Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Définition de la prime de salaire

Travail / Contrat de travail / Par Alexia.fr , Publié le 14/12/2017 à 17h35
partages
Partager
Twitter
Partager

Principe

Les primes sont des accessoires de salaire versés aux salariés en vertu du contrat de travail, de la convention collective, de l’usage ou à titre bénévole par l’employeur.


Un somme est dite bénévole lorsque son versement n’est pas obligatoire pour l’employeur (paiement facultatif dès lors que son versement et son montant dépend librement de l’employeur).


Il y a les primes de sujétion (primes de danger, de froid, de nuit, de dimanche…), les primes pour les frais professionnels exposés par le salarié dans l’accomplissement de leur travail ou encore les primes destinées à récompenser le salariés d’un effort ou d’un mérite particulier (prime d’assiduité, prime d’ancienneté, prime de rendement, prime de fin d’année, prime de 13ème mois etc…)
 

Les conditions

L’octroi d’une gratification peut être subordonné à certaines conditions, telle la présence du salarié lors du versement de la prime.


L’employeur peut accorder des avantages particuliers à certains salariés à conditions que tous les salariés placés dans une situation identique puissent bénéficier de l’avantage ainsi accordé et que les règles déterminant l’octroi de cet avantage soient préalablement définies et contrôlables selon la règle à travail égal, salaire égal.


En cas de départ du salarié en cours d’année si la gratification a un caractère obligatoire, le salarié n’y a droit qu’au prorata de sa présence dans l’entreprise et à condition qu’une disposition expresse du contrat de travail, de la convention collective ou encore un usage le prévoit.
 

A noter

Une convention ou un accord collectif peut prévoir des modalités spécifiques d’attribution des primes pour les salariés à temps partiel.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
14 déc. 2017 ... Définition. La clause de mobilité est la clause par laquelle un salarié s'engage à l 'avance...
24 oct. 2014 ... Le licenciement pour inaptitude est la résultante de la constatation par la médecine du...
26 sept. 2012 ... Définition. Il s'agit d'une phase préalable obligatoire. En effet, le Code du travail ...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
Je suis actuellement en cours de démission de mon poste. mon contrat de travail se base sur 3 mois de préavis. or, je...
Résolue par Maître NABET
Je suis en cdi, depuis le 1 /11/2015 . a l'heure d'aujourd'hui mon employeur ne m'a pas verser mon...
Résolue par Maître CHARTUS

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Robin Nabet
Maître Robin Nabet
25 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
22 problèmes résolus
3
Maître Audrey Sanchez
Maître Audrey Sanchez
3 problèmes résolus
4
Maître Constance Chartus
Maître Constance Chartus
2 problèmes résolus
5
Maître Isabelle MAYADOUX
Maître Isabelle MAYADOUX
2 problèmes résolus