Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Comment quitter le domicile conjugal ?

Divorce / Logement familial / Par Alexia.fr , Publié le 02/03/2018 à 16h22
partages
Partager
Twitter
Partager

En cas de conflits répétés, avant ou dans l'attente d'un divorce, la vie en commun peut rapidement s'avérer difficile. Cependant, pour l'époux qui décide de partir, le fait de rompre ainsi la vie commune peut constituer une faute, justifiant notamment le prononcé du divorce à ses torts exclusifs. Quitter le domicile conjugal reste envisageable, mais nécessite de prendre certaines précautions.

Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Continuer

En cas d'accord entre les époux

Si les époux sont tous deux d'accord sur le départ de l'un d'entre eux du domicile conjugal, il sera utile de faire consigner cet accord par écrit. Il pourra s'agir d'une simple lettre mentionnant leur décision, ainsi que la nouvelle adresse de l'époux concerné. Il sera également possible de faire rédiger un pacte de séparation amiable par un avocat. Dans tous les cas, cet écrit n'aura cependant aucune valeur juridique. Il permettra toutefois d'attester des circonstances du départ, et pourra servir d'élément de preuve, notamment dans le cas où l'époux se maintenant au domicile déciderait ultérieurement de demander un divorce pour faute.

En cas de désaccord entre les époux

Si un des époux souhaite quitter le domicile conjugal alors que l'autre s'y oppose, le mieux est d'attendre l'autorisation du juge. Il faudra pour cela introduire une demande en divorce ou en séparation de corps, en déposant une requête, par le biais d'un avocat, auprès du Juge aux affaires familiales. Par la suite, les époux seront convoqués à une audience de conciliation à l'issue de laquelle le juge pourra les autoriser à résider séparément.

Dans le cas où l'époux souhaite partir dès avant la tenue de l'audience de conciliation, il devra réunir le maximum de preuves attestant que le comportement de son conjoint rendait insupportable le maintien de la vie commune. Ces preuves lui seront indispensables pour se défendre contre d'éventuelles demandes en divorce pour faute ou en dommages et intérêts, liées à son abandon de domicile. A titre d'exemple, il a ainsi pu être admis que quitter le domicile en raison de l'alcoolisme de son épouse, même sans accord ni autorisation judiciaire, ne constituait pas une faute.

En cas d'urgence

La menace de l'abandon de domicile fautif ne doit pas pour autant empêcher un époux de quitter le domicile afin de se protéger, notamment en cas de violences exercées à son encontre ou à celle des enfants. Cependant, afin que ce départ ne puisse être reproché par la suite, il conviendra si possible de faire constater ces violences par un médecin. Il faudra également déposer une plainte ou une main courante au commissariat. Cela permettra d'attester des raisons du départ. Le Juge aux affaires familiales devra être saisi en urgence, avec l'assistance d'un avocat, afin d'autoriser la résidence séparée, le cas échéant avec les enfants mineurs. Dans certaines circonstances, le juge pourra également prononcer une ordonnance de protection, permettant l'expulsion du conjoint violent du domicile conjugal.

Attention !

Même en cas de résidence séparée, chaque époux reste tenu de contribuer aux charges du mariage, y compris au paiement du loyer ou au remboursement du prêt portant sur le domicile conjugal.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
18 janv. 2018 ... Domicile conjugal : 5 choses à savoir avant de divorcer ..... Quitter le domicile conjugal...
Il n'y a pas de démarche particulière à effectuer pour quitter le domicile conjugal. mais attention car...
Pour le bien de mon garçon et de ma santé (ce n est pas son père ) j aimerais quitter le domicile conjugale...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
117 problèmes résolus
2
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
65 problèmes résolus
3
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
45 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
30 problèmes résolus
5
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
16 problèmes résolus