Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Alexia.fr

3 choses à savoir sur l'assignation en divorce

Divorce / Par Alexia.fr , Publié le 05/06/2018 à 15h02
partages
Partager
Twitter
Partager

L’assignation en divorce, ne pouvant intervenir qu’après l’audience de conciliation, permet d’introduire l’instance en divorce, ainsi que la mise en place des audiences de mise en état, de plaidoiries et, à terme, du jugement de divorce. Cet acte relève donc d’une importance capitale dans la procédure de divorce, et se trouve relativement encadré par la loi quant à sa titularité, sa forme et son contenu. Voici ainsi le 3 choses primordiales à savoir sur l’assignation en divorce.

Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Avez-vous des enfants en commun ?
     
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
     
Avez-vous des crédits en commun à rembourser ?
     
Vous, ou votre conjoint, êtes dirigeant ou associé d'une société étrangère ?
     
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Habitez-vous toujours ensemble ?
     
Voulez-vous faire une demande d'aide juridictionnelle ?
     
Votre conjoint a-t-il déjà un avocat ?
     
Vous recherchez en priorité un avocat :
Vos coordonnées sont confidentielles, elles ne seront transmises qu'aux avocats que vous aurez sélectionnés.
Votre code postal : Téléphone :
 
Demander mon devis
Divorcez en 1 mois dès 240€ par époux
Continuer

Titularité du droit d'assigner

Une fois l’ordonnance de non-conciliation notifiée, l’époux ayant initialement déposé la requête en divorce dispose d’un délai exclusif de 3 mois pour assigner son conjoint en divorce.

Passé ce délai, chacun des époux est libre de faire délivrer une assignation en divorce.

Ils disposent au total d’un délai de 30 mois à compter de la notification de l’ordonnance de non-conciliation pour introduire leur instance en divorce. Passé ce délai, l’ordonnance sera considérée comme caduque et il conviendra, si les époux souhaitent toujours divorcer, de recommencer la procédure depuis le début.

Bon à savoir

En cas d’accord, vous pouvez opter pour un divorce accepté au moment de l'assignation. Dans ce cas, vous devrez chacun effectuer une déclaration en ce sens et les joindre à votre requête conjointe, qui permettra l’ouverture de l’instance. Une fois effectuée, l’acceptation du divorce sera irrévocable.

Forme de l'assignation en divorce

L’assignation doit être rédigée par votre avocat et signifiée par huissier de justice à votre époux. L’huissier doit ainsi se rendre au domicile de votre époux pour lui remettre l’assignation, accompagnée d’un exemplaire de l’ordonnance de non-conciliation.

Si votre époux est absent l’assignation peut être remise à toute personne présente acceptant de la recevoir ; à défaut, elle sera tenue à la disposition de votre époux à l'étude de l’huissier pendant un délai de trois mois. Si votre époux réside à l’étranger, l’assignation sera remise au Procureur de la République qui se chargera de la transmettre. En cas d’adresse inconnue, l’huissier dressera un procès-verbal qu’il communiquera, avec l’assignation, à la dernière adresse de votre époux.

Un original devra également être déposé au greffe du tribunal de grande instance dans un délai de 4 mois maximum après la signification à votre époux.

Contenu de l'assignation en divorce

Si vous en êtes à l’origine, l’assignation devra tout d’abord mentionner :

  • vos nom, prénoms, profession et adresse,
  • le nom et l’adresse de votre avocat,
  • le nom et l’adresse de votre époux,
  • la ville du tribunal de grande instance saisi.

Elle devra ensuite préciser le type de divorce demandé, son fondement juridique et un résumé des faits à l’origine de la demande. Elle devra également contenir toutes vos prétentions quant aux effets et conséquences du divorce, ainsi, le cas échéant, que votre demande de dommages et intérêts.

Une description de votre patrimoine accompagné d'un projet de liquidation devra également être joint.

De plus, l’assignation devra préciser à votre époux qu’il dispose d’un délai de 15 jours pour choisir un avocat.

Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
A voir également
Je suis demandeur pour un divorce. une ordonnance de non-conciliation a été faite le 15 décembre 2015, fixant...
Non , vous n'êtes pas divorcé après l'assignation en divorce. des deux choses l' une 1_soit votre épouse vous...
Apres acceptation du principe du divorce l'huissier n'arrive pas a trouver mon ax pour l'assignation en...
Une question en divorce ?
Les avocats vous répondent gratuitement
Posez votre question

Questions résolues

Je suis actuelement chez mon pere et je souhaite aller vivre chez ma mere qui elle reside en france. je suis majeur mais...
Résolue par Maître TEISSEDRE
Ma fille de 18 ans vient de se disputer violemment avec son père et ne veut plus le voir. c'est définitif. elle va...
Résolue par Maître TANGALAKIS
Ca fait 1 an que je suis divorcé ,j'ai pris un avocat depuis quelques mois en atendant que mon ex marie me...
Résolue par Maître TANGALAKIS

Avocats les plus actifs
en divorce

1
Maître Eduardo de Almeida Costa
Maître Eduardo de Almeida Costa
107 problèmes résolus
2
Maître Agnès TEISSEDRE
Maître Agnès TEISSEDRE
61 problèmes résolus
3
Maître Laurie BOIREAU
Maître Laurie BOIREAU
49 problèmes résolus
4
Maître Ariel DAHAN
Maître Ariel DAHAN
26 problèmes résolus
5
Maître Samy Hamiani
Maître Samy Hamiani
18 problèmes résolus