Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

4 conseils pour divorcer rapidement

Divorce / Divorce par consentement mutuel / Par Alexia.fr , Publié le 18/01/2018 à 10h40
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

En décidant de divorcer à l’amiable, les époux font le choix d’une procédure plus simple et plus rapide. Certains facteurs peuvent néanmoins avoir une incidence sur la durée de la procédure. Pour éviter cela, quelques astuces sont à retenir.

Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Continuer

Bien choisir son avocat

Depuis le 1er janvier 2017, lorsque des époux décident de divorcer par consentement mutuel, ils doivent être représentés par des avocats distincts, en charge de rédiger et contresigner leur convention de divorce. Le contrôle du juge étant supprimé, sauf exception, leurs avocats sont donc désormais les seuls garants du respect de leurs intérêts, ainsi que de celui de leurs enfants.

Il est donc primordial de bien choisir son avocat, si possible spécialisé dans le droit de la famille, et bien au fait de la nouvelle procédure de divorce amiable et de ses conséquences. Il est ainsi conseillé de le questionner préalablement sur toutes les difficultés pouvant surgir pendant et après le divorce, y compris en présence d'un élément d'extranéité (époux de nationalité étrangère ou résidant à l'étranger, etc.).

Choisir un avocat compétent permet de réduire les délais de rédaction de la convention, et surtout, de limiter les possibles difficultés d'application de cette dernière, pouvant obliger à engager de nouvelles procédures.

Se mettre d'accord sur les conséquences du divorce

Les conjoints doivent déterminer ensemble les conséquences du divorce. La phase de négociation est donc décisive. S’ils s’entendent bien, celle-ci peut être rapide. En revanche, si les époux n’arrivent pas à trouver un accord, la négociation peut prendre plusieurs mois. Il est donc difficile de prévoir la durée d’un divorce amiable.

Dans l’intérêt du couple, il est conseillé de lister les principaux points du divorce (garde des enfants, organisation du droit de visite, pensions alimentaire et compensatoire, règles de répartition des biens) et d’en discuter préalablement.

Attention !

Les époux doivent être d’accord sur chaque point de la convention de divorce. Une fois déposé chez un notaire, ou par exception validé par le juge, l’accord ne pourra que difficilement être remis en cause. Les époux ne doivent donc pas accepter une clause uniquement pour accélérer la procédure de divorce.

Avoir une situation patrimoniale simple

Si la situation patrimoniale du couple est relativement simple, c’est-à-dire s’ils possèdent peu de biens en commun notamment, alors le divorce pourra être effectué beaucoup plus rapidement. En effet, la liquidation du patrimoine ne nécessitera pas forcément l’intervention préalable d’un notaire ou l’accomplissement d’actes particuliers.

Exemple

Les époux qui possèdent des biens immobiliers en commun sont dans l’obligation de se présenter devant un notaire, préalablement au dépôt de la convention, pour établir leur partage, vente ou attribution. Ceci rallonge nécessairement la durée de la procédure.

Rédiger une convention dans l'intérêt de tous

Lors d'un divorce par consentement mutuel contractuel, les époux doivent faire rédiger par leurs avocats respectifs leur convention de divorce. Afin de limiter la durée des négociations ainsi que les possibles réécritures de la convention, il est préférable de bien réfléchir en amont à toutes les conséquences de la séparation et rechercher des solutions équitables.

De plus, par exception, dans le cas où un des enfants mineurs du couple demanderait à être entendu par le juge, ce dernier devrait alors vérifier que la convention de divorce respecte bien les intérêts de toute la famille avant de pouvoir l'homologuer et prononcer le divorce. Dans le cas contraire, une seconde audience devrait avoir lieu et un nouvel accord devrait être présenté, ce qui rallongerait sensiblement la durée de la procédure.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
10 janv. 2018 ... Chacune de ces divorces entraîne des délais de procédure plus ou ... La durée moyenne d'un...
Je voudrais savoir quel est la durée de séparation pour que le divorce soit prononcé automatiquement merci de...
Vous souhaitez démarrer une procédure de divorce sur acceptation du principe ... Vous vous interrogez...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
84 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
77 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
19 problèmes résolus
4
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
19 problèmes résolus
5
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
12 problèmes résolus