Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

3 inconvénients à prendre en compte avant de créer votre société civile immobilière

Sociétés / SCI / Par Alexia.fr , Publié le 18/05/2018 à 10h12
partages
Partager
Twitter
Partager

Il est vrai que la société civile immobilière présente de nombreux avantages, surtout au niveau de la transmission des parts et de sa fiscalité, mais il faut aussi prendre en compte ses inconvénients.

Le formalisme de la création de la SCI

Vous devez passer par certaines formalités pour créer la SCI notamment la rédaction des statuts de la société qui vont préciser l’objet de la SCI, son fonctionnement, sa gestion, les pouvoirs du gérant, la transmission ou encore, la possible clause d’agrément.

La clause d’agrément permet aux associés d’avoir un droit de regard sur les personnes qui veulent entrer dans la SCI. Ils devront accepter chaque nouvelle entrée.

Parfois, il est préférable d’avoir recours à un professionnel du droit pour qu’il rédige correctement vos statuts.

Vous devez également immatriculer la société tout comme les autres.

De plus, vous devez prendre en compte que pour apporter un bien immobilier à la SCI, il faut demander l’intervention d’un notaire.

Vous êtes responsable des dettes de la SCI

Vous (et tous les autres associés) êtes indéfiniment responsable des dettes de la SCI sur vos biens propres. Vous engagez votre patrimoine à hauteur de vos parts dans le capital de la SCI.

Imaginons que la SCI ait une dette de 5 000 €. Si vous avez 50 % des parts de la SCI, vous pouvez être tenu de payer 2 500 € des dettes.

Les créanciers de la SCI pourront donc saisir votre patrimoine. Cependant, c’est seulement si les poursuites contre la SCI n’ont pas abouti. Ils ne peuvent pas vous réclamer le paiement aussitôt.

La gestion de la SCI

Il ne faut pas oublier qu’une SCI est une société comme les autres, c’est-à-dire, que vous devez réunir une assemblée générale chaque année. Vous devez également établir annuellement un bilan.

Un gérant doit aussi être nommé. Il va représenter la SCI et la gérer au quotidien. Bien entendu, le gérant peut être un associé.

Vous pouvez vous partager la gestion entre associés selon les compétences de chacun.

De plus, les décisions peuvent se prendre à des majorités différentes selon les décisions qui doivent être prises par les associés.

Si vous ne savez pas comment gérer la SCI, vous devrez avoir recours à un gestionnaire et donc le rémunérer.

Une question en droit des sociétés ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
mon associé cogérant habite un logement de la sci depuis 7 mois sans ..... 3 inconvénients à prendre en...
18 janv. 2018 ... La Société civile immobilière (SCI) est une forme sociétaire actuellement ... 3 ...
28 janv. 2015 ... Il n'est pas évident de décider du sort d'un bien immobilier dans le cadre d'un divorce....
Une question en droit des sociétés ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis associé a 50% et caution solidaire et emprunteur principal de la sci qui est le domicile conjugal. ne pouvant...
Résolue par Maître JOLY
Chers maitres, avec mes deux associés, nous avons pour projet de développer un réseau social dédié à la rencontre réelle. notre...
Résolue par Maître DE BADTS DE CUGNAC
Je n'arrive pas à cerner exactement la notion de clause léonine et ses effets prévus dans un contrat de société...
Résolue par Maître CISSE

Avocats les plus actifs
en droit des sociétés

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
2 problèmes résolus
2
Maître SABRINA BOUBETRA
Maître SABRINA BOUBETRA
1 problème résolu
3
Maître Brigitte-France LEBEAU
Maître Brigitte-France LEBEAU
1 problème résolu
4
Maître Lionel DREYFUSS
Maître Lionel DREYFUSS
1 problème résolu