Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Heures supplémentaires : quelles sont les règles à respecter ?

Travail / Par Alexia.fr , Publié le 01/02/2018 à 08h59
partages
Partager
Twitter
Partager

Une heure supplémentaire est une heure de travail effectuée à la demande de l’employeur au-delà des 35 heures légales.

Un contingent annuel imposé à l'employeur

La loi prévoit un contingent légal, c’est-à-dire le nombre d’heures supplémentaires que peut effectuer un salarié au cours d’une année.

Il est défini par convention ou accord collectif d'entreprise (ou à défaut de branche). En l'absence d'accord, il est fixé par le Code du travail à 220 heures par salarié et par an (articles L3121-33 et L3121-39 du Code du travail).

Lorsque l’employeur ne dépasse pas le contingent annuel, les heures supplémentaires doivent être effectuées à la demande de l'employeur (sauf abus). S’il dépasse le contingent annuel, l'employeur doit respecter les conditions d'accomplissement fixées par la convention ou l'accord collectif.

Les heures supplémentaires restent limitées par des durées légales à respecter :

  • 10 heures par jour
  • 8 heures par jour pour les travailleurs de nuit
  • 44 heures hebdomadaires sur une période de 12 semaines
  • 48 heures au cours de la même semaine
Bon à savoir

Le régime des heures supplémentaires n’est pas applicable aux salariés qui ne sont pas soumis au décompte de durée hebdomadaire de travail.
Par exemple : les cadres dirigeants, les cadres ou salariés ayant signé une convention de forfait annuelle en heures ou en jours.

La rémunération des heures supplémentaires

L’accomplissement d’heures supplémentaires est soit rémunéré soit compensé en repos.

Si elles sont rémunérées, une majoration de salaire est prévue. La convention ou l'accord collectif prévoit la majoration des heures supplémentaires, sans que ce taux ne puisse être inférieur à 10%.

A défaut d'accord, le Code du travail fixe ce taux à :

  • 25% pour les huit premières heures,
  • et 50% pour les heures suivantes.

Si le nombre d’heures supplémentaires dépassent le contingent annuel (fixé par la législation ou par accord collectif), elles donnent droit à une contrepartie en repos. Ces repos accordés doivent être pris dans les deux mois qui suivent, en demi-journée ou en journée selon ce que souhaite le salarié, dès lors que la contrepartie obligatoire en repos à atteint 7 heures. La convention ou l'accord peut également fixer la durée, les caractéristiques et les conditions de la prise de cette contrepartie obligatoire sous forme de repos.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Toute heure effectuée doit être rémunérée ou faire l'objet d'une reprise en repos compensateur. la preuve de...
18 sept. 2015 ... Est-ce que le fait d'occuper un poste de cadre suppose obligatoirement l' accomplissement...
Bonjour, je vient vers vous car mes sœurs et ma mère étant employés dans la même entreprises elles...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je me suis fais opéré du genou ménisque après un at j'ai eu un contrôle du médecin de la cpam qui me dit ok pour la...
Résolue par Maître NABET
Salaire toujours en retard-5 a 10 jours apres mes colegues pas de visites med d,embauche ni depuis--apres la visite que...
Résolue par Maître NABET
Je me suis retrouver d une mise a pied d une journee que j ai contester. comment je peux faire pour recuperer ma journee...
Résolue par Maître NABET

Avocats les plus actifs
en droit du travail

1
Maître Robin Nabet
Maître Robin Nabet
53 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
18 problèmes résolus
3
Maître Denis JANIN
Maître Denis JANIN
11 problèmes résolus
4
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
5 problèmes résolus
5
Maître Mathilde BENAMARA
Maître Mathilde BENAMARA
3 problèmes résolus