Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Patrimoine personnel et regime de séparation de biens

Divorce / Patrimoine / Par Maître DAHAN, Avocat , Publié le 06/01/2015 à 10h19
partages
Partager
Twitter
Partager

Tout Homme a un patrimoine, n'eût-il rien dedans, n'eût-il meme que des dettes!

Le patrimoine représente l'ensemble des actifs (biens, créances) et du passif (dettes, obligations, charges) attachés à un individu.

Le patrimoine peut donc être négatif, ou débiteur, ou positif, créditeur.

Vous devez donc prouver la propriété par tous moyens (factures, contrats, témoignages, prescription acquisitive ou présomption légale).

Selon le régime matrimonial adopté (avec contrat de mariage et séparation de biens, ou sans contrat de mariage, et communauté légale des biens acquis pendant le mariage), la propriété des biens pourra différer lors du divorce.

Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Souhaitez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Continuer

Propriété prouvée

Certains biens sont présumés appartenir naturellement à l' un des époux:

- les biens a usage professionnel

- les biens dont l' usage découle naturellement (vêtements féminins a Madame. Dans un couple gay, selon la taille..)

- les biens dont l' usage peut être prouvé (skis, patins, planche a voile...)

D'autres biens sont assortis d'un titre de propriété:

- immeuble

- navire ou bateau

- aéronef

- véhicule terrestre a moteur soumis a immatriculation...

- actions ou parts de société nominatives

En dépit des présomptions légales, il reste certaines catégories de biens dont la propriété ne peut pas être établie.

Ainsi des biens usuels, des livres, disques..., du mobilier courant,

Un cas particulier sera celui des bijoux de famille, bagues ou colliers de fiançailles. S'il est prouvé qu'il s'agit d'un bien de famille, il est généralement restitué. Mais pas toujours... Cela contribue fréquemment à des contentieux portant sur la nature du bien et l' intention libérale du conjoint.

Régime matrimonial et conséquences sur la propriété

Dans le cadre d'un régime matrimonial "séparatiste", les biens dont il a été possible d'attribuer la propriété à l'un des époux sont naturellement les biens de cet époux. Il restera seulement à déterminer le sort des biens dont la propriété ou l'acquisition n'est pas prouvée. Se sont généralement des biens de faible valeur vénale, mais parfois de forte valeur émotionnelle. Ainsi d'une collection de disques 33 tours, de "Tshirts de concert", ou autres "souvenirs" et photographies.

De plus en plus, se pose la question de la garde des animaux. En règle générale, il est rare que l'animal de compagnie soit partagé. Mais à défaut de preuve de propriété, l'inclination naturelle de l'animal envers son maître fixera l'attribution. J'ai toutefois vu des cas de partage de garde d'un chien!

Dans le cadre d'un régime de communauté légale, la réalité s'inverse: Tous les biens acquits pendant le mariagê sont la propriété de la "communauté matrimoniale", sur laquelle chaque époux a droit à la moitié. D'où les querelles d'attribution, car il est rare de partager une voiture en deux!

Précisons tout d'abord que les biens nécessaires à l'activité professionnelle ou artistique restent propriété de la personne qui s'en sert. Et c'est heureux ainsi. Mais si le violon est un Stradivarius (rare) ou si la voiture est une Ferrari, et qu'ils ont été acquits pendant la communauté, la question se posera de la "récompense" due à la communauté matrimoniale par l'époux qui voit son patrimoine s'enrichir aux dépends de l'autre.

Enfin, pour ce qui concerne les parts de société, il faut rappeler que l'époux commun en biens a le droit de revendiquer la moitié des parts de son époux, à tout moment, y compris à la liquidation de la communauté. Y compris si ces parts de société ont un caractère professionnel.

En conséquence, le choix de l'attribution des biens est un travail long et compliqué, qui mérite d'y investir du temps et de l'argent pour éviter d'être spollié.

Mais votre avocat préféré est là pour ça!

Ariel DAHAN

Avocat

Par Maître Ariel DAHAN
Avocat au barreau de PARIS
Contacter
Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
20 déc. 2017 ... Au cours d'un divorce la question de la liquidation de la communauté peut être sensible en...
Bénéficiant de l'aide juridictionnelle,mon avocat m'a'fait savoir que si à la fin du divorce ma part de la...
20 déc. 2017 ... La gestion des biens communs peut devenir une arme de guerre redoutable entre les époux....
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Je me suis marié avec une femme marocaine que j'ai fais venir en novembre 2016 avec in visa vie privée et familiale...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
190 problèmes résolus
2
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
111 problèmes résolus
3
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
36 problèmes résolus
4
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
29 problèmes résolus
5
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
Maître Alexandra THEODOROPOULOS
7 problèmes résolus