Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Le référé suspension

Pénal / Par Alexia.fr , Publié le 14/08/2009 à 15h46
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Principe

Le référé suspension permet de demander au Juge administratif de suspendre l’exécution d’une décision administrative en attendant le jugement qui décidera si elle doit ou non être annulée. 

Conditions

Pour être recevable,  le référé doit réunir 3 conditions:

  • le demandeur doit avoir déposé une requête en annulation ou modification de la décision dont il réclame la suspension.

Par conséquent, le référé est une procédure qui doit être engagée en même temps qu'un recours au fond contestant la décision administrative.

En outre, la procédure ne peut être utilisée qu’au regard d’une décision : il n’est donc pas possible de faire cesser un comportement ou un agissement de l’administration.

  • Le requérant doit justifier l’urgence qu'il y a à suspendre l'exécution de la décision. 


L’urgence est caractérisée quand la décision porte un préjudice grave et immédiat à l’intérêt du requérant ou à l’intérêt public.

  • Il doit exister un « doute sérieux » quant à la légalité de la décision dont la suspension est demandée: le requérant doit pouvoir prouver l’illégalité quasi-certaine de cette décision.


Les parties doivent être informées sans délai de la date et de l’heure de l’audience, à laquelle elles peuvent être convoquées par tout moyen (et même par téléphone en cas d’extrême urgence).

Exemple


En tant que chauffeur de taxi, vous contestez une décision d'annulation de votre permis de conduire.

Vous formez donc un recours contre cette décision.

Parallèlement à cette procédure au fond, il est possible de demander la suspension de l'exécution de la décision d'annulation du permis, afin d'en neutraliser les effets.


Cette suspension pourra être prononcée :

  • Si il y a urgence 

En l'espèce, l'urgence existe car une telle décision vous empêche, en tant que chauffeur de taxi, d'exercer votre activité professionnelle.

  •    Si il y a un "doute sérieux quant à la légalité de la décision".

Il sera possible de démontrer devant le juge que la procédure n'a pas été respectée par exemple.

 

Demande en référé

La requête en référé est une demande écrite, distincte de la demande en annulation de la décision. Le demandeur doit joindre une copie de sa demande en annulation à la requête en référé.

Elle doit comporter un résumé le plus précis possible des faits, la présentation des "moyens" (arguments juridiques) et justifier de l'urgence nécessitant la suspension de la mesure.

Elle doit être déposée auprès de la juridiction concernée (greffe du tribunal administratif) ou lui être adressée par la poste en recommandé avec avis de réception dans une enveloppe portant la mention "référé" .

L'assistance d'un avocat n'est en principe pas obligatoire pour une demande de suspension d'exécution.

Il peut être cependant utile de se faire conseiller par un avocat spécialisé en droit administratif.

 
Attention !

Même si les conditions du référé suspension sont remplies, le juge n’a jamais l’obligation de suspendre la décision contestée.

La suspension reste en tout état de cause une faculté.

Dans certains cas, la suspension ne peut pas être prononcée.

C’est le cas quand la décision a été totalement exécutée, ou a été annulée au fond par une autre juridiction.

Procédure

Examen de la demande : 

La requête fait l'objet d'un traitement  accéléré.

Le juge des référés peut la rejeter par une ordonnance motivée s'il l'estime irrecevable ou mal fondée.

La procédure, écrite ou orale, est contradictoire (l'administration est invitée à défendre son point de vue).

Le juge doit fixer dans les plus brefs délais la date et l'heure de l'audience, et en informer les parties.

Jugement: 

Le jugement est prononcé par le juge des référés, juge unique, sauf renvoi à une formation "collégiale" de la juridiction.

Il doit intervenir dans les meilleurs délais (généralement une quinzaine de jours après le dépôt de la requête).

Le justiciable peut présenter ses arguments à l'audience.

L'ordonnance de jugement est notifiée sans délai (porté à la connaissance des parties). 

Bon à savoir

En cas de rejet de sa demande, le justiciable peut engager un pourvoi en cassation devant le Conseil d'Etat dans un délai de 15 jours .

Le Conseil d'Etat se prononce dans un délai d' 1 mois .

L'administration peut aussi engager un pourvoi en cassation s l'ordonnance du juge lui est défavorable. 

Une question en droit pénal ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
3 août 2018 ... décision de préemption. Se pose alors. la question de savoir si une requête en ...
7 mai 2018 ... La suspension d'un acte d'imposition n'est pas automatique. Le contribuable doit en ... le...
8 août 2013 ... La suspension administrative provisoire du permis de conduire ..... se fait auprès du...
Une question en droit pénal ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Est-ce que c a l'avocat de remplir la somme sur l'autorisation de prélèvement a la carpa?? merci de vos...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Mon fils a été condamné en décembre 2016 pour un braquage à main armée. il a eu comme peine 10 ans. son avocat nous avait...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Je voulais savoir si l'argent de dommage et intérêts perçu lors d'un procès pour agression sexuelle sur mineur...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en droit pénal

1
Maître Gabrielle Cabinet Fingerhut
Maître Gabrielle Cabinet Fingerhut
16 problèmes résolus
2
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
12 problèmes résolus
3
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
Maître MARIE-CHRISTINE TAYORO
10 problèmes résolus
4
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
3 problèmes résolus
5
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
2 problèmes résolus