Trouvez votre avocat
Comment fonctionne le site Alexia.fr ?
Vous êtes avocat ?
Inscription gratuite
Fermer X
Partagez sur :
1552 vues
Posez votre question
La question

Arrêt pension alimentaire

Sujet initié par Philipperun, il y a 8 jours
Bonjour,

Je suis divorcé depuis 7 ans et je verse une pension alimentaire de 311€ par mois, ma fille a 20 ans et à un contrat de professionnalisation du 11 septembre 2017 au 30 juin 2019 avec un revenu de 962.17€ brut par mois soit 65℅ du SMIC, elle est logé, nourri et blanchi par sa mère.

À savoir aussi que mon salaire est plus bas qu'il y a 7 ans .

Mes questions sont :

Puis-je demander la suppression de la pension alimentaire que je verse ?
Ai je des chances d'avoir gain de cause ?
Et vu que le jugement à eu lieu à Versailles et que maintenant je vie à la Réunion donc à 9400 kilomètres de mon Ex et de ma fille, quel JAF dois je saisir ? Celui de mon département de résidence actuelle ?

Merci par avance de vos réponses.

Cordialement

Philippe
Cliquez ici pour répondre
Répondez à la question
Le contenu de votre réponse
Pour commenter, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :
Pseudonyme
E-mail
Coût et délais d'un divorce amiable ?
Devis d'avocats gratuits et immédiats
Souhaitez-vous divorcer à l'amiable ?
     
Qui demande le divorce ?
Avez-vous signé un contrat de mariage ?
     
Comparer les avocats
Coût et délais d'un divorce amiable ?
Continuer
Maitre Bernard DEBAISIEUX
Inscrit au barreau de Toulouse
Contacter
Maître DEBAISIEUX
Vous devez saisir le JAF du domicile de la titulaire de la pension donc de votre épouse puisque je pense que la pension est versée à la mère pour entretenir la fille.
Sur le fond vous êtes en droit de solliciter la suppression de cette pension ou à tout le moins une notable réduction de celle-ci.
Le fait qu'elle soit aidée par sa mère n'est toutefois pas un argument puisque si celle-ci l'aide, il n' y a pas de raison que vous ne le fassiez pas.
Donc, tablez plutôt sur une réduction.
Philipperun
Merci Maître pour votre réponse,
Par contre je vie à la Réunion et ma fille et mon Ex dans les Yvelines donc 9400 kilomètres nous séparent.
Je saisir le JAF de Versailles je ne pourrais pas y remonter billet d'avion beaucoup trop cher, serais je vraiment obligé de prendre un avocat pour me représenter ?
il y a 8 jours
Ajoutez un commentaire
Le contenu de votre commentaire
Pour commenter, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :
Pseudonyme
E-mail
Cliquez ici pour ajouter un commentaire
Maitre Johanne SFAOUI
Inscrit au barreau de Paris
Contacter
Maître SFAOUI
Bonjour,

La pension alimentaire est due jusqu'à ce quel'enfant soit autonome financièrement.

Il n'y a pas de définition légale relative à "l'autonomie financière" mais les juges prennent en compte le SMIC comme minimum légal.
Ainsi, votre enfant percevant moins que le minimum légal à temps plein, vois ne pouvez pas cesser de payer la contribution à l'éducation de l'enfant.
En revanche, vous la possibilité de saisir le Juge aux affaires familiales du lieu où demeure votre ex femme en vue de solliciter la révision de la contribution à l'éducation de l'enfant.
J'espère avoir répondu à votre question.

Johanne SFAOUI
Philipperun
Merci Johanne,
J'avais cru lire quil était possible de la supprimer à partir de 51℅ du SMIC sachant qu'elle n'a pas de frais à payer, nourri logé blanchi par sa mère.
Cordialement
Philippe
il y a 8 jours
Maitre Johanne SFAOUI
Inscrit au barreau de Paris
Contacter
Maître SFAOUI
Bonjour,

Comme indiqué il n'y a pas de définition sur ce que c'est que l'autonomie financière.

Les juges prennent en compte en général le salaire minimum ( SMIC).

Le fait qu'elle soit logée et nourrie chez la maman confirme bien que votre fille n'est pas autonome financièrement.

J'espère avoir répondu à votre question.

