Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Tout savoir sur le contrat de travail

Travail / Par Alexia.fr , Publié le 14/12/2017 à 17h38
partages
Partager
Twitter
Partager

Les formalités ou obligations du contrat de travail dépendent d’abord de la forme du contrat choisi : à durée indéterminée (CDI), à durée déterminée (CDD), intérim … Chacun est soumis à des obligations, dans l’objectif de d’abord protéger le salarié.

CDI

Le contrat à durée indéterminée doit être rompu par l’employeur ou par le salarié.

Le contrat doit être rédigé en français, avec une traduction du contrat si le salarié est étranger.

Le contenu du contrat est libre. L’usage veut qu’il précise : l’identité et l’adresse des parties, la fonction et la qualification professionnelles, le lieu de travail, la rémunération, les congés payés, la période d’essai, les délais de préavis en cas de rupture de contrat, et des clauses spécifiques (non concurrence, exclusivité …)

Bon à savoir

Le CDI à temps plein ne fait pas obligatoirement l’objet d’un contrat écrit.

Tout autre contrat, même un CDI à temps partiel, nécessite alors un engagement écrit. Sans écrit, un CDI à temps plein est présumé exister : le contrat initial peut alors être requalifié.

CDD

Le recours à un contrat à durée déterminée est strictement encadré. Il doit répondre à un besoin ponctuel de l’entreprise.

  • Remplacement d’un salarié : absent temporairement ou dont le contrat est suspendu (maladie, maternité, congé parental, …), passé provisoirement à temps partiel, ou ayant quitté l’entreprise et en attendant la suppression du poste
  • Remplacement d’un non salarié : un chef d’entreprise, un professionnel libéral, ou un chef d’exploitation agricole.
  • Accroissement temporaire de l’activité : accroissement temporaire ou récurrent
  • Emploi saisonnier
  • CDD d’usage : emploi pour lequel l’usage d’un CDI est exclu, au vue de la nature de l’activité (déménagement, service à la personne, hôtellerie, restauration …)

Certains contrats spéciaux permettent également le recours au CDD, comme par exemples les contrats de professionnalisation, d’apprentissage, ou encore l’emploi d’avenir.

Un CDD nécessite un contrat écrit. Il doit préciser le motif du recours au CDD, ainsi que la durée du contrat et les conditions de renouvellement. Il doit également indiquer le poste occupé, la rémunération du salarié et les droits collectifs applicables.

La durée maximale du contrat est fixée par la loi et dépend de la nature de la mission. Et le renouvellement du contrat doit respecter cette durée maximale.

Bon à savoir

Un contrat à durée déterminée ne peut être rompu avant le terme du contrat, sauf dans les situations précises prévues par la législation.

Intérim

L’employeur peut opter pour un contrat d’intérim dans les même cas que pour un CDD. Mais la réglementation est différence d’un contrat à durée déterminée.

La période d’essai est plus courte dans un contrat d’intérim. Et le contrat peut être rompu par l’employeur ou par le salarié sans préavis.

La durée maximale du contrat est fixée par la loi et dépend de la nature de la mission. En cas de renouvellement, celui-ci ne doit pas dépasser la durée maximale imposée.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
2 avr. 2018 ... La résiliation judiciaire du contrat de travail est un mode de rupture " à effet différé ",...
10 mai 2018 ... A l'occasion de la signature d'un contrat de travail, ces données sont utilisées par ...
29 janv. 2018 ... La rupture du contrat de travail est décidée par l'employeur, le salarié ou d'un commun...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Durant l'été j'ai été en arrêt maladie durant ma période de congé (2ème et 3ème semaine de congé et opéré dès...
Résolue par Maître LELEU
Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
L'employeur peut-il remettre la lettre de convocation à sanctions à son employé en main propre ? ...
Résolue par Maître NABET

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
16 problèmes résolus
2
Maître SABRINA BOUBETRA
Maître SABRINA BOUBETRA
13 problèmes résolus
3
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
12 problèmes résolus
4
Maître Hélène TISNERAT
Maître Hélène TISNERAT
7 problèmes résolus
5
Maître Valentin LE DILY
Maître Valentin LE DILY
4 problèmes résolus