Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Pensions alimentaires et enfants majeurs : 5 choses à savoir

Divorce / Pension alimentaire / Par Alexia.fr , Publié le 09/02/2018 à 15h32
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Tout parent doit pourvoir à l’entretien de ses enfants. Cette obligation ne cesse pas à la majorité de l’enfant mais au jour où il parvient à subvenir seul à ses besoins. La majorité de l’enfant entraîne cependant plusieurs conséquences sur le droit à la pension alimentaire. Que vous en soyez débiteur ou bénéficiaire, voici les principaux points à savoir.

Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Continuer

Persistance de l'obligation alimentaire

Contrairement à de nombreuses idées reçues, l’obligation d’entretien se poursuit à la majorité de l’enfant, s’il n’est pas dans la capacité de subvenir lui-même à ses besoins. Une fois l’enfant devenu majeur, il convient donc de continuer à verser la pension alimentaire, telle que prévue au moment du divorce ou de la séparation. Cependant, une fois la majorité passée, le droit à pension devient conditionnel. L’enfant devra donc remplir certaines conditions pour continuer à la percevoir.

Condition de poursuite d'études ou de recherche d'emploi

Afin de continuer à bénéficier d’une pension alimentaire après sa majorité, l’enfant devra en effet soit poursuivre sérieusement des études, soit rechercher effectivement un travail. La poursuite d’études sérieuses suppose non seulement qu’il soit inscrit dans un établissement de formation, mais également qu’il se donne toutes les chances de réussir. De même, à défaut ou à la suite d’études, l’enfant devra rechercher activement un emploi. Le fait, par exemple, de ne pas se présenter à des examens ou à des entretiens d’embauche pourra ainsi constituer un motif de fin de droit à la pension.

Bénéficiaire de la pension alimentaire

Même après la majorité de l’enfant, le bénéficiaire de la pension alimentaire restera, sauf mention contraire dans la décision initiale, le parent ayant eu la garde principale. Si l’enfant ne réside plus chez ce parent et n’est plus à sa charge principale, il sera possible de verser la pension alimentaire directement à l’enfant. Il faudra pour cela faire valider ce changement par le juge aux affaires familiales. A défaut, l’autre parent resterait en mesure d’en exiger le paiement.

Montant de la pension alimentaire

Après comme avant la majorité de l’enfant, il est possible de réviser le montant de la pension alimentaire. Cette modification peut se faire d’un commun accord entre les parents, ou sur saisine du juge aux affaires familiales. En cas d’accord, il faudra également le faire homologuer par le juge. La révision peut être à la baisse, par exemple si l’enfant possède un petit boulot ou vit désormais en couple, mais également à la hausse, notamment pour prendre en charge une partie de ses frais de scolarité.

Fin de la pension alimentaire

Une fois l’enfant disposant de ressources suffisantes, ou en l’absence de poursuite d’études ou de recherche d’emploi, le parent débiteur de l’obligation pourra saisir le juge aux affaires familiales pour demander la suppression de la pension. Il devra cependant rapporter la preuve des circonstances justifiant cette suppression. Pour cela, il pourra par exemple opposer l’absence de communication des justificatifs de scolarité ou d’inscription à Pôle emploi, après des demandes répétées de sa part. Si le juge fait droit à la demande, le jugement devra ensuite être signifié à l’ancien bénéficiaire de la pension.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
20 déc. 2017 ... La pension alimentaire attribuée a pour but de subvenir aux besoins ... L'enfant majeur doit...
3 janv. 2018 ... A cet égard, les modalités de versement de la pension alimentaire pour l'enfant majeur sont...
20 déc. 2017 ... La pension alimentaire ne concerne en principe que les enfants mais peut aussi ... où...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
118 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
84 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
21 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
13 problèmes résolus
5
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
10 problèmes résolus