Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Impôts locaux et séparations

Divorce / Fiscalité / Par Alexia.fr , Publié le 27/10/2016 à 17h27
partages
Partager
Twitter
Partager

L'incidence d'une procédure divorce ou d'une séparation sur le paiement des impôts locaux peut parfois être source de conflits entre les époux, ex-époux, partenaires ou pacsés.

Les règles applicables diffèrent en matière de taxe foncière ou de taxe d'habitation.

Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Souhaitez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Continuer

La taxe d'habitation

Les époux, concubins, pacsés, font l'objet d'une imposition commune en matière de taxe d'habitation afférent à leur résidence principale (article 1408 alinéa 1, code générale des Impôts). Le montant total est du solidairement par chacun des époux, partenaires ou concubin, qui pourra ensuite solliciter le remboursement de sa part par l'autre époux, partenaire ou concubin.


-les concubins et pacsés

En cas de séparation, chacun règle la taxe d'habitation du logement qu'il occupe au 1er Janvier.

- les époux

Les époux qui ne sont pas divorcés sont personnellement assujettis à la taxe d'habitation due pour les locaux dont ils ont personnellement la jouissance au 1er Janvier de l'année d'imposition s'ils sont séparés de fait, autorisés à résider séparément par Jugement ou divorcés.

Ainsi, si les époux se séparent en Avril, ils seront toujours tenus solidairement de la taxe d'habitation pour le logement qu'ils occupaient ensemble au 1er janvier, et ce même s'ils n'ont pas encore obtenu d'Ordonnance de non conciliation ou de Jugement de divorce.

La taxe foncière

La taxe foncière est due en raison de la propriété d'un bien (article 1400, I Code générale des impôts)

Ainsi, la taxe foncière concernant un bien propre ou un bien personnel est établie au nom de l'époux

propriétaire.

La taxe foncière concernant un bien commun ou un bien indivis est établie aux noms de chacun des époux, concubins ou partenaires en proportion de leurs droits respectifs.

En cas de séparation, les époux, concubins et partenaires sont toujours tenus du paiement de la taxe foncière à proportion de leurs droit, et ce même si l'un d'entre eux occupe seul le logement.

Enfin, à la différence de la taxe d'habitation, la taxe foncière n'implique l'obligation solidaire de chacun des copropriétaires au paiement de la totalité de la cotisation de taxe foncière (BOI-IF-TFB-10-20-10-20120912).

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
il y a 3 jours ... La taxe d'habitation est en principe payée par celui qui garde la jouissance du logement...
Bonjour, J'ai reçu comme l'ensemble des citoyens ma taxe habitation à régler. J' ai informé par courrier à la...
En principe, en matière de taxe d'habitation, les revenus de toutes les personnes habitant à l'adresse...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Je me suis marié avec une femme marocaine que j'ai fais venir en novembre 2016 avec in visa vie privée et familiale...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
140 problèmes résolus
2
Maître Bernard DEBAISIEUX
Maître Bernard DEBAISIEUX
55 problèmes résolus
3
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
54 problèmes résolus
4
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
37 problèmes résolus
5
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
26 problèmes résolus