Johanne SFAOUI
il y a 8 jours
Philipperun
Merci Johanne,
C'est ça qui est illogique, elle n'a rien à payer touche 741€ de revenus + 311 € de pension alimentaire, du coup elle a plus de 1000 € net pa mois d'argent de poche et moi je galère tout les mois pour lui payer sa pension ...
il y a 8 jours
Maitre Johanne SFAOUI
Inscrit au barreau de Paris
Contacter
Maître SFAOUI
Bonjour,

Je comprends parfaitement votre sentiment d'injustice, mais il faut garder à l'esprit que cette situation est temporaire.

En revanche, si vous éprouvez des difficultés et que vos ressources ont diminué je ne saurai trop vous suggérer de saisir le JAF pour demander la suspension ou la révision de la pension alimentaire.

Bien évidemment, le juge décidera du bien fondé mais si vous sentez que vous ne tenez plus saisissez le juge.

Si vous avez des éléments sérieux, je vous encourage à le faire.

Merci de m'indiquer si j'ai répondu à votre question.
#Meilleure réponse
il y a 8 jours
Philipperun
Merci,
Et ça coûte combien un avocat pour ce genre de procédure ?
Pouvez vous m'en conseiller un sur la région de Versailles ?
Vue que je vie à la réunion je ne pourrais pas me déplacer .
il y a 8 jours
Ajoutez un commentaire
Le contenu de votre commentaire
Pour commenter, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :
Pseudonyme
E-mail
Cliquez ici pour ajouter un commentaire
Posez votre question
Domaine
Le titre de votre question
Le contenu de votre question
Pour commenter, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :
Pseudonyme
E-mail
Lisez la charte d'utilisation du forum avant de valider
Communauté : Un forum est avant tout une communauté, il ne faut pas espérer obtenir de réponses des membres si vous ne cherchez pas vous-même à trouver des réponses pour eux. Nous encourageons donc nos membres à répondre en priorité à ceux qui ont répondu à d'autres membres en premier lieu.
Clarté : Il faut poster ces messages dans le thème le plus approprié. Il faut mettre un objet clair, il faut par exemple éviter "Urgent" ou "Besoin d'aide", qui ne donne aucune information quant au contenu de votre question. Vos objets doivent plutôt ressembler à cela : "Divorcer d'avec un étranger", ou "licenciement durant un congé maternité", par exemple. D'autre part, il faut éviter le style télégraphique ou le langage texto. Il est aussi préférable de se relire plusieurs fois, et de s'assurer d'avoir mis tous les éléments qui pourraient permettre à un membre de vous répondre avec précision. Si vous souhaitez obtenir une réponse précise à une question, Il faut éviter de polluer votre message avec de éléments qui n'apportent rien à la compréhension du problème, cantonnez-vous aux faits et aux dates. A l'inverse, si vous souhaitez discuter avec les autres membres de vos sentiments ou de vos expériences personnelles, les tribunes libres de chacun des domaines sont là pour ça.
Courtoisie : Quand un membre répond à votre question, il est préférable de le remercier. D'autre part, si vous estimer que la réponse qui vous a été fournie ne correspond pas à votre attente, ne reposez pas la même question dans un autre message, mais précisez votre demande dans le même message.
Partagez sur :
Une question en Divorce ?
Nos avocats vous répondent gratuitement
83%de réponse
Avocats les plus actifs
En Divorce
Ces 60 derniers jours
1
Maitre DE ALMEIDA COSTA
Maître DE ALMEIDA COSTA
107 problèmes résolus
 
2
Maitre DAHAN
Maître DAHAN
58 problèmes résolus
 
3
Maitre TEISSEDRE
Maître TEISSEDRE
37 problèmes résolus
 
4
Maitre TANGALAKIS
Maître TANGALAKIS
20 problèmes résolus
 
5
Maitre DEBAISIEUX
Maître DEBAISIEUX
13 problèmes résolus
 
Les dernières questions
En Divorce
Résolues
Mon fils n'a que 2 mois et je n'ai aucune famille autour de...
Il y a 3 heures dans Divorce
Résolue par
Maître Mylène UNGER
 
Ma femme et moi même souhaitons un divorce par consentement mutuel ou à...
Il y a 23 heures dans Divorce
Résolue par
Maître Guillaume LUCCISANO
 
Quel organisme dois je prononcer, me tourner?...
Il y a 1 jour dans Divorce
Résolue par
Maître Agnès TEISSEDRE
 
Mon avocate à envoyer à un huissier l'assignation en divorce à mon...
Il y a 2 jours dans Divorce
Résolue par
Maître Agnès TEISSEDRE
 
Le mari d'une amie demande à sa femme de divorcer alors qu'elle est hospitalisée...
Il y a 2 jours dans Divorce
Résolue par
Maître Eduardo DE ALMEIDA COSTA