime régime simplifié ou le régime réel normal ; de même, le contribuable soumis au régime simplifié peut opter pour le régime réel normal.

MICRO BA................................Inférieure à 82 200 €

RÉGIME SIMPLIFIÉ.................Entre 76 300 € et 350 000 €

RÉEL NORMAL.......................Supérieure à 352 000 €

Comment sont imposés les bénéfices accessoires aux bénéfices agricoles ?

Un agriculteur peut développer une autre activité sur son exploitation agricole sans qu’elle présente un lien avec l’activité agricole.
En principe, les revenus de cette activité ne sont pas imposables dans la catégorie des bénéfices agricoles, mais dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux ou des bénéfices non commerciaux, selon le cas.
Par exception, il est admis de les considérer comme accessoires aux bénéfices agricoles lorsque le montant de cette activité ne dépasse pas 30 % du chiffre d’affaires de l’activité agricole avec un plafond de 50 000 €.
Le taux est porté à 50 % avec un plafond de 100 000 € lorsque l’activité secondaire est une activité de production d’énergie photovoltaïque ou éolienne.

Une question en droit fiscal ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
25 janv. 2018 ... ... Les bénéfices industriels et commerciaux; Les bénéfices non commerciaux; Les bénéfices...
5 août 2015 ... La création d'une société agricole dépend des objetctifs poursuivis par le ou les ... Tout...
15 janv. 2018 ... La catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) constitue ... pour l' assiette...
Une question en droit fiscal ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

J'ai créée une sasu en 2016 (septembre) et la société a généré un bénéfice je n'ai pas pris de salaire, et...
Résolue par Maître VINCENT
Je suis en instance de divorce, j'ai quitté le domicile conjugal fin janvier 2014, nous étions propriétaires...
Résolue par Maître DEBAISIEUX
Quelles sont les démarches à effectuer pour une reconnaissance de dettes entre une mère et sa fille; est ce payant?...
Résolue par Maître BENOIT-TERES

Avocats les plus actifs
en droit fiscal

1
Maître Grégory VINCENT
Maître Grégory VINCENT
8 problèmes résolus
2
Maître PAUL MOUTARDIER
Maître PAUL MOUTARDIER
8 problèmes résolus
3
Maître Lebellour Alexandre
Maître Lebellour Alexandre
2 problèmes résolus
4
Maître Stéphanie JOUANIN
Maître Stéphanie JOUANIN
1 problème résolu
5
Maître VIRGINIE DE ARAUJO RECCHIA