Trouvez votre avocat
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

Qui doit payer la taxe foncière au cours du divorce ?

Divorce / Fiscalité / Par Alexia.fr , Publié le 20/12/2017 à 15h00
partages
Facebook
Twitter
LinkedIn

La taxe foncière est due lorsqu'une personne est propriétaire d'un bien immobilier bâti (appartement, local, maison etc.) ou non bâti (terrain agricole, terrain à bâtir etc.). Pendant le divorce ou en cas de séparation, le paiement de cette taxe peut poser des difficultés.

Qui doit payer la taxe foncière ? Le centre des impôts peut-il exiger son paiement par l'autre époux ? Y a-t-il une solidarité entre les époux ?

Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
    
Avez-vous des enfants en commun ?
    
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
    
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
    
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
    
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
    
Habitez-vous toujours ensemble ?
    
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
    
Votre conjoint a-t-il déjà mandaté un avocat pour votre divorce?
    
Vous recherchez en priorité un avocat :
Civilité :
Votre code postal : Téléphone :
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 180€ par époux
Continuer

La taxe foncière doit être payée par le ou les propriétaire(s)

La taxe foncière est due si au 1er janvier de l'année, vous êtes propriétaire d'un bien immobilier.

Seul l'époux propriétaire d'u bien immobilier doit payer la taxe foncière portant sur celui-ci.

En revanche, si les époux sont tous deux propriétaires dudit bien immobilier, ils devront payer la taxe foncière en fonction de leur quote part de propriété.

Par exemple :

- Monsieur est propriétaire de 60% du bien immobilier,

- Madame est propriétaire de 40% du bien immobilier,

- Monsieur est donc tenu de payer 60% et Madame 40% de la taxe foncière.

Bon à savoir

Au contraire du divorce par consentement mutuel, pour lequel les époux doivent être en accord sur la réparition de cette taxe, en divorce contentieux, le Juge aura la mission de trancher la question.

Le Juge peut ainsi ordonner provisoirement dans son ordonnance de non conciliation que la taxe foncière soit prise en charge uniquement par un conjoint alors même que les deux époux sont propriétaires.

Deux modalités se présentent alors :

- soit le Juge décide qu'un seul conjoint paiera la taxe foncière au titre du devoir de secours. Cette mesure ne donne pas droit à remboursement des sommes versées au délà de la quote part de propriété.

- soit le Juge demande à un époux de payer la totalité pendant l'instance de divorce, à charge pour cet époux de se faire rembourser lors de la liquidation du régime matrimonial.

Le centre des impôts peut-il exiger le règlement intégral à un seul époux ?

Si les époux sont propriétaires tous deux du même bien immobilier, le centre des impôts ne peut pas exiger le paiement de la totalité par l'un ou l'autre conjoint.

La solidarité entre époux instaurée par l'article 220 du Code civil n'est applicable qu'aux dettes ménagères et la taxe foncière n'est pas assimilée par la Jurisprudence à une dette ménagère (Cour de Cassation, première chambre civile, 11 janvier 1984).

Si vous avez déjà payé la taxe foncière dans son intégralité, il convient alors de demander le remboursement à son conjoint à hauteur de sa quote-part dans le cadre des opérations de liquidation du votre régime matrimonial.

Conseil Pratique

Si l'administration fiscale établit l'avis de taxe foncière au nom d'un seul des conjoints ou qu'elle vous demande le paiement intégral, il vous revient de réclamer sa rectification par courrier recommandé avec avis de réception afin que vous ne soyez tenu que de votre quote-part de propriété.

Dans votre courrier, vous pouvez naturellement évoquer :

- la Jurisprudence ci-dessus de 1984 en expliquant que la solidarité des dettes ménagères ne concerne pas la taxe foncière,

- l’article 1691 bis du Code général des Impôts qui précise que la solidarité des époux ne s'applique qu'à l'égard de la taxe d'habitation, l'impôt sur le revenu et l'impôt sur la fortune. En effet, aucune précision n'est faite sur la taxe foncière.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
21 nov. 2018 ... Vous devez régler la taxe foncière chaque année si vous êtes propriétaire d'un bien...
4 janv. 2018 ... Il s'agit, tout comme la taxe foncière sur les propriétés non bâties, d'un impôt direct...
8 janv. 2018 ... La taxe d'habitation est calculée à partir de la valeur cadastrale des logements. Cette...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
137 problèmes résolus
2
Maître Solange SALMON
Maître Solange SALMON
115 problèmes résolus
3
Maître Audrey Devader
Maître Audrey Devader
52 problèmes résolus
4
Maître Nurettin MESECI
Maître Nurettin MESECI
47 problèmes résolus
5
Maître Géraldine LABORIE
Maître Géraldine LABORIE
43 problèmes résolus