Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Vrai/faux sur la gestion du patrimoine de ses enfants

Divorce / Enfants / Par Alexia.fr , Publié le 18/05/2018 à 15h19
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

Qu’ils vivent ensemble ou séparément, les parents sont en général chargés de gérer le patrimoine de leurs enfants mineurs, ces derniers n’ayant pas la capacité d’effectuer des actes juridiques. Si elle apparaît comme naturelle, cette gestion peut cependant s’avérer complexe en présence d’un patrimoine conséquent ou de fortes mésententes entre les parents. Voici alors 4 vrai/faux pour vous permettre de savoir comment gérer au mieux le patrimoine de vos enfants jusqu’à leur majorité.

Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 210€ par époux
Continuer

La gestion du patrimoine des enfants est exercée par leurs parents

Vrai. Les enfants mineurs ne sont pas juridiquement capables d’effectuer les actes nécessaires à la gestion de leur patrimoine. Cette gestion revient donc à leurs parents titulaires de l'exercice de l'autorité parentale.

Certaines exceptions sont cependant admises. Ainsi un mineur peut effectuer seul des actes courants autorisés par la loi ou l'usage, et conclus à des conditions normales, comme l’achat d’une baguette de pain, ou d’un ticket de cinéma. De plus, le mineur âgé de 16 ans et plus peut également attribuer la moitié de ses biens par testament, conclure un contrat de travail, constituer ou participer à la direction d’une association ou de certaines sociétés, avec cependant l’accord et l’assistance de ses parents.

Les parents peuvent être privés de cette gestion

Vrai. La capacité de gestion du patrimoine de leurs enfants dont disposent les parents est liée à leur autorité parentale. Ainsi, s’ils sont privés de cette autorité parentale, ils perdent également leurs prérogatives de gestion. De plus, l’administration légale peut également leur être retirée pour cause grave, c’est-à-dire si les intérêts de l’enfant ne sont pas suffisamment protégés.

Dans les deux cas, le juge aux affaires familiales, également juge des tutelles pour les mineurs, devra être saisi soit d’office soit à la requête d’autres membres de la famille, de tiers ou du Ministère public. Il désignera alors un conseil de famille, composé d’au moins quatre personnes et présidé par lui, qui élira un tuteur chargé de la protection de la personne et des biens du mineur.

Conseil Pratique

Si vous pensez que la situation le justifie, vous pouvez utiliser le formulaire Cerfa 15457*0 pour demander l’ouverture d’une tutelle pour un enfant mineur.

Les parents sont présumés agir d'un commun accord

Vrai, mais seulement pour les actes d’administration. Il s’agit des actes d’exploitation ou de mise en valeur du patrimoine du mineur dénués de risque anormal (conclusion d’un bail d’habitation, réalisation de travaux d’amélioration, etc.).

A l’inverse, pour les actes de disposition, engageant le patrimoine de l’enfant et altérant son contenu (vente ou acquisition d’un immeuble, etc.) l’accord des deux parents sera requis. En cas de désaccord, ils devront alors saisir le juge des tutelles.

Pour les actes de disposition les plus graves (prêt contracté au nom du mineur, hypothèque, etc.), l’accord du juge des tutelles devra obligatoirement être obtenu.

Certains actes sont également purement interdits, notamment la donation de biens ou de droits du mineur.

Bon à savoir

Depuis l’ordonnance du 1er janvier 2016, un parent exerçant seul l’autorité parentale a désormais la pleine capacité de gestion du patrimoine de ses enfants et n’a plus à recourir au juge des tutelles pour effectuer des actes de dispositions normaux.

Les parents peuvent disposer des biens de leurs enfants comme ils l'entendent

Faux. Les parents doivent administrer les biens du mineur dans le seul respect de son intérêt. Ils doivent pour cela apporter des soins prudents, diligents et avisés quant à son patrimoine et la gestion qu’ils en font.

En cas d’abus graves dans cette gestion, leur qualité d’administrateurs légaux peut ainsi leur être retirée, comme mentionné précédemment. De plus, à sa majorité et pendant un délai de 5 ans, l’enfant pourra engager la responsabilité de ses parents s’il estime qu’ils ont commis une faute dans la gestion de son patrimoine.

Les parents bénéficient en contrepartie de la jouissance légale des biens de leurs enfants. Ils peuvent ainsi profiter de leur usage et de leurs revenus, à condition de les préserver et de les entretenir. Cette jouissance s’arrête cependant quand le mineur atteint l’âge de 16 ans et ne peut porter sur les revenus issus de son travail.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
27 mars 2018 ... Lors d'un divorce, il est important de prendre ses dispositions pour ..... droits sur la...
16 mars 2018 ... Au décès d'un de leurs parents, une part du patrimoine leur est donc ... S'il est impossible...
20 déc. 2017 ... Les comptes bancaires ouverts au nom des enfants doivent-ils être ..... Si les parents ont...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
120 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
86 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
21 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
14 problèmes résolus
5
Maître Amadou CISSE
Maître Amadou CISSE
10 problèmes résolus