Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X

Heures supplémentaires : les conditions d'application

Travail / Par Alexia.fr , Publié le 15/04/2015 à 18h32
partages
Partager
Twitter
Partager

Une heure supplémentaire est une heure de travail effectuée à la demande de l’employeur au-delà des 35 heures légales.

Un contingent annuel imposé à l'employeur

La loi prévoit un contingent légal, c’est-à-dire le nombre d’heures supplémentaires que peut effectuer un salarié au cours d’une année.

Il est fixé à 220 heures par salarié et par an. Une convention collective ou un accord collectif peut également fixer un contingent annuel d’heures supplémentaires (article L3121-11 du Code du travail).

Lorsque l’employeur ne dépasse pas le contingent annuel, les heures supplémentaires peuvent être effectuées après une simple information du comité d’entreprise ou des délégués du personnel. S’il dépasse le contingent annuel, les heures supplémentaires peuvent être réalisées après avis du comité d’entreprise ou des délégués du personnel.

Les heures supplémentaires restent limitées par des durées légales à respecter :

  • 10 heures par jour
  • 8 heures par jour pour les travailleurs de nuit
  • 44 heures hebdomadaires sur une période de 12 semaines
  • 48 heures au cours de la même semaine
Bon à savoir

Le régime des heures supplémentaires n’est pas applicable aux salariés qui ne sont pas soumis au décompte de durée hebdomadaire de travail.
Par exemple : les cadres dirigeants, les cadres ou salariés ayant signé une convention de forfait annuelle en heures ou en jours.

La rémunération des heures supplémentaires

L’accomplissement d’heures supplémentaires est soit rémunéré soit compensé en repos.

Si elles sont rémunérées, une majoration de salaire est prévue : de 25% pour les huit premières heures, et de 50% pour les heures suivantes. D’autres taux peuvent être prévus par convention ou accord collectif.

Si le nombre d’heures supplémentaires dépassent le contingent annuel fixé par la législation ou par accord collectif), elles donnent lieu à une contrepartie en repos. Ces repos accordés doivent être pris dans les deux mois suivant, en demi-journée ou en journée selon ce que souhaite le salarié.

Une question en droit du travail ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Toute heure effectuée doit être rémunérée ou faire l'objet d'une reprise en repos compensateur. la preuve de...
Bonjour, Bien sûr, je vous conseille d'envoyer une lettre recommandée avec AR à votre employeur, en réclamant...
Bonjour, 1/ Sur la CCN. Le nom de la convention collective doit apparaître sur le contrat de travail signé...
Une question en droit du travail ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je souhaite quelques conseils s il vous plaît , alors je vous explique mon cas: j ai été déclaré inapte par le médecin du...
Ma rupture conventionnelle a ÉtÉ refusÉe je voudrais savoir si je pouvais faire une " prise d'acte de la rupture du...
Je suis dans une impasse voilà j'ai signé un contrat cdi le 06/03/2017, 2 mois période d'essai de 2 mois...

Avocats les plus populaires
en droit du travail

1
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
7 problèmes résolus
2
Maître myriam berliner
Maître myriam berliner
7 problèmes résolus
3
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
3 problèmes résolus
4
Maître Gwendoline DA COSTA GOMES
Maître Gwendoline DA COSTA GOMES
2 problèmes résolus
5
Maître Isabelle MAYADOUX
Maître Isabelle MAYADOUX
1 problème résolu