Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Comment sont réparties les allocations familiales en cas de divorce ?

Divorce / Prestations familiales / Par Alexia.fr , Publié le 23/01/2018 à 12h29
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Une procédure de divorce a également un impact sur les allocations familiales que pouvaient percevoir le couple. Le divorce et les modalités de résidence des enfants ont alors des répercutions sur leur versement, selon que les parents optent pour la résidence habituelle chez un parent ou la résidence alternée.

Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Continuer

Si l'enfant réside chez un seul parent : qui bénéficie des allocations familiales ?

Au cours du mariage, les allocations familiales sont normalement perçues par le couple ensemble. Le couple est donc allocataire.

Néanmoins, l'allocataire peut être uniquement l'un des parents dès lors qu'il a la charge effective et permanente de l'enfant (article L.513-1 Code de la sécurité sociale). Lors d'une séparation, un seul parent peut toucher les allocations familiales, et il s'agira du parent chez qui réside habituellement l'enfant. Et ce, même si les deux parents exercent leur autorité parentale.

Au prononcé du divorce, le parent bénéficiaire des allocations familiales sera obligatoirement celui chez lequel vit régulièrement l'enfant (article R.513-1 alinéa 3 du Code de la sécurité sociale). Ainsi, si la résidence est fixée de manière habituelle chez la mère avec un droit de visite et d'hébergement au profit du père, la mère est bénéficiaire des allocations familiales.

Attention !

La Caisse d'Allocations Familiales (CAF) doit être informée de tout changement et notamment la séparation des époux, voire même le divorce.

Si les époux sont divorcés, il faut alors transmettre le jugement de divorce ou la convention accompagnée de l’attestation de dépôt devant notaire à la CAF afin qu'elle puisse prendre en compte vos nouveaux droits.

Si la résidence est alternée : comment partager les allocations familiales ?

Depuis la réforme de 2007, les parents peuvent choisir la répartition des allocations familiales en cas de résidence alternée (articles R.521-2 à R.521-4 du Code de la sécurité sociale).

Ainsi, il est possible :

  • en cas d'accord entre les parents :

- soit de désigner un seul parent qui percevra toutes les allocations familiales,

- soit de bénéficier tous deux des allocations familiales et dans ce cas, le partage sera effectué par moitié entre chacun des parents.

  • en cas de désaccord entre les parents :

- les deux parents bénéficieront des allocations familiales pour moitié.

Bon à savoir

Lorsque les époux choisissent l'une ou l'autre de ces solutions, ils doivent attendre un an minimum avant de pouvoir changer d'avis. Par exemple, si la convention de divorce indique que seule la mère de l'enfant perçoit les allocations familiales en cas de résidence alternée, son ex-conjoint ne peut demander un partage par moitié qu'après qu'un délai d'un an se soit écoulé.

Toutefois, il est possible de demander la rectification avant le délai d'un an si vous justifiez d'un changement dans vos situations respectives. Ainsi, si la résidence des enfants est modifiée, un changement d'allocataire peut être demandé à tout moment.

A retenir

Votre choix en cas de résidence alternée doit être communiqué à votre CAF au moyen d'un formulaire Cerfa numéro 14000*01 intitulé "Enfants en résidence alternée - Déclaration et choix des parents".

A défaut, la CAF ne pourra pas connaître votre choix et votre intention ne sera pas prise en considération.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Allocations familiales et garde alternée. Sujet initié par Cc, il y a 3 ans. En cas de vie maritale et de...
Je suis salarié frontalier au grand duché de luxembourg et je suis en instance de divorce. je perçois les...
J ai un litige ,avec la msa ,qui m'a supprimé ,toutes mes allocations familiales, depuis la naissance de mon...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
91 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
78 problèmes résolus
3
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
20 problèmes résolus
4
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
19 problèmes résolus
5
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
12 problèmes résolus