Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Que devient la prestation compensatoire quand le débiteur décède après le divorce ?

Divorce / Prestation compensatoire / Par Alexia.fr , Publié le 20/12/2017 à 14h59
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

La versement de la prestation compensatoire peut être étalé sur plusieurs années après le prononcé du divorce. Il se peut donc que l'époux créancier décède avant le terme du versement. Dans un tel cas que se passe-t-il ? Le versement de la prestation compensatoire s'arrête-t-il ou les héritiers doivent-ils poursuivre le prélèvement ?

Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer

Le versement immédiat de la prestation compensatoire

Lors du décès du débiteur de la prestation compensatoire, cette dernière est prélevée directement sur la succession (article 280 du code civil).

En effet, le versement de la prestation compensatoire est supporté par tous les héritiers dans la limite de la succession. Les héritiers ne sont donc pas tenus de payer personnellement l'intégralité du montant de la prestation compensatoire restant dû.

La prestation compensatoire est donc immédiatement exigible lors de la succession du débiteur.

Ainsi, si la prestation compensatoire est versée sous la forme d'un capital echelonné, le "capital indexé devient immédiatement exigible" (article 280 du code civil).

Par ailleurs, si la prestation compensatoire est versée sous la forme d'une rente, "il lui est substitué un capital immédiatement exigible" (article 280 du code civil).

A noter

Si l'actif de la succession est insuffisant, les légataires particuliers, c'est-à-dire les personnes qui ont reçu par testament un ou plusieurs biens précis, pourront être tenus au paiement de la prestation compensatoire au prorata de la valeur des droits attribués.

Bon à savoir

La pension de réversion est déduite du montant de la prestation compensatoire lorsque cette dernière est versée sous la forme d'une rente mensuelle (article 280-2 du code civil).

Pour que cette disposition soit appliquée, les héritiers doivent en faire la demande au juge. En effet, elle n'est pas appliquée automatiquement.

Le maintien de la prestation compensatoire dans sa forme d'origine

Les héritiers peuvent, à l'unanimité, décider de maintenir les modalités de la prestation compensatoire prévues par le jugement de divorce (article 280-2 du code civil).

En effet, ils peuvent demander que la prestation compensatoire ne soit pas immédiatement exigible.

Pour que les modalités initialement prévues de versement soient maintenues, tous les héritiers doivent l'accepter. De plus, cet accord doit être constaté par un acte notarié, à défaut de nullité.

Si les héritiers acceptent de maintenir le versement de la prestation compensatoire sous la forme d'une rente ou d'un capital echelonné, ils "s'obligent personnellement au paiement de cette prestation compensatoire" (article 280-2 du code civil).

Il est donc possible que le paiement soit supérieur à l'héritage perçu.

A noter

Chacun des débiteurs devient seul redevable de la part de la prestation compensatoire héritée.

Cela signifie qu'en cas de non-paiement par un des débiteurs, le bénéficiaire de la prestation compensatoire ne pourra pas se retourner contre les autres débiteurs.

Bon à savoir

Si les héritiers décident de maintenir le versement de la prestation compensatoire, ils disposent alors des mêmes droit que l'ancien débiteur.

Ils peuvent individuellement demander la révision, la suppression ou la libération anticipée de leur part de la prestation compensatoire sur justification d'un "changement important".

A noter que "le changement important" peut être antérieur à l'ouverture de la succession (Civ. 1er, 19 avril 2005).

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
26 mars 2018 ... Prestation compensatoire et décès : 3 choses à savoir .... En cas de décès de l'ex -époux...
Ces absences sont en général prévues par la convention collective applicable. la distance ne justifie pas de...
20 mars 2008 ... Le contrat d'assurance en cas de décès se dénoue par le décès de l'assuré. La fiscalité...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
73 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
53 problèmes résolus
3
Maître Aurélie BON-MARDION
Maître Aurélie BON-MARDION
50 problèmes résolus
4
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
23 problèmes résolus
5
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
23 problèmes résolus