Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Quel est l'impact du divorce sur la fiscalité des époux ?

Divorce / Par Alexia.fr , Publié le 18/01/2018 à 10h13
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

La procédure de divorce a de nombreuses conséquences sur les ex-conjoints. C’est également le cas en matière de fiscalité. La question se pose dès l’ouverture de la procédure de divorce : les époux doivent organiser le paiement de leurs impôts tant que le divorce n’est pas prononcé, et de nouveaux éléments doivent être pris en compte à la suite du divorce.

Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
    
Avez-vous des enfants en commun ?
    
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
    
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
    
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
    
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
    
Habitez-vous toujours ensemble ?
    
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
    
Votre conjoint a-t-il déjà mandaté un avocat pour votre divorce?
    
Vous recherchez en priorité un avocat :
Civilité :
Votre code postal : Téléphone :
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer

La fiscalité des époux durant la procédure de divorce

Les conjoints qui souhaitent divorcer doivent s’organiser pour le paiement de leurs impôts. Impôt sur le revenu, taxe d’habitation, taxe foncière, … La solidarité entre eux perdure et chacun est tenu au règlement des impôts communs tant que le divorce n’est pas prononcé.

Le divorce peut également entrainer le paiement d’une taxe, le droit de partage (appelé également droit d’enregistrement), lors de la liquidation de leur patrimoine devant le notaire. Le droit de partage est calculé sur l’actif net partagé entre les époux. Ils doivent se renseigner sur l’imposition de la plus-value immobilière lorsqu’ils décident de vendre leurs biens immobiliers communs.

La fiscalité des époux après le divorce

Le divorce implique de nouvelles dispositions en matière de fiscalité. Les ex-conjoints doivent ainsi faire une déclaration séparée et se répartir les parts supplémentaires que représentent les enfants. Ce partage dépend du mode de garde qu’ils ont choisi.

De nouveaux éléments sont également à prendre en compte dans leur déclaration : la déclaration ou la déduction de la pension alimentaire et de la prestation compensatoire, quel que soit leur forme.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
23 janv. 2018 ... Le divorce produit une rupture irrémédiable entre les époux, mais engendre aussi des...
15 janv. 2018 ... La fiscalité immobilière englobe une grande quantité de dispositions touchant aux...
20 mars 2008 ... Le contrat d'assurance en cas de décès se dénoue par le décès de l'assuré. La fiscalité...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Solange SALMON
Maître Solange SALMON
167 problèmes résolus
2
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
65 problèmes résolus
3
Maître Audrey Devader
Maître Audrey Devader
34 problèmes résolus
4
Maître Nurettin MESECI
Maître Nurettin MESECI
32 problèmes résolus
5
Maître Géraldine LABORIE
Maître Géraldine LABORIE
28 problèmes résolus