Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Beaux-parents : à quoi servirait le mandat d'éducation quotidienne ?

Divorce / Enfants / Par Alexia.fr , Publié le 18/01/2018 à 10h36
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Aucun lien juridique n’existe entre un beau-parent et l’enfant de son conjoint. La délégation volontaire de l’autorité parentale est actuellement la seule solution existante pour reconnaître un statut au beau-parent. Une proposition de loi, actuellement en discussion au Sénat, prévoirait cependant une alternative : le mandat d’éducation quotidienne.

Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
    
Avez-vous des enfants en commun ?
    
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
    
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
    
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
    
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
    
Habitez-vous toujours ensemble ?
    
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
    
Votre conjoint a-t-il déjà mandaté un avocat pour votre divorce?
    
Vous recherchez en priorité un avocat :
Civilité :
Votre code postal : Téléphone :
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer

Une alternative à la délégation d'autorité parentale

Les beaux-parents, bientôt mandataires de l’autorité parentale ? C’est ce que pourrait instaurer la proposition de loi « relative à l’intérêt parental et à l’autorité de l’enfant », adoptée par l'Assemblée nationale en 2014. Parmi les diverses mesures proposées, le mandat d’éducation quotidienne, destiné à délivrer un statut juridique au beau-parent, sur le simple accord des deux parents de l’enfant.
Les droits accordés par le mandat sont les mêmes que ceux délivrés après une délégation d’autorité parentale. Son avantage ? Une procédure simplifiée. La délégation d’autorité parentale nécessite en effet un recours devant le Juge des affaires familiales et une décision soumise à son appréciation de l’intérêt de l’enfant.

Une procédure simplifiée, sans passer par le juge

Ici, pas de jugement, mais un contrat passé entre les deux parents et le beau-parent, à raison d’un contrat par enfant. Ils pourront soit le rédiger tous les trois, s’assurant que chacun en garde une copie. Ils peuvent également choisir de le faire rédiger par un notaire pour faire authentifier le mandat. Celui-ci prendra fin s’il y a rupture de la vie commune ou si l’un des parents veut y mettre fin.
Ce mandat accordera au beau-parent le droit d’accomplir les actes courants sans autorisation particulière. Il lui facilitera les démarches quotidiennes, par exemple auprès de l’école ou tout événement concernant sa santé.
La proposition de loi précise que le beau parent doit vivre « de manière stable » avec le parent de l’enfant, s’assurant ainsi qu’il fait partie intégrante de la vie de l’enfant.

Attention !

Bien qu'ayant été adoptée par l'Assemblée nationale en 2014, cette proposition de loi est toujours en discussion devant le Sénat et n'est donc, à ce jour, pas encore applicable.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
11 janv. 2018 ... Souvent appelé « procuration », le mandat est le fait qu'une personne ... Beaux- parents : à...
27 déc. 2017 ... La question préoccupe, puisqu'une proposition de loi en cours de discussion au Sénat prévoit...
28 mai 2018 ... La proposition de loi « APIE », adoptée par l'Assemblée nationale en 2014 prévoyait bien un...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
137 problèmes résolus
2
Maître Solange SALMON
Maître Solange SALMON
115 problèmes résolus
3
Maître Audrey Devader
Maître Audrey Devader
52 problèmes résolus
4
Maître Nurettin MESECI
Maître Nurettin MESECI
47 problèmes résolus
5
Maître Géraldine LABORIE
Maître Géraldine LABORIE
43 problèmes résolus